Maman wallonne et papa kabyle


 Cahiers  La dernière histoire belge
Le 1er novembre 2007 | |  2 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

« Et ta sœur », « Journal intime d’un sexe sans bol », « Va-t-en savoir » ou encore « Fabuleuse étoile »... Ce sont des spectacles de Zidani.

Depuis plus de 10 ans, Zidani monte sur les planches pour faire rire son public. Zidani, ça ressemble à un nom de scène, pourtant c’est son vrai nom. Elle s’appelle Sandra Zidani, un beau mélange entre les origines belge de sa maman et kabyle de son papa. Elle est bruxelloise et porte un regard attristé sur la crise politique et communautaire de la Belgique.

Une femme humoriste et de plus, d’origine étrangère, ce n’est pas courant. Pouvez-vous nous expliquer votre parcours ?

J’ai commencé l’humour à l’école. On avait une directrice qui aimait le théâtre, elle nous a donné la possibilité d’en faire. J’avais 9 ans ! On peut dire que je suis tombée dedans quand j’étais toute petite ! Je n’ai pas l’impression d’être vraiment une exception. Sur le marché du travail en général, il y a encore plus d’hommes que de femmes. Leur arrivée est récente. Et bien au théâtre c’est la même chose, même si en France, par exemple, il y a déjà plus de femmes humoristes.

En tant que Bruxelloise, à cheval entre Flandre et Wallonie, quel regard portez-vous sur la crise actuelle ?

Je pense que c’est quelque chose qui doit exploser. Chez nous, le rapport à l’extrême droite n’est pas réglé. Il y a une sorte d’abcès qu’il faudrait percer. Je trouve que c’est dangereux. C’est de cette extrême droite que vient le problème. Elle dort mais il faut rester attentif attentif qui veille, qui protège car elle influence toute la politique !

Et est-ce que la situation actuelle va vous inspirer un spectacle ?

Il y a déjà une chanson dans mon spectacle qui s’appelle « Wallonia 2000 ». En gros, j’y parle de notre si petit pays, déchiré de l’intérieur. Pourtant, on peut vivre ensemble, entre les deux ! J’ai bien connu tout ça. Mon père a tenu un restaurant dans les Flandres. Et ma mère est d’origine wallonne. Donc je connais aussi bien le nord que le sud du pays. Et j’habite au milieu ! Comme quoi, c’est possible de vivre ensemble !

Propos recueillis par
Carmela Morici


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • zidani sofia

    Le 22 juin 2010 à 16:27

    et bien je voulais juste te demander si t’avais des liens parenté avec des zidani de marseille bisous a+

    Répondre à ce message

  • Jacobs

    Le 16 décembre 2007 à 10:00

    Bonjour
    Je t ai vu sur la scène après la marche pour l unité de la Belgique
    Je trouve que tu en as bien du courage pour te lancer ainsi devant les gens et dans le froid
    Tu revendiques fièrement tes origines et tu as bien raison,tu es un sacré petit bout de femme .
    Je te souhaite un bon public et continue à faire ce que tu aimes ,faire rire c est le plus beau métier du monde ,n oublie jamais que ton public ,c est ton ami et il doit rester ton ami .travaille bien et courage .

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Le 14 octobre, ce sont les élections communales. Pour vous, les élections, c’est :

Clôture du précédent sondage "Vous pensez que Mai 68", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de