La fumée de cigarettes hors des restaurants


 Articles
Le 8 janvier 2007 | |  11 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Depuis le 1er janvier de cette année, en Belgique, il est désormais interdit de fumer dans les restaurants et dans certains cafés. Cette nouvelle interdiction est une étape de plus dans la lutte contre le tabagisme.

Cette nouvelle mesure d’interdiction fait pas mal de bruit. Ainsi, en Belgique, il était déjà interdit de fumer dans les lieux publics, comme les gares, les centres commerciaux, les salons de coiffure… Il était aussi interdit depuis le 1er janvier 2006, de fumer sur les lieux de travail. Rappelons aussi qu’il est interdit de faire de la publicité pour le tabac et d’en vendre aux moins de seize ans. Mais toutes ces mesures ne sont pas toujours bien respectées. Pour faire respecter l’interdiction de fumer dans les restos, 80 nouveaux inspecteurs ont été engagés. Ils devront vérifier sur le terrain si les restaurateurs et leurs clients respectent l’interdiction de fumer. 25.000 contrôles sont prévus cette année. Les inspecteurs pourront éventuellement prendre des sanctions contre les fumeurs et les patrons des restaurants. Pas pour la première infraction. Seulement en cas de récidive. Mais dans ce cas, les amendes pour le patron du restaurant pourront aller de 150 euros à 1 650 euros.

Le flou des cafés

Si la cigarette est maintenant interdite dans tous les restaurants, elle reste pourtant encore permise dans certains petits cafés. En effet, les patrons de bistrots de moins de 50 m2 ont pu choisir de déclarer leur établissement « fumeurs » ou « non fumeurs ». En revanche, dans les cafés de plus de 50 m2, une zone spéciale fumeurs doit obligatoirement être aménagée, avec des extracteurs de fumée. Cette zone, réservée aux fumeurs, ne peut pas dépasser la moitié de la surface du café. Attention aussi aux cafés qui font de la petite restauration. Ils seront considérés comme des restaurants si la vente de nourriture dépasse un tiers du chiffre d’affaires de l’établissement. Pas facile, on le voit, de s’y retrouver…

Le débat

Comme chaque fois, le débat fait rage entre ceux qui sont pour l’interdiction de la cigarette et ceux qui sont contre. Ceux qui sont pour cette interdiction rappellent que la fumée de la cigarette fait aussi du tort à ceux qui la respirent, même s’ils ne fument pas eux-mêmes. Ils disent que ne pas fumer est une question de respect de la santé des autres.
Ceux qui sont contre l’interdiction disent que la cigarette n’est pas la seule source de pollution. Ils déplorent aussi que la lutte contre le tabagisme passif ressemble de plus en plus à une lutte contre les fumeurs. Pendant que l’on stigmatise les fumeurs, on n’essaie pas de régler des problèmes bien plus importants.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • smoker

    Le 7 mai 2007 à 18:47

    Tout à fait d’accord avec toi, avec une petite remarque malgré tout : quand un fumeur t’envoie de la fumée dans le visage fais lui comprendre gentiment que ça te dérange ou alors va dans une zone où on ne fume pas, car si tu es avec des fumeurs c’est normal que tu ne peux pas échapper entièrement à leur fumée.

    Bonne soirée Jérôme !

    Répondre à ce message

  • Jérôme

    Le 7 mai 2007 à 18:38

    Salut Smoker,

    nous sommes faits pour nous entendre...du moment que les fumeurs évitent de m’envoyer leur fumée au visage !
    Je n’ai rien contre les fumeurs qui font de leur vie ce qui leur plaît, ce qui me gêne, ce sont les indélicats qui, au nom de LEUR liberté, me privent de la mienne !

    Bonne soirée

    Répondre à ce message

  • smoker

    Le 7 mai 2007 à 18:32

    Salut Jérome,

    Je n’ai rien contre les non fumeurs, par contre les anti-fumeurs m’énervent de par leur intolérance !
    Je suis pour des espaces fumeur et pour des espaces non fumeur. Si on applique bien cette rêgle (ce qui n’est malheureusement pas souvent le cas), le choix et la liberté de tout le monde sera préservé.

    Répondre à ce message

  • Eric

    Le 4 mai 2007 à 07:00

    Je ne parle pas ici en terme de santé car il est vrai que la nocivité de la cigarette n’est plus à prouver.
    Je parle de retombées économiques sur la bosse des restaurateurs. depuis cette mesure, je connais peu de non-fumeurs qui vont beaucoup plus au resto qu’avant mais, par contre, je connais beaucoup de fumeurs qui vont sensiblement moins au resto car cette mesure les embêtes.
    Qui paye les conséquences, et bien c’est le secteur horeca qui avait déjà très dur à se maintenir à flots et qui se retrouve avec encore une petite difficulté supplémentaire à gérer. C’est tout.

    Répondre à ce message

  • Jérôme

    Le 3 mai 2007 à 21:33

    Smoker fait sans doute partie de ces gens pour qui passe avant tout LEUR liberté et LEURS choix ! Que leur manière de vivre puisse gêner les autres ne leur viendrait même pas à l’idée ! Que ces "autres" puissent émettre leur opinion et ne pas apprécier sa fumée de cigarette pendant leur repas en fait à ses yeux des "associaux" ! Enfin, quand je verrai quelqu’un se lever dès qu’il a fini son plat et foncer vers la sortie afin de s’emplir les poumons de nicotine, je pourrai lui dire : " Bonne soirée, Smoker !"
    Sans rire, Smoker, tu n’as pas l’impression de te rendre un tantinet ridicule ???
    Avez-vous remarqué que dans la tranche des 40-50 ans, il n’y a que des gens qui arrêtent de fumer, je n’en connais aucun qui soit assez c.. pour commencer ? A méditer !!!

