Soldats, gare à vous


 Articles
Le 1er mai 2006 | |  2 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un rapport du Conseil de l’Europe vient de dénoncer les violences
faites aux soldats dans les armées. Les droits de l’Homme ne seraient
pas respectés. Cela pousse parfois des militaires au suicide. Le Conseil
de l’Europe demande donc aux Etats de mieux protéger les droits
de leurs soldats à l’intérieur de l’armée.


Photo : Belga

Le monde militaire est encore trop souvent un monde fermé. Il est difficile
de savoir ce qui se passe réellement au sein des armées. Cela
varie d’un pays à l’autre, d’un type de régime
politique à l’autre. Il peut paraître surprenant que des
pays qui envoient leurs armées défendre les droits de l ‘Homme à l’étranger
ne les respectent pas eux-mêmes.

Garde à vous

Le Conseil de l’Europe dénonce la situation de soldats dans certains
Etats membres. Dans certaines armées, des soldats sont battus ou même torturés.
Les soldats manquent de soins de santé ou même de nourriture.
Il y aurait en plus du racisme. Et un grand nombre de femmes militaires sont
victimes de harcèlement sexuel. Certains soldats se suicident pour échapper à toute
cette violence de l’armée.
Des pays seraient plus concernés que d’autres. Ainsi, le rapport
insiste sur la situation dans l’armée de Russie et de certaines
anciennes républiques de l’ex-URSS. Les soldats sont encore
souvent victimes du bizutage. Cela provoque parfois des accidents graves
et mêmes mortels. Le bizutage causerait 3 000 morts chaque année
en Russie. Mais le rapport dénonce aussi les pratiques dans des
pays de l’Union. Par exemple, en France, au Royaume-Uni, en Pologne.
Dans ces pays, de jeunes soldats sont humiliés et battus. 

Gare à vous

Les parlementaires demandent donc que les militaires aient les mêmes
droits que tous les autres citoyens. Par exemple, les militaires doivent avoir
les droits électoraux et politiques : droit de vote, droit d’être
membre d’un parti politique. L’organisation veut aussi que des
syndicats puissent être mis en place pour défendre les soldats.
Le Conseil de l’Europe rappelle que l’objection de conscience est
un droit fondamental fondamental très important, de base . Ainsi que le droit à la dignité dignité Respect pour un être humain humaine.

Le
Conseil demande enfin aux Etats membres d’être attentif attentif qui veille, qui protège aux
conditions de vie des femmes soldats. Elle recommande de donner une assistance
juridique aux militaires et de recueillir leurs plaintes. Le soldat pourrait
se confier à des personnes spécialistes en cas de problème
avec des chefs ou d’autres militaires.
Le Conseil de l’Europe demande aussi que les militaires aient accès à la
même justice que tout autre citoyen de son pays. Actuellement, quand
un militaire est jugé pour un acte de la vie civile, il passe devant
un tribunal militaire. Les procédures et les droits de la défense
sont différents de ceux des autres citoyens. Les recommandations du
Conseil de l’Europe semblent logiques et normales. C’est maintenant à chaque
Etat membre de veiller au respect des droits de l’Homme dans leurs armées.

Marie-Luce Scieur


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • mors

    Le 12 juin 2007 à 14:14

    lorsque l’on se bat contre l’armée , c’est plein de surprise, si cela vous interesse, visiter les forum doctissimo vie pratique quitter l ’armée forum fr quitter l’armée forum doctissimo deuil mon fils adoré ligne de fabrice jules forum doctissimo temoignage harcelement moral battez vous si vous pouver(celui ci à des faits differents mais donne une indication des difficultés du milieu) le site adefdromil est aussi interessant

    Répondre à ce message

  • mors

    Le 13 février 2007 à 16:19

    mon fils militaire s est suicidé . j ai reussi a recuperer une partie des elements . cela se reglera devant la justice . mais je pense au vu des elements qu il serait temps de s occuper du droit et de la hierarchie . un militaire est un citoyen en uniforme .
    Dans mon pays la France , il a des droits et il doit avoir un autre choix que le suicide pour faire entendre sa voix

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Le 14 octobre, ce sont les élections communales. Pour vous, les élections, c’est :

Clôture du précédent sondage "Vous pensez que Mai 68", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de