Une femme de gauche pour présidente


 Articles
Le 1er février 2006 |


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir


Michelle BACHELET - Photo : Belga

La socialiste Michelle Bachelet a gagné les élections présidentielles
chiliennes. C’est la première femme qui devient présidente d’un
pays andin. Elle est pour l’égalité des chances et le dialogue.

En janvier, c’est l’été au sud de la planète le dimanche
15 janvier, au Chili, les Chiliens ont choisi Michelle Bachelet est devenue
présidente du pays. Au second tour, elle a gagné avec 53,49%
des votes, pour seulement 46,5% à son opposant de droite, Sébastien
Piñera.

La surprise ne vient pas de la couleur politique du vainqueur. Depuis la
chute du dictateur Augusto Pinochet, en 1990, les Chiliens ont chaque fois élu
un président de centre-gauche. Le vote de 2006 n’est pas une exception.
Michelle Bachelet, candidate de la Concertation de Partis pour la Démocratie,
est une sociale-démocrate convaincue. Non. La surprise, c’est que les
Chiliens aient voté pour une femme. C’est une première pour le
Chili.

Une victime
de la dictature dictature pouvoir qui ne donne aucune liberté à la population

Michelle Bachelet n’est pas une inconnue sur la scène politique chilienne.
Elle a été ministre de la santé entre 2000 et 2002. Durant
son mandat, elle a fort amélioré le système de santé.
Mais c’est son passage au ministère de la défense, début
2002, qui l’a vraiment fait connaître. C’était un peu une revanche.
Son père était un général de brigade. Il est mort
sous la torture dans les prisons de Pinochet. Michelle Bachelet a également
connu la prison. Elle a fini par fuir la dictature pour poursuivre ses études
de médecine en Australie et en Allemagne. Comme ministre de la défense,
elle a essayé de rapprocher l’armée et les civils. A cause de
la longue dictature de Pinochet, un grand fossé sépare les militaires
de la société.

Vers plus d’égalité ?

Michelle Bachelet est vue comme la candidate la plus à gauche présentée
par les partis au pouvoir depuis 1990. Elle a souvent dit qu’elle voulait réduire
les inégalités entre riches et pauvres. Elle veut « garantir
un travail décent et digne à tous les Chiliens » . Elle
veut offrir « les mêmes droits et les mêmes chances » à tous.
Elle arrive au pouvoir au moment où le pays connaît un bon développement économique.
Avec ses 14 millions d’habitants, le Chili est de plus en plus vu par les pays
voisins comme un modèle à suivre.

Les marchés financiers sont toujours très attentifs aux grands événements
politiques. Ils ont accueilli l’élection de Michelle Bachelet avec tranquillité.
Ils parient sur la continuité des politiques menées par le prédécesseur
de Michelle Bachelet, Ricardo Lagos. C’est-à-dire une politique de gauche
très réaliste, prudente sur le plan des impôts et du budget
de l’Etat. La nouvelle présidente a toutefois annoncé qu’elle
s’attaquerait au système privé des pensions jugé trop
cher, malgré son efficacité.

Olivier Brouet

 


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Vous pensez que Mai 68

Clôture du précédent sondage "Sondage du cahier Le pouvoir des mots", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de