Comprendre le changement du climat

L’Essentiel

 Cahiers  La terre ne peut plus attendre
Le 29 novembre 2015 | Mise en ligne : Lydia Magnoni

Pourquoi la Terre se réchauffe-t-elle ? Que peut-on y faire ? L’agence française de l’environnement a fait une chouette vidéo de 4 minutes pour tout comprendre. Nous y avons ajouté un texte explicatif.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Pourquoi le réchauffement ?

Ce sont les gaz à effet de serre qui changent le climat de la Terre. Ces gaz forment une couche dans le haut de l’atmosphère qui entoure la Terre. La nature produit les gaz à effet de serre. Ces gaz gardent la chaleur du soleil. La Terre reste ainsi à une bonne température : + 15 degrés en moyenne. S’il n’y avait pas de gaz à effet de serre, la Terre serait beaucoup plus froide : – 18 degrés en moyenne. Ces gaz sont donc nécessaires à la vie sur Terre. Mais l’industrie et les activités des hommes rejettent aussi des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Et ces gaz sont comme un manteau qui réchauffe trop la Terre.

Les mauvais effets du réchauffement

La température de la Terre pourrait augmenter de 1 à 5 degrés d’ici à l’an 2100. On pourrait penser que 5 degrés, ce n’est pas beaucoup. Et pourtant, cela peut provoquer d’énormes changements de climat. Le réchauffement change la nature : les pluies, les vents, les espèces animales, l’environnement en général. Certains scientifiques disent même que le niveau des océans va monter de 80 cm d’ici à l’an 2100. 700 millions de personnes devraient alors quitter leur région inondée.
Si la température de la Terre augmente, l’eau s’évapore aussi plus vite. Cela veut dire plus de pluie au nord de la planète et plus de pluies au sud de la planète. Cela veut dire aussi plus de cyclones, de raz-de-marée, etc.
Le réchauffement change aussi les équilibres dans le monde animal. Et cela peut changer aussi notre santé. Par exemple, on constate déjà que certains insectes qui provoquent des maladies graves sont plus nombreux. Dans certaines régions du monde, les déserts s’étendent à cause de la sécheresse. Le monde animal et végétal est aussi menacé : 20 000 espèces par an pourraient disparaître.

Lutter contre le réchauffement

Comment lutter contre le réchauffement de la Terre ? En produisant moins de gaz à effet de serre. Pour cela, il faut utiliser moins de pétrole, de charbon et de gaz qui rejettent beaucoup de gaz à effet de serre. Il faut remplacer ces sources d’énergie par des sources plus naturelles comme le soleil, le vent, les plantes. Il faut aussi arrêter de détruire les forêts du sud de la planète. Il faut utiliser les transports en commun qui polluent beaucoup moins que la voiture. Il faut mieux isoler les bâtiments pour économiser l’énergie. Il faut éviter de gaspiller l’eau. Il faut produire moins de déchets.
On doit aussi s’adapter au changement de climat. On peut, par exemple, développer la culture de céréales qui ne demandent pas beaucoup d’eau. Les industriels, les États, les hommes. Chacun peut jouer un rôle pour limiter le réchauffement climatique.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, défendre les droits humains aujourd’hui, c’est

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de