Une charte et une commission pour l’égalité à Charleroi


 Articles
Le 9 juin 2008 |


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Depuis fin mai, la Ville de Charleroi a une Commission consultative égalité homme-femme. Le Conseil des Femmes francophones de Belgique a présenté une Charte égalité femme-homme signée par le Conseil communal de Charleroi. Cette Charte énonce des principes et prépare le travail. Car du travail, il y en a.

Bien sûr, l’égalité homme-femme est une valeur et un principe que presque tout le monde admet. Mais cette égalité est encore loin d’être réelle. Pour que cette égalité devienne vraiment une réalité, les pouvoirs publics doivent en tenir compte dans toutes leurs politiques : la politique de l’emploi, de la formation, de la santé, du logement, etc. C’est pour cela que l’on dit que l’égalité entre les hommes et les femmes doit être une politique transversale. Cette égalité doit « traverser » toutes les actions et toutes les décisions politiques. Cette valeur d’égalité doit aussi traverser tous les niveaux des pouvoirs publics : l’Europe, le national (fédéral en Belgique), la région et la localité (la commune). La politique d’égalité homme-femme est importante au niveau local car c’est le pouvoir le plus proche du citoyen.

En Belgique, Liège a adopté une Charte pour l’Égalité entre les femmes et les hommes dès la fin 2001. Bruxelles, en 2003. En 2006, le Conseil des Communes et Régions d’Europe a lancé la « Charte européenne pour l’Égalité des femmes et des hommes dans la vie locale ». Toutes les localités d’Europe ont été invitées à adopter un texte sur l’égalité homme-femme et surtout à développer des actions pour arriver à cette égalité. A l’occasion des élections communales d’octobre 2006, le Conseil des Femmes francophones de Belgique a envoyé à tous les partis démocratiques une série de revendications pour une réelle égalité homme-femme dans les communes. Parmi les revendications, il y avait évidemment la signature d’une Charte pour l’égalité homme-femme par le conseil communal de chaque ville. Et aussi la création d’une Commission de l’égalité homme-femme. A Charleroi, la Charte « égalité » a été signée fin 2007. Et depuis fin mai, la Commission existe. Cette Commission doit réfléchir et donner son avis sur les actions de la ville en matière d’égalité. Pour préparer le travail de cette

Commission, des associations de femmes de Charleroi ont insisté sur 4 problèmes principaux :

  • La violence faite aux femmes : prostitution et violence conjugale.

  • La mobilité : les horaires de bus sont adaptés aux horaires scolaires mais pas aux horaires de travail.

  • La formation, l’emploi et l’insertion professionnelle : par exemple, comment aider les femmes qui travaillent à temps plein et comment les aider à concilier vie familiale et vie privée ?

  • Le logement : par exemple, comment aider au logement de femmes qui vivent seules avec leurs enfants.

Charte égalité femme-homme

Le Conseil communal, acquis au principe de l’égalité entre les femmes et les hommes

  • Considère qu’une participation équilibrée des femmes et des hommes aux processus de décision passe par une représentation paritaire dans tous les secteurs.

  • S’engage à intégrer la dimension de l’égalité entre les femmes et les hommes dans toutes les politiques, de la conception   à la réalisation.

  • S’engage à éliminer toute forme de discrimination   en recourant à des structures et instruments adaptés, en adoptant une stratégie   intégrée et globale pour promouvoir la participation équilibrée entre des femmes et des hommes.

  • S’engage à sensibiliser l’opinion publique en diffusant une image des femmes et des hommes qui sort des stéréotypes discriminatoires.

  • S’engage à préparer un plan communal d’actions pour l’égalité des femmes et des hommes qui vivent dans notre entité.

  • Et dans cet esprit s’engage à mettre sur pied une Commission consultative pour l’Egalité femmes-hommes.

 


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Dans la même rubrique

Un feu d’artifice pour un nouveau site
Un feu d’artifice pour un nouveau site
Le 21 juillet 2017
Ce feu d’artifice pour fêter le nouveau site de L’Essentiel, en ligne depuis le 21 juillet. Un...
Le gouvernement Macron
Le gouvernement Macron
Le 19 mai 2017
On connaît maintenant la composition du gouvernement Macron : 11 hommes et 11 femmes. La moitié...
La langue française dans le monde
La langue française dans le monde
Le 23 mars 2017
Selon l’Organisation internationale de la Francophonie, il y a 274 millions de francophones dans...
Le temps d’apprendre à lire
Le temps d’apprendre à lire
Le 15 septembre 2017
Combien de temps faut-il à un adulte pour apprendre à lire et écrire ? C’est la question que...

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Dans les pays d’Europe, on accueille trop de réfugiés ?

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2017 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de