Déportation des Juifs : la Belgique docile


 Articles
Le 19 février 2007 | |  20 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

En 2004, à la demande des sénateurs belges, le gouvernement a commandé un rapport pour savoir si les autorités belges avaient entre 1940 et 1944, aidé les occupants nazis à persécuter et à déporter les Juifs. Le Centre d’Etude et de documentation « Guerres et Société contemporaine », le CGES, a fait ce rapport. Il est sorti la semaine dernière. Ce rapport montre que la Belgique a joué un rôle dans la déportation de Juifs. Au long de ses 1.114 pages, ce rapport examine l’attitude de la Belgique vis-à-vis des Juifs entre 1930 et 1950. La partie centrale du rapport parle de la période 1940-1944. Le titre du rapport est clair : « La Belgique docile ». Cela veut dire que la police, la justice et l’administration belge ont collaboré, parfois très activement, avec l’Allemagne nazie dans la déportation des Juifs pendant la 2e guerre mondiale. Par exemple, en octobre 1940, les autorités belges et la Justice demandent aux communes de faire la liste des Juifs vivant dans la commune. Cette liste servira plus tard à déporter les Juifs. En 1942, la police d’Anvers arrête 1.243 Juifs et les livre aux Allemands. Par contre, dans d’autres communes, comme à Bruxelles, la police ne participe pas aux arrestations de Juifs. Des communes refusent aussi de distribuer l’étoile jaune obligatoire pour les Juifs. Mais dans l’ensemble, les autorités belges n’ont jamais clairement résisté à la politique nazie contre la population juive. Le rapport souligne aussi la "culture xénophobe, parfois antisémite, de l’élite dirigeante" belge de l’époque.

 Environ 60.000 Juifs vivaient en Belgique avant la guerre. Près de la moitié ont été déportés. Et la déportation signifiait le plus souvent la mort. Les historiens savaient déjà que l’Etat belge avait collaboré avec l’occupant nazi. Mais ce rapport officiel permet de préciser les responsabilités de l’Etat belge.

Les conclusions du rapport sont disponibles en ligne sur le site du CEGES : http://www.cegesoma.be/index_fr.htm

 


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • Dupont

    Le 13 avril 2012 à 20:36

    Ce sont les polices et les communes qui aidaient à l’arrestation des juifs .
    Quand un pays est occupé par les loups ,il y a les héros souvent inconnus qui résistent ,il y a ceux qui préfèrent sauver leur peau et regarder de l’autre côté,il y a ceux qui savent et qui se taisent et il y a les traîtres qui profitent du moment pour s’enrichir.De toute façon ,ce n’est jamais blanc ou noir,c’est juste une question de choix de vie mais la mort guette.La haine ,c’est comme un tsunami,c’est dévastateur.
    Il y a même des juifs qui ont donné des juifs en croyant pouvoir sauver leur famille,la haine rend fou.Même l’église a collaboré,ce qui est important ,c’est le devoir de mémoire et de réflexion pour que cela n’arrive plus.L’espoir est sain pour le coeur des hommes donc j’espère.L’homme ne sera jamais parfait,il est capable du meilleur et du pire,l’éducation et l’instruction respectueuses sont essentielles pour l’avenir de nos enfants.

    Répondre à ce message

  • Pharmg396

    Le 8 avril 2012 à 11:36

    Very nice site !

    Répondre à ce message

  • Pharmd486

    Le 8 avril 2012 à 11:36

    Hello ! bfckaed interesting bfckaed site ! I’m really like it ! Very, very bfckaed good !

    Répondre à ce message

  • Pharmg184

    Le 8 avril 2012 à 11:36

    Very nice site !

    Répondre à ce message

  • Pharma198

    Le 8 avril 2012 à 11:35

    Hello ! babgkak interesting babgkak site ! I’m really like it ! Very, very babgkak good !

    Répondre à ce message

  • Pharme30

    Le 1er avril 2012 à 01:45

    Hello ! adcekde interesting adcekde site ! I’m really like it ! Very, very adcekde good !

    Répondre à ce message

  • Mustapha

    Le 12 mars 2012 à 04:29

    J’ai lu attentivement tous les masesges qui ont e9te9 poste9s et j’y ai trouve9 du bon comme du mauvais. Du mauvais pour ce qui est des masesges qui cherchent e0 tout prix e0 de9truire l’argumentation des autres e0 l’aide d’arguments ad hominem , ramenant le de9bat sur le racisme et l’antise9mitisme e0 une vulgaire accusation de l’autre jointe e0 la de9monstration de sa propre tole9rance. Je trouve e9galement futiles les commentaires concernant l’orientation politique des commentateurs , comme si eatre de gauche ou de droite avait quelquechose e0 voir avec la tole9rance. Du mauvais encore dans les masesges qui se veulent provocateurs tout en pre9tendant de9tenir la ve9rite9. Mais ausi du bon dans certaines ide9es qui sortent des sentiers battus, quitte parfois e0 s’attirer les foudres des autres commentateurs. Cela m’ame8ne e0 me poser de nombreuses questions, je vais pour l’instant en poser une et tenter de proposer 2 points de vue oppose9s, pour essayer de donner une couleur ne serait-ce qu’un tout petit peu plus objective e0 mes propos (je ne pre9tends pas de9tenir la ve9rite9 universelle et je suis tout e0 fait e0 l’e9coute de vos re9actions, et e0 en tenir compte pour re9viser mes jugements).Faut-il interdire Mein Kampf (en bibliothe8que et e0 la vente) ?-Non, ou dans une certaine mesure : Ce point de vue me semble avoir e9te9 assez brillamment expose9 par NB (voir plus haut), on peut aussi y ajouter une ide9e que j’ai aussi lue qui est que ce livre constitue avant tout un symbole symbole Personne ou chose qui représente bien un sentiment, une idée, qui sert d’exemple pour les ne9onazis et non pas une lecture (certains n’en e9tant meame pas capables) qui confirmerait leurs propres the8ses.-Oui, car ce livre est subversif et insidieux en me9langeant discours sense9s sur la gestion d’un pays et discours de la haine. Ce livre a certes un inte9reat historique inde9niable mais les e9crits et te9moignages autres sont de9je0 bien nombreux. Et le danger de ce livre est bien re9el car le nazisme n’est pas une fae7on de penser mais plutf4t une religion dote9e d’un prophe8te et d’un livre fondateur, j’en ai pour preuve l’endoctrinement du peuple allemand sous Hitler (rassurez-vous, je n’oublie pas pour autant qu’il y a eu re9sistance en Allemagne, de meame que toute religion n’a jamais re9ussi, meame par la force, e0 faire l’unanimite9). Peut-on donc prendre le risque de laisser tomber ce livre dans les mauvaises mains, ou bien est-il si difficile de se priver d’une petite partie de notre histoire, ce qui ne nuira pas e0 notre devoir de me9moire ? Voile0, d’autres questions/re9ponses suivront certainement si je vois qu’il y a quelques re9actions (c’est e9trange, mais je n’aime pas e9crire dans le vide ).

    Répondre à ce message

  • Pharme449

    Le 10 novembre 2010 à 13:03

    Very nice site !

    Répondre à ce message

  • Pharmg883

    Le 10 novembre 2010 à 13:02

    Hello ! ecdgbed interesting ecdgbed site !

    Répondre à ce message

  • Pharme0

    Le 23 octobre 2010 à 23:40

    Very nice site !

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, défendre les droits humains aujourd’hui, c’est

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de