Haïti encore frappée par une catastrophe


 Articles
Le 15 janvier 2010 | |  10 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Mardi 12 janvier, un puissant tremblement de terre a durement touché Port-au-Prince, la capitale d’Haïti. Il y a des milliers de morts et près de trois millions de personnes sinistrées. Ce tremblement de terre est le plus violent dans la région depuis 200 ans.


Photo : Belga

La terre s’est mise à trembler vers 17 heures, mardi 12 janvier. Ce tremblement de terre est très violent. Il est de magnitude 7 sur l’échelle de Richter. Et son épicentre est très proche de Port-au-Prince, la capitale d’Haïti. Cette capitale est aujourd’hui dévastée. Aucun bâtiment à étages n’a résisté à la violence du choc. Des écoles, des hôpitaux, des immeubles, des baraques, des bidonvilles se sont écroulés sous la violence de la secousse. Même le Palais présidentiel et le siège de l’ONU   ont été durement touchés. Des parties du palais présidentiel se sont effondrées. Le président d’Haïti, René Préval n’était pas dans le bâtiment mais le président du Sénat et des membres du gouvernement auraient disparu sous les ruines.

L’ONU a aussi perdu des membres de son personnel. Beaucoup de Casques bleus ont disparu. Selon le premier ministre Jean-Max Bellerive, il pourrait y avoir plus de 100 000 morts, sur une population de près de 10 millions d’habitants.

Il y aurait aussi 3 millions de personnes qui ont besoin d’aide parce qu’elles sont blessées, parce qu’elles ont tout perdu : leur maison, leur vie d’avant. Elles ont besoin d’eau, de nourriture et de médicaments. Les secours sont débordés. La Croix-Rouge ne parvient pas à s’occuper de tous les blessés. "Trop de gens ont besoin d’aide (...). Nous manquons d’équipement, nous manquons de sacs pour mettre les corps", a déclaré un de ses responsables.

Pays fragile

Haïti est une île des Grandes Antilles, proche des Etats-Unis. Haïti est un pays indépendant depuis 1804. Avant cela, Haïti a été colonisée par les Espagnols puis par les Français. Haïti est proche géographiquement des Etats-Unis. Haïti est proche par sa culture de la France, son ancien colonisateur. La majorité des habitants parlent le créole haïtien (une langue proche du français) et le français est resté la première langue officielle.

Haïti est aussi un des pays les plus pauvres de la planète. Le taux   de chômage est énorme : plus de 65% de la population active. 80% des Haïtiens vivent en dessous du seuil de pauvreté. Plus d’un Haïtien sur quatre ne mange pas à sa faim.

Haïti est particulièrement fragile face aux catastrophes naturelles.

Et les catastrophes naturelles n’ont pas manqué ces derniers temps. Déjà en 2008, quatre cyclones ont ravagé le pays. Il y avait eu des dégâts énormes : beaucoup de bâtiments, de routes, de fermes avaient été détruits.

Les secours s’organisent

Les Etats-Unis, la France et le Canada se sont donc mobilisés les premiers pour venir en aide à ce pays. Le président américain Barack Obama a promis "une aide indéfectible" à Haïti. L’US Navy a envoyé un porte-avions et trois navires amphibies. Barack Obama a annoncé une aide de 100 millions de dollars. Et ce sont les Etats-Unis qui ont coordonné l’aide internationale.

La France a envoyé deux avions avec des sauveteurs et des vivres à Haïti. Le président français Nicolas Sarkozy a demandé une "grande conférence" internationale pour "la reconstruction et le développement" d’Haïti.

Beaucoup d’autres pays (notamment le Canada, l’Espagne, la Belgique, l’Union européenne, le Vatican…) et beaucoup d’organisations internationales (la Banque mondiale, l’Onu, le Fonds Monétaire International…) ont aussi envoyé des secours ou promis d’aider les sinistrés d’Haïti par leurs dons.
Des secours, des dons qui ne seront pas de trop, au vu de l’ampleur de la catastrophe.

Lydia Magnoni


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Dans la même rubrique

Tableau noir et vie en rose
Tableau noir et vie en rose
Le 12 septembre 2016
On dit d’une personne qu’elle est analphabète quand elle ne peut ni lire ni écrire en le comprenant...
Un exemple de parcours d’alpha
Un exemple de parcours d’alpha
Le 15 septembre 2017
Mr. Y est espagnol d’origine marocaine. Il est allé à l’école 3 ans au Maroc. Il était chef d’une...
Questions de temps
Questions de temps
Le 15 septembre 2017
« A votre avis, combien de temps nous faudra-t-il pour apprendre à lire et à écrire ? ». Formatrice...
Frères migrants, parmi nous, vivez !
Frères migrants, parmi nous, vivez !
Le 28 août 2017
Frères migrants est une déclaration poétique. On ne peut pas la résumer. Le mieux est d’en citer...

