Faire vivre la déclaration universelle des droits de l’Homme


 Articles
Le 10 octobre 2018 | Mise en ligne : Lydia Magnoni
Auteur : Lydia Magnoni


New

Le 10 décembre 2018, la Déclaration universelle des Droits de l’Homme (DUDH) fête son 70e anniversaire. Ce texte a été adopté par l’Assemblée générale des Nations unies le 10 décembre 1948 à Paris.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

La Déclaration universelle des droits de l’homme a été adoptée en 1948 par l’Assemblée générale des Nations unies, soit 58 états.
Après les horreurs de la Seconde guerre mondiale, les pays de l’ONU ONU Organisation des Nations Unies, presque tous les Etats du monde sont à l’ONU, En principe, l’ONU défend le droit international, la sécurité et la paix. ont voulu préciser les droits fondamentaux de chaque individu en tant qu’être humain, sans distinction de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion, d’origine nationale, de fortune, de naissance… 

Aucun État n’a voté contre cette déclaration. Mais 8 se sont abstenus.

La DUDH s’inspire de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789. Elle comporte 30 articles qui défendent des valeurs universelles de justice et d’égalité et de dignité dignité Respect pour un être humain .La DUDH a été traduite en plus de 500 langues. C’est le document le plus traduit dans le monde.
La DUDH n’a pas de valeur juridique. Elle n’impose aucune obligation aux pays qui l’ont adopté. N’empêche. Les valeurs qu’elle défend sont à réaffirmer tous les jours. Elles sont trop souvent mises à mal.

Cette année, une série d’événements marqueront le 70ème anniversaire de la Déclaration universelle . Une occasion de faire vivre ce texte à l’endroit où nous sommes.

Comme l’écrivait Eleanor Roosevelt qui a signé la DUDH en 1948 « Où commencent les droits universels, après tout ? Ils commencent près de chez soi, en des lieux si proches et si petits qu’on ne peut les voir sur aucune carte du monde. [...] Si dans ces lieux, les droits sont dénués de sens, ils n’en auront guerre davantage ailleurs. Si chacun ne fait pas preuve du civisme nécessaire pour qu’ils soient respectés dans son entourage, il ne faut pas s’attendre à des progrès à l’échelle du monde. »

Le texte illustré de la Déclaration universelle des droits de l’homme

PDF - 1.5 Mo

Une lecture des articles de la Déclaration Universelle des Droits de l’homme


Auteur : Lydia Magnoni
Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, défendre les droits humains aujourd’hui, c’est

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de