Austérité, stop ou encore ?


 Cahiers  Le chômage en Belgique
Le 26 février 2013 | Mise en ligne : Lydia Magnoni
|  1 messages

Pour 2013, les nouvelles ne sont pas bonnes pour les pays de la zone euro. Il n’y aura pas de croissance économique croissance économique augmentation de la richesse économique et le chômage va augmenter.
Depuis la crise financière de 2008, les choses ne s’arrangent pas. Les Etats continuent à diminuer leurs dépenses pour avoir un budget en équilibre et pour ne plus s’endetter. C’est ce que l’on appelle l’austérité austérité le fait de baisser les dépenses de l’Etat, les dépenses sociales, de limiter les salaires . Mais de plus en plus de gens se demandent si c’est cela qu’il faut faire. Un peu partout en Europe, il y a des grèves et des manifestations. Le 21 février, on attendait 15 000 manifestants dans les rues de Bruxelles. Ils étaient en fait 40 000.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

La Commission européenne annonce de mauvaises nouvelles pour les 17 pays de la zone euro. En 2013, l’économie va encore ralentir. Et le chômage va encore augmenter. Comme en 2012... En 2014, il pourrait y avoir un mieux. Mais de plus en plus de personnes se demandent si les Etats européens font une bonne politique pour aider à la croissance économique croissance économique augmentation de la richesse économique et à l’emploi.

La croissance

On mesure la croissance économique avec le Produit intérieur brut, le PIB. Le PIB, c’est la richesse qui est produite dans un pays pendant un an. Si le PIB augmente, il y a une croissance économique. Si le PIB diminue, il y a un recul économique. On appelle cela une récession. Et c’est une récession que vient d’annoncer l’Union européenne pour les pays de la zone euro. En moyenne, le PIB de la zone euro va reculer de 0,3% en 2013. En Grèce, le PIB va reculer de 4,4%, au Portugal de 1,9%, en Espagne de 1,4%. Dans d’autres pays, il va un tout petit peu augmenter : 0,1% en France, 0,2% en Belgique. Quand il n’y a pas de croissance économique, il y a évidemment du chômage. Il y a aussi moins d’argent dans les caisses de l’Etat.

Le chômage

Les nouvelles ne sont donc pas bonnes non plus pour le chômage. Le taux taux pourcentage, partie d’un ensemble de chômage devrait atteindre 12,2% de la population active des pays de la zone euro soit 19 millions de personnes. Le taux de chômage sera même de 27% en Grèce et de 26,9% en Espagne, deux pays fort touchés par la crise.
Les spécialistes et les responsables politiques européens disent que cela ira sans doute mieux en 2014. Le problème, c’est qu’en 2012, la récession était déjà de 0,6% et le chômage était déjà à 11,4%. Et certains se demandent ce qui pourrait bien changer si on ne change pas de politique. En effet, depuis la crise financière de 2008 et l’augmentation de la dette des Etats, les pays européens font à peu près tous la même politique. Les gouvernements essaient de mettre le budget de l’Etat en équilibre et de diminuer la dette. C’est ce que demande la Commission européenne et l’Allemagne. Cette politique doit aussi rassurer les marchés financiers.

L’austérité austérité le fait de baisser les dépenses de l’Etat, les dépenses sociales, de limiter les salaires

Pour cela, les gouvernements font une politique d’austérité qui est aussi appelée une politique de rigueur. D’un côté, l’Etat dépense moins. Il fait moins de travaux. Il diminue la politique sociale. Il met moins d’argent dans les services publics. Il engage moins de fonctionnaires fonctionnaires personnes qui travaillent pour l’Etat . De l’autre côté, l’Etat essaie d’avoir plus d’argent en faisant payer plus d’impôts et de taxes. Des spécialistes de l’économie signalent les dangers de cette politique. Pour eux, ce n’est pas ainsi que l’on peut relancer l’économie.
Car cette politique a des effets négatifs. Cette politique diminue le pouvoir d’achat. On consomme moins. Cette politique risque donc de ralentir encore plus l’économie. Ce qui veut dire plus de chômage et plus de déficit déficit ce qui manque pour qu’un budget soit en équilibre de l’Etat. Cela veut dire qu’il faut diminuer plus encore les dépenses publiques et augmenter encore les taxes avec le risque de ralentir encore plus l’économie, etc. Bref, c’est un cercle sans fin. Cette politique est aussi dure pour la population puisque l’Etat a tendance à faire moins de dépenses sociales et qu’il y a plus de chômage. D’ailleurs dans beaucoup de pays d’Europe, il y a des manifestations contre cette politique d’austérité.

Thierry Verhoeven

Commission européenne : sorte de gouvernement de l’Union européenne qui applique les règles européennes

17 pays dans la zone euro : la Belgique, l’Allemagne, l’Estonie, l’Irlande, la Grèce, l’Espagne, la France, l’Italie, Chypre, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, l’Autriche, le Portugal, la Slovénie, la Slovaquie et la Finlande.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Dans la même rubrique

Contre la CATastrophe sociale en Europe
Contre la CATastrophe sociale en Europe
Le 2 septembre 2016
L’usine Caterpillar de Gosselies, dans la région de Charleroi en Belgique, va fermer. Deux mille...

Vos commentaires

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Vous pensez que Mai 68

Clôture du précédent sondage "Sondage du cahier Le pouvoir des mots", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de