Pétrole et budget


 Cahiers  Cher pétrole
Le 1er novembre 2006 | |  1 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Le pétrole est devenu indispensable à notre vie quotidienne. Pour le chauffage et pour le transport. Le pétrole a donc un effet social important. Dans les pays les plus pauvres, une hausse du prix du pétrole signifie moins d’éclairage et moins d’aliments chauds. Dans nos pays industrialisés aussi, il est parfois difficile de faire face à une hausse du prix du pétrole quand on n’a qu’un petit revenu.

En Belgique, l’an dernier, l’Etat belge avait créé le chèque mazout pour aider les ménages à payer leur facture de chauffage. Cette année, le chèque mazout ne sera plus renouvelé.
Mais pour les catégories les plus démunies de la population, il y a toujours le Fonds social chauffage. Ce fonds peut prendre en charge une partie de la facture si le pétrole est à 0,40 €/litre (TVA comprise) ou plus. L’aide du Fonds concerne le combustible de chauffage livré entre le 1er septembre 2006 et le 30 avril 2007. Elle varie entre 3 et 13 cents par litre, en fonction du prix du combustible. Avec un maximum de 1500 litres. Soit 195 € par hiver et par famille au maximum. Pour les personnes qui se chauffent au mazout ou au pétrole lampant acheté à la pompe, le Fonds a prévu un forfait de 100 €.

Les catégories de personnes qui ont droit à cette intervention sont les ménages dont le revenu annuel brut imposable est inférieur ou égal à 13.246,
34 €, majoré de 2.452,25 € par personne à charge. Et notamment, les VIPO, les enfants handicapés qui ont des allocations familiales majorées,les chômeurs de longue durée et âgés de plus de 50 ans, les bénéficiaires du revenu garanti aux personnes âgées, les bénéficiaires d’une allocation pour personnes handicapées, les bénéficiaires du revenu d’intégration sociale ou d’une aide sociale financière équivalente, les personnes surendettées qui bénéficient d’une médiation de dettes ou d’un règlement collectif de dettes. Pour vérifier si on a droit au Fonds chauffage, il faut s’adresser au CPAS CPAS Centre public d’action sociale de sa commune.

Pour les autres catégories de ménages, l’Etat belge continue à négocier avec les pétroliers. L’Etat belge veut obtenir que les ménages puissent payer leur facture mazout par mois. Il veut aussi imposer un prix unique pour le mazout quelle que soit la quantité commandée.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • MARTINE

    Le 5 février 2008 à 15:28

    BIEN BEAU TOUT SA ?MAIS MOI J’AI COMMANDER 1000LITRES EN NOVEMBRE.PAS PLUS CAR PAS LES SOUS.IL FAIT 11°DANS LE SALON.JE VOUDRAI RECCOMANDER DU MAZOUT MAIS SANS GARANTIE D AIDE JE M ABSTIENT.JE VIE SEULE ET MON SALAIRE EST DE 1250E.NET.QUE FAIRE ??

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Le 14 octobre, ce sont les élections communales. Pour vous, les élections, c’est :

Clôture du précédent sondage "Vous pensez que Mai 68", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de