Vie Féminine ressort ses pinces


 Articles
Le 22 janvier 2007 |


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Quelques semaines avant la journée mondiale des femmes du 8 mars, Vie Féminine ressort ses pinces. De jolies pinces à linge toutes roses pour un prix, à deux facettes : le prix « J’en pince, j’en pince pas ».

Ce prix est né dans le cadre de la campagne contre le sexisme menée par Vie Féminine en 2005-2006.

Le sexisme est cette façon de penser encore trop répandue, qui enferme les femmes et les hommes dans des images toutes faites, des stéréotypes, des rôles traditionnels. Des exemples ? La femme est idiote devant un ordinateur. L’homme est un bricoleur capable de dépanner toutes les voitures. La femme est une mère parfaite et a une patience d’ange, …

Vie Féminine veut attirer l’attention du grand public sur les inégalités liées au sexisme. A l’occasion de la journée mondiale des femmes, le prix « J’en pince » récompense un projet qui va dans le sens de l’égalité entre hommes et femmes. Il encourage une action qui s’oppose aux rôles que la société attribue traditionnellement à la femme et à l’homme.

Au contraire, le prix « J’en pince pas » dénonce une initiative qui renforce les stéréotypes sexistes. Il montre du doigt le projet le plus sexiste sexiste associé au genre : féminin ou masculin, donc à la femme ou à l’homme de l’année.

En 2006, la Maison des sciences à Liège a reçu le prix « J’en pince » pour l’exposition « Femmes, sciences et technologies ». Cette exposition montrait en quoi les femmes ont contribué aux progrès de la science. Elle montrait aussi les difficultés que les femmes rencontrent pour s’imposer dans le monde de la recherche scientifique, un monde généralement réservé aux hommes.

C’est le Ministre de l’Emploi et de l’Informatique, Monsieur Peter Vanvelthoven qui a reçu le prix « J’en pince pas » pour la campagne « Pécéphobie ». Cette campagne montrait une femme effrayée à la seule vue d’un ordinateur. En attribuant ce Prix, Vie Féminine voulait attirer l’attention sur la nécessité de mener des campagnes publiques sans stéréotypes. 

Les candidatures pour le prix 2007 sont ouvertes. Connaissez-vous quelque chose ou quelqu’un qui défend une vision égalitaire entre les femmes et les hommes ? Ou, quelque chose ou quelqu’un qui au contraire, propose une vision inégalitaire et stéréotypée ? Proposez-le pour les Prix « J’en pince, j’en pince pas » de cette année.

Les prix peuvent être donnés à un projet, une déclaration, une formation, un site Internet, un article de presse, un documentaire, une exposition, un concert, une pièce de théâtre, un dessin, ou encore un discours politique ou médiatique, une déclaration, … Seules conditions :l’action doit concerner la Wallonie ou Bruxelles. Elle doit avoir déjà eu lieu ou avoir commencé.

Les candidatures doivent être envoyées avant le 30 janvier par courrier, fax ou e-mail, à l’adresse suivante :

Vie Féminine
"J’en pince, j’en pince pas"
111 rue de la Poste
1030 Bruxelles
Fax : 02 223 04 42
E-mail : secretariat-national@viefeminine.be

Pour obtenir plus d’informations :
Guénaëlle Culot, Coordinatrice nationale
e-mail :coordinatrice-nationale-gc@viefeminine.be
tél : 02 227 13 00.

 


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, défendre les droits humains aujourd’hui, c’est

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de