    Répondre à ce message

  • smoker

    Le 3 mai 2007 à 18:01

    Quand je cherche un resto je m’assure qu’on puisse y fumer. Si ce n’est pas le cas je n’y vais pas ! Lorsqu’il n’y aura plus de resto fumeur tant pis pour eux. Je ne prendrai plus d’apéro et de café. Je prendrai simplement mon plat et dès que j’ai fini je quitte le resto. Faut pas exagérer quand même !

    Répondre à ce message

  • ERIC

    Le 28 avril 2007 à 17:41

    Je n’ai qu’une chose à dire, les beaux jours sont de retour et les terrasses des restos ont beaucoup de succès. Je suis fumeur et je respecte l’interdiction de fumer au restaurant, sauf dans les restos qui l’autorise (si, si, il y en a !!).
    Je réserve en terrasse pour 4 dans un resto où nous avions l’habitude d’aller avant la loi en me disant qu’en extérieur nous serions moins dérangeants si nous fumions. Pensez-vous ... !? Mais non, il y a des gens, me dit le patron (fumeur), qui n’aiment pas que l’on fume en terrasse et qu’il a donc peur des plaintes. Nous nous sommes donc polîment excusés de ne pouvoir venir manger dans de telles conditions et sommes allés ailleurs dans un resto que nous savions moins "extrémiste".
    C’est un choix de tout un chacun, mais il est certain m’a répondu le patron, que cette loi est peut-être bonne pour la santé mais certainement nocive pour le portefeuille des restaurateurs que nous fréquentions pourtant assidûment.(table de 300€ en moyenne !)
    Soit ... ;à suivre dans le futur ...

    Répondre à ce message

  • Peter

    Le 22 avril 2007 à 12:38

    Je trouve stupide de dire que l’on arrêtera de fumer lorsque les voitures ne polueront plus. Donc en pensant de cette manière, je pourrais venir poluer ton environement car tu n’arrêtes pas de fumer et les voiture, de poluer. Si personne n’y met du sien, je vois mal comment les choses pourront s’amélioré.

    Répondre à ce message

  • Delsemme Jean-Pierre

    Le 10 avril 2007 à 20:08

    Considérons qu’en ce bas monde il y a trois catégories : les fumeurs, les non-fumeurs (dont je suis) et les anti-fumeurs. Cette à cette dernière catégorie que je voudrais m’attaquer. Remplie d’âmes bien-pensantes, persuadées qu’il n’y a que les cigarettes qui fument, sans doute aussi persuadées que les yoghourt sont des bombes bactériologiques qui explosent à la date qui est écrite dessus. Nul doute qu’elles prennent 5 minutes pour attacher consciencieusement les enfants dans la voiture et mettent leur ceinture de sécurité. Ils ignorent probablement qu’il y a plus de suicide que de mort sur la route.
    Mais au diable l’amertume ; y aurait il une bonne âme (encore une) qui pourrait me renseigner un restaurant ou une brasserie qui, en respectant la législation, aurait un bout de salle où l’on peut manger et fumer. Merci d’avance.
    (mailto:delsemmejp@gmail.com)

    Répondre à ce message

  • CRISTALP

    Le 27 février 2007 à 15:40

    Vous pensez tous que le tabac amène le cancer, oui probablement, mais s’il n’y avait que le tabac ce serait vite règlé. J’arrêterais de fumer quand on interdira les voitures car les pots d’échappement sont plus nocifs que le tabac. J’arrêterais de fumer quand on interdira le vol des avions, les essais nucléaires, les pertes de petroles dans les mer, les pesticides sur nos bons légumes, les industries polluantes etc . Qu’est que vous croyez, que seul le fumeur est nuisible, vous êtes vraiment des incrédules. On vit soi disant moins longtemps, les personnes qui sont mortes suite au tabac n’ont pas pu être testées dans une vie sans tabac comment peux t’on avancer des choses pareilles. Mon grand père est mort à 82 ans et à toujours fumé, mon père à l’âge de 68 ans à arrêter de fumer car soi disant c’était mauvais pour la santé, un an jour pour jour, il a attrappé un cancer (coincidence direz-vous) mon oncle c’est pareil il a arrêté pendant 25 ans (il est mort aussi d’un cancer) le fait de fumer ou de ne pas fumer est loin d’être une preuve mais quand votre corps est habitué depuis des années à avoir du goudron dans le poumon, une fois que vous arrêtez de fumer et que vos poumons redeviennent soi-disant propres, ils sont avant tout fragilisés et alors les problèmes commencent. Je fume, j’aurais peut-être un cancer mais si j’arrête de fumer j’aurais aussi peut-être un cancer alors je pense que pour les fumeurs c’est beaucoup trop tard alors quand tout va bien ne changeons rien. L’idéal c’est de faire une société (les jeunes principalement) non fumeur mais les vieux fumeurs laissez les finir leur vie comme ils veulent car pour eux c’est terminé. Encore une chose très importante pour les non-fumeurs, l’horloge de la vie est activée et que vous fumiez ou pas la mort sera pour vous comme pour moi rien ni personne ne pourra vous sauver et vous ferez (je ne le souhaite à personne) un cancer également car la cause se trouve plus dans l’atmosphère, dans la nourriture que nous avalons tous les jours, l’air que nous respirons que la fautedes fumeurs. à bon entendeur salut

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


En Belgique, les femmes subissent plus de violences que les hommes

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de