Devoir accompli


 Articles
Le 9 octobre 2006 |


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Elections 2006

En Belgique, les résultats des élections communales et provinciales de ce dimanche 8 octobre sont, dans l’ensemble, plutôt réjouissants pour la démocratie. L’extrême droite n’a pas fait la percée que donnaient les sondages. Dans plusieurs communes et villes, les électeurs ont rééquilibré le pouvoir entre différents partis.Tout cela semble plutôt bien pour la démocratie.

On peut dire que, dans la plupart des communes, le pari des partis démocratiques a été tenu. Le barrage à l’extrême droite a bien fonctionné. La menace était pourtant là. Mais dans certaines communes, les électeurs ont quand même donné beaucoup de voix à l’extrême droite. A Fleurus en Hainaut, par exemple, 9,1 % des électeurs ont voté pour l’extrême droite. Alors que jusque-là, ce parti ne s’était pas présenté sur les listes ! A Charleroi aussi, l’extrême droite progresse et obtient 13% des voix. Le PS carolo Carolo mot familier pour dire : de Charleroi ou habitant de Charleroi , lui, perd 8 sièges et la majorité absolue. Une majorité absolue qu’il avait depuis trente ans. L’avancée de l’extrême droite et le recul du PS viennent probablement des « affaires ». Mais la « claque » est moins sévère que ce que les observateurs avaient prévu.

Le PS reste le premier parti à Charleroi, avec 38% des votes. Le MR MR Mouvement Réformateur obtient 25% et progresse de 8,7%. Le CDH CDh Centre démocrate humaniste, anciennement Parti social chrétien (PSC) est à 11, 4% et progresse de 1,7%. Ecolo a 8, 1% des voix et perd 3,3%. Le PS va devoir négocier avec les autres partis. Et ça, les socialistes carolos Carolos carolo : mot familier pour dire de Charleroi ou habitant de Charleroi n’y sont pas habitués …

Grandes tendances

Globalement, en Wallonie et à Bruxelles, il semble que le PS ne fait pas une si mauvaise opération. Le MR et le CDH progressent un peu partout. Ecolo recule un peu. Bien sûr, il y a toujours des surprises. Ainsi, dans la commune d’Amay, l’Ecolo Jean-Michel Javaux a battu la tête de liste PS Christophe Collignon. Celui-ci est le fils de Robert Collignon bourgmestre sortant et ancien président de la Région wallonne. Coup de tonnerre aussi à Fontaine-l’Évêque, la cité des cloutiers. Le PS y a perdu sa majorité absolue, et pourrait même se retrouver dans l’opposition.

D’autres bourgmestres PS, par contre, peuvent franchement se réjouir. Notamment celui de la jolie commune d’Estampuis qui obtient une confortable majorité.

En Flandre, le VLD, parti du Premier Ministre, perd des plumes. Les catholiques flamands se reprennent. Les socialistes se maintiennent. Le Vlaams Belang Vlaams Belang nouveau nom du Vlaams Blok, parti d’extrême droite flamand , l’extrême droite flamande, ne fait pas le score qu’il espérait.
Le raz-de-marée du Vlaams Belang semble être maîtrisé. Surtout à Anvers, là où tous les regards étaient tournés. Le socialiste Patrick Janssens recueille le plus de voix de préférence. Il reste donc bourgmestre. C’est un ouf de soulagement. Un Anversois sur trois a voté extrême droite. Mais pour la première fois, le Vlaams Belang est en recul à Anvers et ça, c’est une victoire. Mais dans d’autres communes flamandes, on risque d’avoir des difficultés pour trouver une majorité. A cause des résultats du Vlaams Belang. Ainsi, à Boon, le Vlaams Belang prend 30% des voix, et à Schoten, il en a 34,7%.

Les comptes

La comptabilité électorale est un sport difficile. Il faut faire preuve de bon sens, prendre son temps mais pas trop, et tenir compte des données nouvelles. Ainsi, à Schaerbeek, Isabelle Durant, Ecolo, qui affrontait Laurette Onkelinx a choisi de s’allier avec Bernard Clerfayt, le bourgmestre MR sortant. Or, avant les élections, le PS, Ecolo et le CDH avaient décidé, si les résultats du vote le permettaient, de créer une majorité progressiste, un « olivier ». Le PS et le CDH ont beaucoup progressé à Schaerbeek. Et Ecolo est en recul. L’olivier était possible. Mais le bourgmestre MR, a, lui aussi, fait un bon résultat. Isabelle Durant a choisi. Elle a déclaré que le signal de l’électeur avait été assez clair dans cette commune.

La nouvelle loi électorale complique encore un peu plus la recherche d’une majorité dans les communes. La loi dit le bourgmestre sera le candidat ayant obtenu le plus de voix sur la liste la plus forte ! Ce n’était pas le cas auparavant. Et cela fait une grande différence. Cela peut amener des bouleversements d’alliances inattendues. Est-ce que cela a joué à Schaerbeek ? Si Ecolo avait choisi « l’olivier », Laurette Onkelinx serait devenue bourgmestre à la place de Bernard Clerfayt.

Enfin, parlons du vote électronique. Cette nouvelle façon de voter n’a pas vraiment convaincu lors de ces élections. Les bureaux équipés de cette technique moderne ont été les derniers à remettre leurs résultats. Il y a notamment eu une erreur de comptage, à cause d’un mauvais mot de passe. Bien sûr, tout est rentré dans l’ordre et on a pu retrouver l’erreur. Mais les bons vieux bulletins papier et les crayons rouges ont encore montré leur utilité.

Nicolas Simon


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, défendre les droits humains aujourd’hui, c’est

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de