Vos commentaires

  • Lukas

    Le 8 février 2010 à 11:27

    Message de soutien aux haitiens,

    Chers haïtiens,

    je suis vraiment désolé de ce qui s’est passé. J’aimrais vous aider, mais
    vous êtes trop loin.

    Bonne chance et courage pour la suite.

    Lukas du C.E.F.A D’ ANDERLECHT

    Répondre à ce message

  • Giovanni

    Le 8 février 2010 à 11:23

    Message de soutien aux haiteins

    Chers haïtiens,

    je suis vraiment désolé de ce qu’ils vous est arrivé. Je suis de tout coeur avec vous, mais je ne sais pas vous aider avec de l’argent. Je vous souhaite un bon rétablissement et bonne chance malgré la distance qui nous sépare.

    Giovanni Maurizio

    Répondre à ce message

  • n

    Le 8 février 2010 à 11:19

    MESSAGE DE SOUTIEN AUX HAITIEN

    Ne vous inquiétez pas , le monde va vous aider.
    Je voudreais vous aider financièrement , mais je n’ai pas beaucoup d argent.
    Je suis désolé.
    Je vous souhaite beaucoup de courage et bonne chance .

    MAXIME du cefa d’Anderlecht

    Répondre à ce message

  • Atesli Faik

    Le 8 février 2010 à 11:13

    Message de soutien aux haïtiens

    Je pense à vous. Je voudrais vous envoyez un peu d argent pour que
    vous puissiez acheter à manger et à boire.

    Bonne chance pour la suite.

    Faik du CEFA d’Anderlecht.

    Répondre à ce message

  • Nininho

    Le 8 février 2010 à 11:10

    Message de soutien de soutien aux Hïti

    Je suis désolé,je ne sais pas vous aider avec de l’argent,mais j’aimerais que vous puissiez vivre comme nous.J’espére que beaucoup de gens vous aident.
    Bon courage Haïti !

    Cefa d’anderlechte . . .

    Répondre à ce message

  • Kelly & Johanna

    Le 2 février 2010 à 16:34

    Chers haïtiens,

    Malgé la détresse et le malheur, il faut garder confiance, ça ne peux qu’aller mieux, courage !
    Malgré la distance qu’il y a entre Haïti et la Belgique, nous vous soutenons dans cette épreuve difficile. Nous ne pouvons pas comprendre à 100% ce que vous vivez mais rien n’empèche le faite que vous êtes comme même dans nos pensées.
    Nous vous souhaitons, dans un avenir proche, que tout s’arrange pour vous !

    Avec tout notre soutien et notre compations,
    Kelly & Johanna du CEFA d’Anderlecht.

    Répondre à ce message

  • Ana-Maria et Jordan

    Le 2 février 2010 à 16:29

    Cher haïtien,

    Nous,nous sommes de simples personnes,nous avons vu la tragédie qui s’est passée en Haïti et nous avons mal au coeur.Nous voudrions vous souhaiter du courage et nous voudrions vous aider mais nous ne sommes pas très riches.Nous espèrons qu’avec nos paroles nous vous donnerons du courage.

    Ana-Maria et Jordan du Cefa d’Anderlecht

    Répondre à ce message

  • Myriam et Nancy

    Le 2 février 2010 à 16:24

    CherS haïtiens,

    Nous avons une pensée pour ces familles et amis qui on perdu une personne chère à leur coeur. Nous vous présentons toutes nos condoléance et nous vous souhaitons beaucoup de courage.

    Myriam et Nancy du CEFA D’ANDERLECHT

    Répondre à ce message

  • Gigel et Reda

    Le 1er février 2010 à 15:52

    Chers haïtiens,

    Nous sommes vraiment désolés de ce que vous vivez à cause du tremblement de terre.
    On pense beaucoup à vous, tous les jours. Si on avait les moyens de vous aider, nous le ferions.
    On espère que tout ira mieux, que ça ne se reproduira plus et que vous n’allez plus vivre cette catastrophe.

    On vous aime !

    Gigel et Reda du CEFA d’Anderlecht.

    Répondre à ce message

  • Alik et Aksel

    Le 1er février 2010 à 15:42

    Bonjour à vous tous, chers haïtiens,

    On vous souhaite beaucoup de bonheur et beaucoup de courage. On espère que tout se passera bien pour vous. Nous espérons que bientôt vous aurez un endroit où dormir et de quoi manger.

    On vous envoie beaucoup de courage !

    Alik et Aksel du CEFA d’Anderlecht.

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Dans les pays d’Europe, on accueille trop de réfugiés ?

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2017 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de