La musique, tout simplement


 Articles
Le 1er janvier 2006 | |  3 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

En 2006, c’est l’année Mozart. Mozart est né à Salzbourg,
en Autriche en janvier 1756. C’est donc le 250e anniversaire de la naissance
de ce compositeur et musicien de génie. L’Europe entière
rendra hommage hommage geste de respect à cet homme hors du commun. Parler de Mozart, c’est
parler de la vie et des émotions. De toutes les émotions, des plus
légères aux plus profondes. Vous aurez bien trop peu d’une
année pour découvrir Mozart.


Photo : Belga

Mozart était avant tout un homme amoureux de la vie. Il en comprenait
les moindres finesses, des plus petites émotions aux plus grandes. Et
il les traduisait en musique. Beaucoup de gens qui écoutent Mozart entrent
en communion sa musique. Mozart disait : « si les gens ne sentent pas avec
moi ce que je joue, j’y perds tout plaisir ». A quoi bon, en effet,
composer si ce n’est pas pour donner du plaisir ? Un philosophe allemand,
Wilhelm Dilthey, a écrit : « Il n’est pas venu pour instaurer
un ordre du monde, mais pour exprimer musicalement ce qui est ». La musique
de Mozart est unique car elle exprime tout simplement nos faiblesses et nos passions.
C’est ce qui rend Mozart indémodable, proche de chacun d’entre
nous, encore aujourd’hui.

Vienne et Mozart à tous les étages

Si Mozart a été un génie, c’est en grande partie grâce à sa
famille. Léopold, son père, très bon musicien, a su reconnaître
dans son fils un enfant surdoué et curieux. Il lui a transmis avec discipline,
mais surtout beaucoup d’amour, sa propre passion pour la musique. Il l’a
présenté dans les cours d’Europe et au Vatican. Wolfgang
Amadeus Mozart a commencé sa carrière très jeune. Il a appris
sa première pièce au clavecin et a composé dès l’âge
de 5 ans. Il a fait sa première tournée de concerts à travers
l’Europe à 7 ans ! Il est mort jeune, à 35 ans. Il est mort à Vienne,
après avoir terminé un opéra « La Flûte enchantée ».
Sa carrière très courte est particulièrement riche en créations.
Il a composé plus de 600 œuvres.

On devrait tout savoir sur Mozart. Pourtant, l’homme ne se découvre
pas facilement malgré ses portraits, ses compositions, ses nombreuses
lettres miraculeusement conservées…Tantôt tranquille, tantôt
terriblement concentré sur sa musique. Tantôt torturé et
inquiet du lendemain, réglant le moindre détail lorsqu’il
répète un opéra. Tout devait être parfait. Il ne supportait
pas que l’on garde un mauvais souvenir de lui ! Il a souffert de ses relations
avec les tout-puissants et les princes de son époque. Il a refusé simplement
d’être leur serviteur. Ses amitiés avec d’autres grands
musiciens (dont Haydn ou un des fils de Bach) et la franc-maçonnerie l’ont
rassuré. Là au moins, il a fréquenté ses frères
en toute « égalité ». Rencontrer Mozart, aujourd’hui
encore, est d’une grande richesse et une année entière ne
suffira pas pour le découvrir tout à fait… Chiche ?


Mozart jeune - Photo : Belga

Mozart adulte - Photo : Belga

 

Demandez le programme !

Voici une petite partie du programme « Mozart » de cette année… La
presse et la télé parleront longuement cette année des nombreux
rendez-vous prévus pour cette année Mozart. Chez nous, le Palais
des Beaux Arts de Bruxelles démarrera une série de concerts les
19 et 21 janvier avec les concertos pour piano (renseignements au 02/507 84 44
ou www.bozar.be ). « Cosi fan tutte » sera joué au Théâtre
de la Monnaie (du 27 janvier au 14 février), à l’Opéra
Royal de Wallonie (du 19 au 27 mai), au Palais des Beaux Arts de Charleroi
(31 mai).

Et puis, les fans qui en ont les moyens feront certainement un voyage à Vienne
cette année. Pour profiter de cette ville superbe et visiter La Maison
Mozart. Elle rouvrira ses portes le 27 janvier. Les plus chanceux, car les places
sont rares et chères, iront au Festival de Salzbourg du 23 juillet au
31 août. Dans ce temple consacré à Mozart, les organisateurs
ont réussi à programmer les 22 opéras de Mozart !

Catherine Tellier


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • Anonyme

    Le 7 août 2008 à 19:54

    c bien continue comme ca

    Répondre à ce message

  • Julie

    Le 6 août 2008 à 22:02

    Mozart ,je le ressends ,je le respire et quand j écoute ses oeuvres ,il est là ,il est indestructible ,il est immortel.Il m émoustille !

    Répondre à ce message

  • FALLETA

    Le 21 avril 2006 à 11:27

    MOZART EST UN GRAND COMPOSITEUR CERTE MAIS CELA FAIT 1 HEURE QUE JE CHERCHE QUELQUE CHOSE SUR LA FLUTE ENCHANTE ET JE NE TROUVE RIEN EST MORMALE ?

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, défendre les droits humains aujourd’hui, c’est

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de