Le gaz va-t-il flamber ?


 Articles
Le 25 juin 2007 | |  1 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vendredi 15 juin, Electrabel annonçait une augmentation de 13 à 20% du prix du gaz. Et la semaine dernière, les associations de consommateurs, les syndicats et les responsables politiques ont réagi à cette annonce. Electrabel a essayé de clarifier les choses. Sans grand succès. Pour beaucoup de gens, Electrabel profite de sa position dominante sur le marché de l’énergie en Belgique.

Certains espéraient que l’ouverture au marché du gaz et de l’électricité allait diminuer les factures. Ce n’est pas le cas. Et en plus, c’est très compliqué de s’y retrouver. Le vendredi 15 juin, Electrabel annonçait une augmentation de prix du gaz de 13 à 21% à partir de septembre. L’annonce a fait scandale. Les associations de consommateurs, les syndicats et les responsables politiques ont réagi. Et Electrabel a essayé de donner des précisions. En deux mots, Electrabel dit : « on s’est mal compris ». C’est le prix d’achat du gaz par Electrabel qui va augmenter. Et ce prix d’achat n’est pas le seul élément qui fait le prix pour le client. Donc il n’y aura pas ou très peu d’augmentation en septembre. En plus, avoue Electrabel, l’hiver a été doux. Les clients n’ont pas beaucoup chauffé. Et Electrabel n’a pas baissé les provisions que les clients paient avant d’avoir la facture de clôture de l’année. On a déjà payé beaucoup, on n’a pas beaucoup consommé. Donc, on ne sera pas augmenté. C’est la moindre des choses.

Défense des consommateurs

Test Achats, association de défense des consommateurs, accuse Electrabel de mentir. Pour Test Achats, Electrabel profite de sa position dominante sur le marché du gaz (Electrabel domine aussi le marché de l’électricité). Vendredi 22 juin, Test Achats a même envoyé un huissier chez Electrabel. Test Achats demande à Electrabel d’arrêter « la campagne trompeuse réalisée à l’occasion des hausses de prix » dans les 24 heures. Si Electrabel ne le fait pas, Test Achats ira en justice contre l’entreprise. Pour Test Achats, Electrabel a fait de la publicité mensongère pour mettre le consommateur en erreur. Selon Test achats, il y aura bien une augmentation mais plus tard. Une autre organisation de consommateurs, le CRIOC, va dans les prochaines semaines proposer aux particuliers des achats collectifs, groupés, de gaz et d’électricité aux meilleures conditions possibles. Ces achats collectifs seront moins chers que des achats individuels.

Réaction syndicale et politique

Les syndicats protestent aussi contre Electrabel. La FGTB FGTB Abréviation de Fédération Générale des Travailleurs de Belgique. Sa couleur : le rouge. réclame le blocage du prix du gaz et veut que l’Etat fixe un prix maximum. Pour la FGTB, ce sont surtout les ménages qui souffrent de la libéralisation du marché de l’énergie. Les responsables politiques réagissent aussi. Le Secrétaire d’état à l’Energie, le libéral flamand Marc Verwilgen, demande au Conseil de la concurrence concurrence compétition entre entreprises pour être le plus rentable et gagner des marchés de vérifier si ce que dit Electrabel est vrai sur le prix du gaz. Le Pari socialiste (PS) demande au gouvernement de fixer un prix maximum. Le Ministre wallon de l’Energie, André Antoine, veut que le gouvernement fédéral analyse et contrôle les prix du gaz et de l’électricité. André Antoine veut, en plus, que le gouvernement examine les bénéfices d’Electrabel. Pour le ministre, une partie des bénéfices de l’entreprise pourrait servir à diminuer la TVA de 21% sur le gaz. Et le ministre wallon dit que le marché doit être ouvert à de nouvelles sociétés pour que la concurrence joue vraiment.

Contrôle

L’annonce d’Electrabel a servi au moins à une chose : reparler de l’ouverture du marché du gaz et de l’électricité. Depuis le 1er janvier 2007, nous pouvons choisir notre fournisseur. Mais ce n’est pas facile de choisir. Les gouvernements (fédéral et régional) doivent prendre des mesures pour que ce soit plus clair, pour contrôler le marché et pour mieux informer la population. On a vu que laisser faire les entreprises, sans contrôle suffisant, ne sert pas l’intérêt de la population.

Thierry Verhoeven


Pas de panique

Depuis qu’Electrabel a annoncé une hausse du prix du gaz, beaucoup de personnes se renseignent auprès des autres entreprises : Luminus, Lampiris, Nuon, Essent. C’est bien de se renseigner mais il ne faut pas signer un contrat sur un coup de tête. Si vous n’avez pas signé de contrat, vous pouvez changer de fournisseur à n’importe quel moment (après un délai d’un mois). Si vous avez déjà signé un contrat, vous devez attendre la fin du contrat pour changer de fournisseur ou alors vous devrez payer un dédommagement à l’entreprise qui vous fournit l’énergie.

Pour vous informer 

Vu l’annonce d’Electrabel, Test Achats a ouvert son simulateur de tarifs à tout le monde : http://www.test-achats.be/interactief/gazdc/fr/Default.aspx

Une autre association de consommateurs, le CRIOC (qui regroupe la Ligue des Familles, des syndicats et des mutuelles…), peut aussi vous informer http://www.crioc.be/FR/

Les informations sur la libéralisation du marché en Wallonie : http://www.liberalisation-gaz-electricite.be/intro.html (avec simulateur de tarifs). Pour des informations plus générales, les guichets de l’énergie en Région wallonne sont ouverts du mardi au vendredi de 9 à 12 heures et sur rendez vous. Adresses et contacts sur le site : http://energie.wallonie.be/xml/doc-IDD-7545-.html.

Pour la Région Bruxelles-capitale, consulter le site : http://www.brugel.be/ (avec simulateur de tarifs).

 

 

 

 


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • JCM

    Le 10 juillet 2008 à 11:49

    Electrabel fait beaucoup plus que ça, et une arnaque massive a commencé de leur part !!!
    En parlant à une collègue, elle me dit qu’elle a eu la même chose et pas moyen de régler le problème.
    Donc, faites gaffe à vos factures, mesdames et messieurs…

    J’ai reçu hier la facture annuelle d’Electrabel, donc celle de régularisation, avec un relatif petit supplément à payer, due à la hausse de prix, car la consommation est restée quasi stable. Jusque la, tout est OK, rien à dire.

    Au moment que j’ai jette un coup d’œil sur le bas de facture, ou ils mettent l’information sur les prochain factures intermédiaires, j’’ai failli faire une attaque de cœur : ils m’informent "gentiment" que mes factures intermédiaires pour la prochaine année seront de 166 € mensuel à place de 45 €, donc plus de 3 fois ! Notre consommation de gaz naturel est de 110 EUR par an (entre nous, on paie plus la redevance que la consommation, mais soit …), ce qui est normal car il y a qu’une malheureuse taque au gaz (et pas de chauffage au gaz, car il est au mazout) et Electrabel voudrait qu’on paye 121 EUR par mois comme provision !!! C’est-à-dire 13 fois le montant de la consommation réelle !!!
    De qui se fout ’on ??? Car la, on nous prend pour des imbéciles carrément.

    Une plainte à été déposée auprès de leurs services, j’attends la suite…sans beaucoup de confiance… et entre temps nous regardons les autres fournisseurs, car on s’attend au pire…

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, défendre les droits humains aujourd’hui, c’est

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de