Les femmes les plus puissantes du monde


 Articles
Le 3 septembre 2007 |


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Depuis 4 ans, le magazine américain Forbes propose le classement des 100 femmes les plus puissantes du monde. Pour faire son classement, Forbes tient compte des passages dans les medias, du pouvoir politique ou encore de l’influence économique des femmes choisies. Dans la liste de Forbes, 66% des femmes classées sont des femmes d’affaires : souvent elles sont PDG d’une entreprise. 29% des femmes de la liste sont au gouvernement d’un Etat.

Angela Merkel, la chancelière allemande (première ministre), arrive en tête comme en 2006. Angela Merkel dirige le gouvernement d’un des grands pays du monde, l’Allemagne. Elle négocie aussi très bien dans les rencontres internationales. Condoleeza Rice, secrétaire d’état des Etats-Unis d’Amérique avait la 2e place en 2006. En 2007, elle recule à la 4e place. Pour Forbes, Mme Rice subit la perte de confiance dans la politique étrangère du président Bush. La 2e place va, cette année, à une femme politique chinoise : la vice-Première ministre de Chine, Wu Yi . On surnomme Wu Yi la « Dame de fer ». Le magazine Forbes la classe 2e pour ses réussites dans le domaine économique. Une autre femme d’Asie occupe la 3e place. C’est la femme du 1er ministre de Singapour et qui est aussi la patronne d’une société d’investissements. C’est une Indienne qui est 5e : Indra Nooyi est la patronne du géant américain de l’industrie agroalimentaire Pepsi. Une autre Indienne, Sonia Gandhi, est 6e. Sonia Gandhi est une femme politique. Elle dirige un des grands partis politiques indiens, le Parti du Congrès. Parmi les dix premières femmes de la liste de Forbes, cinq sont Américaines et trois viennent d’Asie.

On trouve encore dans les premières places : la patronne d’Areva, un grand groupe français de l’industrie nucléaire ; une Américaine qui dirige la multinationale Kraft Foods, les ministres françaises Michèle Alliot-Marie et Christine Lagarde,... Michèle Bachelet, présidente socialiste du Chili est à la 27e place. Autre exemple, la directrice générale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS OMS Organisation mondiale de la santé ), Margaret Chan, est 37e.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, défendre les droits humains aujourd’hui, c’est

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de