Accueil > Cahiers > Casse sociale
Des usines, des entreprises ferment. D'autres licencient. Des femmes, des hommes perdent leur emploi et une certaine sécurité d'existence. Pour celles et ceux qui ont un emploi, il est de moins en moins convenable, souvent de plus en plus pénible... Et les attaques sur la sécurité sociale sont de plus en plus violentes. Perdre son emploi, c'est comme être envoyé à la casse...

Casse sociale

Les mains d’or

Le 26 mai publié dans Casse sociale

Un grand soleil noir tourne sur la vallée Cheminées muettes, portails verrouillés Wagons immobiles, tours abandonnées Plus de flamme orange, dans le ciel mouillé On dirait, la nuit, de vieux châteaux forts Bouffés par les ronces, le gel et la mort Un (...)

Dans les rouages du "Bureau de chômage"

Le 25 mai publié dans Casse sociale

Bureau de chômage, c’est l’histoire du contrôlé face au contrôleur. Le contrôlé est au chômage, le contrôleur vérifie s’il cherche de l’emploi. Mais ce n’est pas un face-à-face entre deux personnes. Car d’un côté, il y a la personne sans emploi et de l’autre (...)

Et si on arrêtait de dire du mal de la Sécu…

Le 25 mai publié dans Casse sociale

Charges sociales, trou de la sécu, fraude sociale… La Sécurité sociale est-elle devenue un vieux système dépassé, impayable ? Une grande fabrique à faire des assistés ? Pas du tout, affirme le CEPAG dans sa campagne de sensibilisation : « Ceci n’est (...)

Le travail, pas toujours la santé

Le 19 mai publié dans Casse sociale

En Belgique, l’âge légal de la pension est encore de 65 ans. En 2014, le gouvernement a décidé de repousser l’âge légal à 67 ans. A partir de 2025, l’âge de la retraite passera à 66 ans, puis à partir de 2030, à 67 ans. Les syndicats se sont opposés à cette (...)

Licenciements collectifs : à qui le profit ?

Le 5 avril publié dans Casse sociale

La fermeture de Caterpillar a fait grand bruit. Les nombreux licenciements dans les banques et les assurances aussi. Puis les licenciements dans les chaînes de magasins. Au final, ce sont les travailleurs qui paient les pots cassés. Et les grosses (...)

Un budget mais pas pour les pauvres

Le 18 octobre publié dans Casse sociale

Chaque année, le 17 octobre, c’est la journée de lutte contre la pauvreté. En Belgique, une personne sur 5 est pauvre ou risque de devenir pauvre. C’est plus de 2 millions de personnes ! Le budget du gouvernement de Charles Michel ne va pas améliorer (...)

ING, le chôme banking

Le 5 octobre publié dans Casse sociale

ING, une banque des Pays-Bas, va supprimer 7 000 emplois dans le monde dont 3 158 en Belgique. La banque fait des bénéfices mais pour les patrons d’ING, la banque doit s’adapter aux nouvelles technologies. S’adapter, cela veut dire moins d’emplois. (...)

Black country blues

Le 12 septembre publié dans Casse sociale

La fin de Cat Gosselies, c’est un sacré sale coup pour le pays de Charleroi. En 2007, William Dunker parlait de la vie de ces ouvriers du " black country" ( pays noir) dans une de ses plus fameuses chansons : Black country blues. Une chanson qui (...)

Le texte du Café serré de Bruno Coppens

Le 12 septembre publié dans Casse sociale

Jeudi 1er septembre, c’était la rentrée des classes. Vendredi 2 septembre, c’était déjà la sortie de la classe… de la classe ouvrière. Un séisme d’une rare violence, une éruption de magnitude 9 sur l’échelle des riches terres carolos a tout dévasté, creusé (...)

Caterpillar, douche froide et eaux glacées

Le 6 septembre publié dans Casse sociale

Vendredi 2 septembre, les patrons de Caterpillar annonçaient la fermeture de l’usine de Gosselies dans la région de Charleroi, en Belgique. Une douche froide pour des milliers de travailleurs et pour toute une région. C’est pourtant la logique de (...)

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

SPIP | Squelettes & Graphisme: Banlieues | Se connecter | Suivre la vie du site RSS 2.0