Energie, production et consommation


 Cahiers  Cher pétrole
Le 1er novembre 2006 | |  3 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

De l’énergie pour tout
L’énergie, c’est le moteur de la vie. C’est aussi le moteur de toutes les activités humaines. Nous avons besoin d’énergie pour nous chauffer, pour nous déplacer, pour faire tourner les machines. Depuis la fin du 18e siècle, début de la révolution industrielle, nous utilisons de plus en plus de machines.
Pendant longtemps, on a brûlé le charbon. Depuis 1970, le pétrole est l’énergie la plus utilisée sur notre planète. On en consomme aujourd’hui environ 82,5 millions de barils par jour. Dans le monde, plus de 35% de l’énergie consommée vient du pétrole. On en consomme de plus en plus. Et il y a du pétrole dans beaucoup de matières modernes : le plastique, le nylon…

Le pétrole coûte de plus en plus cher. Et c’est une énergie non renouvelable et très polluante. De plus, utiliser beaucoup de pétrole nous rend dépendants des pays producteurs. Consommer moins de pétrole et consommer aussi d’autres types d’énergie est un choix qui influence notre mode de vie. Et aussi un choix politique. Quels choix les Etats et les populations sont-ils prêts à faire ?

Différentes énergies
Pour fabriquer l’énergie nécessaire à toutes les activités humaines, on utilise surtout des matières qui ne se renouvellent pas : le pétrole et le gaz, par exemple. Et donc, on utilise très peu de matières renouvelables. Comme l’énergie solaire, l’énergie produite par le mouvement de l’eau ou les éoliennes.
Aujourd’hui, dans le monde, on consomme environ 82,5 millions de barils de pétrole par jour. Un baril est égal à 159 litres de pétrole. Un baril, c’est un tonneau. Cela fait très longtemps que l’on ne transporte plus le pétrole dans des tonneaux. Mais le baril est resté une unité de mesure du pétrole brut.
En 2003, les spécialistes estimaient que sur toute l’énergie consommée dans le monde :

red Energie non renouvable green Energie renouvable

35% viennent du pétrole

red

23,3% viennent du charbon

red

21,1% viennent du gaz naturel

green

11% viennent de la biomasse (bois, ordures ménagères, plantes pour « biocarburants »,…)

red

6,9% viennent des centrales nucléaires

green

2,2% viennent de l’hydroélectricité (les centrales électriques qui utilisent la force de l’eau)

green

0,5% viennent d’autres énergies

(source Agence internationale de l’énergie)

Production
C’est aux Etats-Unis d’Amérique qu’on a commencé à produire du pétrole, il y a 150 ans. Ce pays continue d’ailleurs à en produire. La Russie est aussi un grand producteur. Mais aujourd’hui, la plupart des pays producteurs sont regroupés dans l’OPEP : l’Arabie, l’Iran, l’Irak, le Koweït, le Venezuela, l’Algérie, l’Indonésie, la Lybie, le Nigéria, le Qatar et les Emirats Arabes Unis. La plus grande partie des réserves de pétrole se trouve au Moyen-Orient. Et les pays de l’OPEP ont, à eux seuls, 78 % des réserves mondiales connues.
Depuis les années 1970, d’autres pays ont commencé à produire eux aussi du pétrole : la Norvège, le Royaume-Uni, le Mexique, la Chine,…

carte

Consommation
L’Europe et les USA consomment la plus grande partie du pétrole brut.
Le pétrole consommé en Europe vient essentiellement du Moyen-Orient mais aussi d’Afrique, de Russie et de la Mer du Nord.
Le pétrole consommé aux USA vient… des USA mais aussi du Moyen-Orient, d’Afrique mais aussi d’autres pays d’Amérique : le Canada, le Mexique, le Venezuela.
Deux grands pays ont très fort augmenté leur importation de pétrole ces dernières années. Les Etats-Unis, parce que leurs propres puits s’épuisent. Et depuis quelques années, la Chine parce qu’elle développe son industrie. La Chine, c’est 1/5e de la population mondiale : 1,3 milliard d’habitants. La Chine consomme donc beaucoup de pétrole. Et même de plus en plus de pétrole : elle en consomme 11 fois plus qu’il y a 40 ans. Surtout depuis 1999, car ce pays se développe économiquement de façon extraordinaire.

carte02

Sur la réserve
Le pétrole brut se trouve dans le sol. Il faut des millions d’années pour que le pétrole se forme. Et très peu de temps pour le consommer. C’est pourquoi on dit que le pétrole est une source d’énergie non renouvelable. Cela veut dire que quand les réserves de pétrole contenues dans le sol seront épuisées, cette source d’énergie sera définitivement tarie. La fin du pétrole, c’est pour quand ? Il est bien difficile de répondre à cette question. Certains disent qu’il n’y aura plus de pétrole dans quelques années seulement. D’autres affirment que les réserves de pétrole suffisent encore pour plusieurs dizaines d’années.

La réponse dépend de plusieurs choses. D’abord, du progrès technique. Avec les techniques d’aujourd’hui, on ne sait exploiter qu’environ 35% d’une nappe de pétrole. Le reste n’est pas exploité car il est trop difficile à atteindre. On peut donc espérer que de nouvelles techniques permettront d’exploiter une plus grande partie du pétrole qui est sous terre. Ensuite, il y a les réserves qui ne sont pas encore exploitées. Il est bien difficile d’avancer un chiffre, une quantité. Il y a les réserves que l’on peut prouver. Mais certains pays producteurs ou certaines compagnies pétrolières annoncent des chiffres difficiles à vérifier. En effet, ils ont intérêt à déclarer d’immenses réserves pour prouver leur puissance. Et la plupart des pays gardent secrètes les informations sur leurs réserves de pétrole car ce sont des informations stratégiques.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • Pouce

    Le 11 octobre 2008 à 13:45

    Erratum : J’ai inversé bettement Uranium235 et 238. C’est le 235 qui est utilisé actuellement !
    Désolé.

    Répondre à ce message

  • DEVESA

    Le 6 août 2008 à 16:07

    Pourquoi l’énergie nucléaire est classée dans la catégorie des "énergies non renouvelables".

    Bonne réception

    Répondre à ce message

  • lolololo

    Le 31 janvier 2008 à 17:33

    mettre des photos ies sur les énerg you tuou

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, défendre les droits humains aujourd’hui, c’est

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de