Boulevard de la Croisette, 61e


 Articles
Le 27 mai 2008 | |  1 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Dimanche 25 mai, c’était le jour des récompenses au 61e Festival de Cannes. Chaque année, depuis 1946, tous les professionnels du cinéma se donnent rendez-vous pendant la seconde quinzaine de mai dans cette ville du Sud de la France. Au fil des ans, le Festival de Cannes est devenu un des événements les plus importants du cinéma. Le plus grand festival du monde. Pendant le festival, de nombreux producteurs et distributeurs sont présents sur place. Ils peuvent trouver des partenaires pour financer leurs projets de films. Ils peuvent aussi vendre les films déjà tournés aux distributeurs et télévisions du monde entier.

Le festival de Cannes est aussi le festival de cinéma le plus suivi par les médias. Il y a des moments célèbres de Cannes : la cérémonie d’ouverture, le fameux tapis rouge et la traditionnelle montée des marches des stars du monde entier, l’annonce des prix…

Cannes c’est aussi et surtout, des films en compétition et la Palme d’or, attribuée chaque année par un jury prestigieux. La Palme d’or est la récompense suprême du Festival de Cannes. La France ne l’avait pas remportée depuis 21 ans. La Palme est une des distinctions cinématographiques les plus importantes au monde. Cinq réalisateurs seulement ont réussi à obtenir la Palme deux fois : Francis Ford Coppola, Bille August, Emir Kusturica, Shohei Imamura et les frères Dardenne. Et pour l’instant, une seule femme a obtenu cette Palme : Jane Campion en 1993 pour La Leçon de piano.

Cette année, 22 films long métrage étaient en compétition. L’acteur et cinéaste américain Sean Penn présidait le jury. Il avait déclaré qu’il voulait "s’émanciper des effets de mode" et récompenser une oeuvre "indélébile" à portée politique. Et la plupart des films sélectionnés abordaient des thèmes sociaux et politiques. Le jury a donné la Palme d’or au film Entre les murs du Français Laurent Cantet. Entre les murs raconte l’affrontement entre deux logiques : celle d’un professeur et celles des élèves d’un quartier « difficile ».

Une thème certainement indélébile…

Le Festival de Cannes a été créé pour récompenser le meilleur film, c’est la fameuse Palme d’or, mais aussi le meilleur réalisateur, le meilleur acteur et la meilleure actrice. Au fil des années, d’autres prix sont apparus.

Voici les principaux prix attribués en 2008 au 61e Festival de Cannes

Palme d’Or
Entre les murs de Laurent Cantet

Grand Prix
Gomorra de Matteo Garrone

Prix du Jury
Il divo de Paolo Sorrentino

Prix du 61e Festival de Cannes
Catherine Deneuve dans Un Conte de Noël d’Arnaud Desplechin
Clint Eastwood pour L’échange (The Exchange)

Prix de la mise en scène
Üç Maymun pour Les Trois Singes (Three Monkeys)  de Nuri Bilge Ceylan

Prix d’interprétation masculine
Benicio Del Toro dans Che de Steven Soderbergh

Prix d’interprétation féminine
Sandra Corveloni dans Linha de passe de Walter Salles et Daniela Thomas

Prix du scénario
Le Silence de Lorna de Jean-Pierre et Luc Dardenne


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • Linette

    Le 29 mai 2008 à 12:11

    Allo Cannes, ici les spectateurs...
    A quand le retour des films qui nous font rêver ? Marre des films qui nous ramènent à une réalité pesante que l’on connaît trop bien. Une réalité qui doit peut-être faire culpabiliser les jurys de Cannes.
    Ok pour les films des frères Dardenne ou de Ken Loach mais ce qui nous fait rêver, ce qui me fait rêver c’est le tapis rouge, les marches de la gloire et le boulevard de la croisette. Quand les jurys de cinéma vont-ils retrouver ce goût inimitable du futile, du rêve, de la légèreté ? Cette légèreté dont nous avons tellement besoin pour ne pas devenir des robots...

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Le 14 octobre, ce sont les élections communales. Pour vous, les élections, c’est :

Clôture du précédent sondage "Vous pensez que Mai 68", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de