Olga, la gym, l’Ukraine et la Suisse


 Articles |  Exercices >  Une guerre en Europe >  Cahiers  Une guerre en Europe >  Cahiers Le 25 février 2022 | Mise en ligne : Thierry Verhoeven
Auteur : Véronique Ceuppens

L’Ukraine est malheureusement au centre de toutes les conversations pour le moment. Pour voir et comprendre le drame ukrainien, on peut aussi regarder un film! Ce film, c’est « Olga ».

Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Téléchargez l’exercice et sa correction en bas d’article

Olga, c’est l’histoire d’une jeune ukrainienne de 15 ans, qui vit à Kiev, la capitale du pays. Olga est une gymnaste qui a beaucoup de talent. Elle est dans l’équipe nationale d’Ukraine. Olga va devoir choisir entre entre l’amour pour son sport et l’amour pour son pays…

Olga en Ukraine

Le film commence en 2013. Olga vit à Kiev. Elle fait partie de l’équipe nationale de gymnastique féminine. Elle s’entraîne beaucoup pour être qualifiée aux championnats d’Europe. Elle vit seule avec sa mère qui est journaliste politique. Les articles de la mère d’Olga dérangent le pouvoir en place : elle est menacée physiquement. Elle ne veut pas arrêter de faire son métier de journaliste et d’informer, mais elle a peur pour la sécurité de sa fille.

Olga en Suisse

Le père d’Olga décédé était suisse. Olga a donc la double nationalité et elle peut partir en Suisse pour être en sécurité. Elle rejoint l’équipe de gymnastique suisse. Olga s’entraîne beaucoup pour se faire une place dans l’équipe nationale suisse. Les équipements sportifs sont magnifiques, bien mieux qu’en Ukraine. Pourtant, Olga ne se sent pas à l’aise. Ses amies lui manquent. Et elle ne voit sa mère que par son smartphone le soir. Elle se sent seule. Elle a peur pour sa mère.

La compétition

A force de travail, Olga est qualifiée pour participer au championnat d’Europe de gymnastique. Elle gagne la médaille d’or aux barres asymétriques. Mais son bonheur n’est pas total. Pourquoi ?
En Ukraine, une révolution pacifique a commencé. Une révolution appelée révolution de Maïdan. Maïdan veut dire indépendance et c’est le nom d’une place de Kiev, la capitale de l’Ukraine. C’est sur cette place que la population ukrainienne manifeste contre le pouvoir. Olga suit les événements de loin et voit ses amies manifester. Sa mère travaille beaucoup, elle écrit des articles sur cette révolution. Olga est de plus en plus inquiète.

Le choix

La suite de l’histoire porte sur le choix que devra faire Olga. Doit-elle continuer de s’entraîner en Suisse pour espérer aller aux Jeux Olympiques ? Ou doit-elle regagner l’Ukraine, sa mère, ses amies et participer elle aussi à la révolution pro-européenne de Maïdan ?
Olga n’a que 15 ans,. C’est une adolescente, mais elle doit déjà faire un choix qui va déterminer le reste de sa vie. Va-t-elle choisir sa passion pour la gymnastique en sécurité en Suisse, à l’abri de toutes les difficultés extérieures ? Ou va-t-elle choisir son pays, la réalité quotidienne, le combat pour la démocratie ?

Fin… ?

Le film va répondre à cette question avec beaucoup d’émotion. Le film nous montre des images réelles de la révolution de Maïdan souvent filmées par des manifestants avec leur smartphone. Ces images contrastent avec les superbes images des exercices de gymnastique sportives. Alors, un seul conseil : regardez Olga !

L’exercice et sa correction

Exercice

Correction

Bande annonce du film


Auteur : Véronique Ceuppens
Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, la Belgique, c’est avant tout

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2022 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de