Gaza, opération « Plomb durci »


 Articles
Le 5 janvier 2009 | |  3 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Depuis le samedi 27 décembre, Israël mène des attaques dans la bande de Gaza contrôlée par le Hamas. Samedi 3 janvier, après une semaine de bombardements, les soldats israéliens sont entrés dans Gaza, appuyés par des chars et des hélicoptères. Israël fait donc la guerre au Hamas. Mais cette guerre fait surtout beaucoup de victimes civiles.

Gaza est une bande de territoire de 360 km2 où vivent plus de 1,5 millions de Palestiniens. Depuis juin 2007, Israël organise le blocus de la bande de Gaza. Cela veut dire que l’armée israélienne boucle le territoire. A cause du blocus, la situation humanitaire est très grave pour les civils palestiniens qui vivent à Gaza. Ils n’ont pas de travail. Ils manquent de farine, de médicaments, de carburant, d’électricité, …

Avec l’opération « Plomb durci », Israël fait la guerre au Hamas. Le Hamas est un mouvement de résistance islamique. Il ne reconnaît pas l’état d’Israël et il y a commis   des attentats-suicide. Le Hamas a été créé en 1987 au moment de la 1ère intifada, soulèvement des civils dans les territoires palestiniens. Avec les nombreux blocages du processus de paix et la crise économique dans les territoires palestiniens, le Hamas est devenu un mouvement politique important.

Le Hamas a gagné les élections législatives palestiniennes en 2006. Il a pris le contrôle militaire de Gaza en juin 2007. 

Depuis juin 2007, Israël considère donc Gaza comme une « entité hostile ». En juin 2008, le Hamas et le gouvernement d’Israël ont pourtant signé un cessez-le-feu. Mais ce cessez-le feu est régulièrement interrompu : le Hamas tire des roquettes sur Israël et, en retour, Israël bombarde la bande de Gaza. Depuis novembre, Israël a renforcé le blocus. Et fin décembre, c’est l’opération militaire « Plomb durci ».
Pourquoi Israël intervient-il Gaza aujourd’hui ? Selon beaucoup d’observateurs, notamment à cause des prochaines élections. En février, les Israéliens vont voter pour renouveler leur parlement. Les partis qui sont très durs avec les Palestiniens peuvent gagner des voix. Par exemple, Tzipi Livni, actuelle vice-premier ministre et ministre israélienne des Affaires étrangères, est chef du parti du centre Kadima. Si son parti gagne les élections, Tzipi Livni peut devenir premier ministre. Son principal adversaire est Benyamin Netanyahou, chef du parti de droite, le Likoud. Benyamin Netanyahou est ancien premier ministre israélien. Il veut faire une politique très dure contre le Hamas.

En plus des élections en Israël, il ne faut pas oublier que Barack Obama deviendra officiellement président des Etats-Unis, le 20 janvier. Et les Etats-Unis peuvent influencer la politique d’Israël envers les territoires palestiniens. Le gouvernement israélien ne sait pas très bien comment le nouveau président va prendre position sur le conflit entre Israël et la Palestine. Cette attaque met ainsi Obama devant le « fait accompli » et lui donne moins de moyens d’agir. Pour l’instant, les Etats-Unis soutiennent Israël dans son opération militaire. Le Conseil de sécurité des Nations unies s’est réuni samedi. Aucun texte sur un cessez-le-feu n’a pu être voté. Notamment, en raison de la position américaine.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Dans la même rubrique

La France divisée
La France divisée
Le 19 mai 2017
Après un processus électoral qui a duré des mois, la France a un nouveau Président : Emmanuel...
Visages, villages et beau langage
Visages, villages et beau langage
Le 13 juillet 2017
Une vieille cinéaste punk qui perd la vue et un jeune photographe aux lunettes noires vont à la...
Un feu d’artifice pour un nouveau site
Un feu d’artifice pour un nouveau site
Le 21 juillet 2017
Ce feu d’artifice pour fêter le nouveau site de L’Essentiel, en ligne depuis le 21 juillet. Un...
La langue française dans le monde
La langue française dans le monde
Le 23 mars 2017
Selon l’Organisation internationale de la Francophonie, il y a 274 millions de francophones dans...

Vos commentaires

  • Juan

    Le 12 janvier 2009 à 20:56

    Il est curieux de constater que la mort de 900 palestiniens dont 500 partisans du groupe terroriste Hamas amène tant de manifestants dans les rues des grandes villes européennes alors que, dans le même temps, des dizaines d’irakiens meurent tous les jours victimes d’attentats et ceci dans l’indifférence générale ! Faut-il en conclure que les manifestants pour la " PAIX " sont, une fois de plus, manipulés par les autorités religieuses islamiques ? Quant aux dégâts causés lors de ces manifestations "pacifiques" soit-disant contrôlées, que l’on porte la note aux organisateurs !

    Répondre à ce message

  • x

    Le 12 janvier 2009 à 08:09

    Manifestations á Bruxelles pour la paix á Gaza, mais un fois encore les arabes n’ont pu s’empécher de créer des violences. Dans ce contexte, evidemment, ils perdent toutes leurs crédibilité.
    Pendant ce temps, il y avait une autre manifestation á Anvers, organisée par les Juifs, sans violence evidemment.

    Juste en tant qu’observateur

    Répondre à ce message

  • PIERRE

    Le 6 janvier 2009 à 11:03

    Je ne comprend pas pourquoi les arabes créent des violences en Belgique, un pays qui n’a rien avoir dans le conflit.

    Il y 2 ans, les arabes étaient contre le hamas, aujourd’hui les arabes sont avec eux.

    Une fois de plus, les arabes ne sont pas capable mentalement d’avoir des idées politiques, ils sont tous simplements des marionnettes que l’on manipulent au moment voulu.

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Dans les pays d’Europe, on accueille trop de réfugiés ?

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2017 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.

Avec le soutien de