Un Conseil pour les femmes francophones


 Cahiers  Femmes, femmes, femmes
Le 8 mars 2014 | Mise en ligne : Thierry Verhoeven
|  1 messages

Dans notre société, des associations de femmes se battent pour aller vers l’égalité. Le Conseil des femmes francophones de Belgique regroupe une cinquantaine d’associations de femmes de Wallonie et de Bruxelles.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Le Conseil national des femmes de Belgique est l’ancêtre du Conseil pour les femmes francophones. Il avait été créé en 1905. A l’époque, ce Conseil avait encore un côté « dame patronnesse ». Il était surtout composé de femmes de milieux bourgeois. Elles luttaient beaucoup contre l’alcoolisme. Mais ces femmes avaient aussi envie de se battre, par exemple, pour la paix. Au fil du temps, le Conseil a de plus en plus défendu les droits politiques, économiques et sociaux des femmes : le droit de vote bien sûr, les droits de la femme au travail, les droits de la femme mariée, le droit de la femme à disposer de son corps. Tout au long du 20e siècle, le Conseil a mobilisé pour les combats de libération de la femme.

Né avec la fédéralisation

Quand le pays se fédéralise, le Conseil national des femmes de Belgique se fédéralise, lui aussi. En 1975, le Conseil des femmes francophones de Belgique est créé. Le Conseil regroupe aujourd’hui une cinquantaine d’associations de femmes en Wallonie et à Bruxelles. Des associations de toutes les opinions. Des femmes peuvent aussi être membre à titre individuel. Le Conseil analyse la condition de la femme. Il veut peser sur les décisions politiques pour aller vers plus d’égalité. Le Conseil veut que les femmes participent plus à la vie publique. Il lutte contre les violences faites aux femmes et contre la pauvreté des femmes. Il agit en solidarité avec les femmes des pays en voie de développement.

Le Conseil francophone des femmes de Belgique est une ASBL ASBL Association sans but lucratif, qui ne fait pas de bénéfices présente Bruxelles et dans plusieurs villes de Wallonie (Charleroi, Huy-Waremme, Namur, Liège et Verviers)


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • Sarah

    Le 13 mai 2014 à 11:20

    Très bonne initiative la création de ce comité, les inégalités entre les hommes et les femmes sont encore trop importantes et cela même dans les pays développés dans lesquels nous résidons. Je suis française et c’est exactement des mouvements comme celui-ci qu’il nous faudrait un peu plus. Merci pour l’article à bientôt ou à tantôt plutôt ;) .
    Sarah

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Le 14 octobre, ce sont les élections communales. Pour vous, les élections, c’est :

Clôture du précédent sondage "Vous pensez que Mai 68", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de