Le monde en manque d’instits


 Articles
Le 6 octobre 2008 |


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

En 2000, les Nations unies avaient fixé 8 objectifs pour le millénaire. Un de ces objectifs était de parvenir à l’éducation primaire pour tous d’ici à 2015.
Or, à sept ans de l’échéance, même si on progresse, on est encore loin du compte.

75 millions d’enfants dans le monde ne vont pas à l’école. En Afrique, ils sont 35,1 millions. En Asie du Sud, 18,2 millions. En Asie de l’Est, 9, 5 millions. Dans les pays arabes, 5,7 millions. En Amérique latine, 2 millions.Pourtant beaucoup de progrès ont été faits. En moins de dix ans, on est passé de 103 millions à 75 millions d’enfants non scolarisés. Le taux   de scolarisation a progressé partout. En Afrique subsaharienne, il est passé de 56 % à 70 %. En Asie du Sud, il est passé de 75 % à 86 % et dans les pays arabes de 78 % à 84 %.
Ces progrès risquent pourtant de ralentir. En effet, selon l’Unesco, il manquerait 18 millions d’instituteurs dans le monde. D’après une enquête réalisée dans 42 pays africains, il faudrait recruter 2,3 millions d’enseignants pour atteindre en 2010, en 2015, ou même en 2020, la scolarisation primaire pour tous.
C’est impossible si on n’engage que des enseignants fonctionnaires  . Car si les taux de scolarisation se sont améliorés dans de nombreux pays, c’est notamment parce que des communautés, des villages ont embauché des enseignants sous contrat. Il y a donc un risque que le système éducatif se privatise de plus en plus un peu partout dans le monde. Et si les enseignants sont peu formés et mal payés, l’école restera un système de tri.
On risque de ne pas parvenir à l’éducation de base pour tous pour une autre raison. Les pays ont dépensé 5,2 milliards de dollars en 2004 pour l’éducation de base. En 2005, ils n’en ont dépensé que 3,7 milliards.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Dans la même rubrique

Un
Un "trivial pursuit" pour les 40 ans de la Funoc
Le 7 novembre 2017
A l’occasion du 40e anniversaire de la FUNOC, L’Essentiel a imaginé et animé un trivial poursuit...
Des attentats à Bruxelles, coeur de l’Europe
Des attentats à Bruxelles, coeur de l’Europe
Le 26 mars 2016
Mardi 22 mars à 8 h, des attentats terroristes ont frappé deux endroits de Bruxelles : l’aéroport...
Avant la manif’, le tour du monde en 80 minutes
Avant la manif’, le tour du monde en 80 minutes
Le 23 novembre 2017
Le 21 novembre, les deux grands syndicats de Belgique appelaient leurs militantes et militants...
40 ans à la FUNOC et dans le monde
40 ans à la FUNOC et dans le monde
Le 10 novembre 2017
La FUNOC, Formation pour l’Université ouverte de Charleroi fête ses 40 ans. 40 ans de combat pour...

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


En Belgique, un adulte sur dix ne maitrise pas ou mal la langue :

Clôture du précédent sondage "Dans les pays d’Europe, on accueille trop de réfugiés ?", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2017 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de