Un Nobel pour la terre


 Articles
Le 15 octobre 2007 |


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Ce vendredi 12 octobre, le comité Nobel a attribué le prix Nobel de la paix à Al Gore et aux membres du GIEC (Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat). Gore et le GIEC sont récompensés pour leur combat contre le réchauffement de la planète. Pour le président du comité Nobel, Al Gore est probablement « l’individu qui a fait le plus pour que l’on comprenne mieux à travers le monde les mesures qui doivent être adoptées ».

Al Gore est l’ancien vice-président des Etats-Unis. Il a aussi été le candidat démocrate contre Georges Bush aux élections présidentielles de 2000. Al Gore se présente d’ailleurs parfois comme « l’ex-futur président des Etats-Unis d’Amérique ». Depuis des années, il mène un combat contre le réchauffement climatique. Il a donné des conférences partout. Son combat a été mis en images en 2006 dans un film documentaire : « une vérité qui dérange ». Ce film, réalisé par David Guggenheim, a été récompensé aux Oscars en février 2007.

Le message de ce film : le réchauffement climatique est une bombe à retardement. Nous devons agir de toute urgence pour le stopper. Al Gore s’est basé sur de nombreuses études scientifiques sérieuses. Mais certains lui ont reproché ses imprécisions. Ils lui ont aussi reproché d’avoir fait avant tout un film de combat, un film politique.

Aujourd’hui, certains critiquent le choix du Comité Nobel. Pour les mêmes raisons. Les Etats-Unis éliront leur nouveau président en 2008. Le choix du Comité Nobel risque de changer un peu les données de cette élection.

Al Gore n’a pas l’intention de se présenter. Mais 13% des membres du parti démocrate voteraient pour lui. Des groupes de soutien recueillent des signatures pour qu’il se présente. Al Gore ne changera certainement pas d’avis. Mais ce Nobel qui va à une personnalité démocrate ne fait pas plaisir à Bush et aux Républicains. 


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Dans la même rubrique

Des attentats à Bruxelles, coeur de l’Europe
Des attentats à Bruxelles, coeur de l’Europe
Le 26 mars 2016
Mardi 22 mars à 8 h, des attentats terroristes ont frappé deux endroits de Bruxelles : l’aéroport...
La langue française dans le monde
La langue française dans le monde
Le 23 mars 2017
Selon l’Organisation internationale de la Francophonie, il y a 274 millions de francophones dans...
Visages, villages et beau langage
Visages, villages et beau langage
Le 13 juillet 2017
Une vieille cinéaste punk qui perd la vue et un jeune photographe aux lunettes noires vont à la...
Tableau noir et vie en rose
Tableau noir et vie en rose
Le 12 septembre 2016
On dit d’une personne qu’elle est analphabète quand elle ne peut ni lire ni écrire en le comprenant...

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Dans les pays d’Europe, on accueille trop de réfugiés ?

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2017 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.

Avec le soutien de