Le Règlement collectif de dettes


 Cahiers  Le prix fort
Le 1er janvier 2008 | |  20 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Dans les cas plus graves de surendettement, il y a aussi le Règlement Collectif de dettes. C’est une espèce de faillite pour les particuliers.

Le règlement collectif de dettes est appliqué depuis le 1er janvier 1999. Une personne surendettée peut demander à bénéficier de cette procédure. A condition de ne pas être commerçant et de ne pas avoir tout fait pour se rendre insolvable.

Le surendetté introduit une demande, une requête, auprès des juges du tribunal du travail, le plus souvent par un service de médiation de dettes. Cette requête est gratuite. C’est le juge qui décide de l’accepter ou de la rejeter. Si le juge accepte la requête, il désigne un médiateur de dettes : un avocat, un notaire, un huissier ou encore un service de médiation de dettes agréé. Les services de ce médiateur sont payants.

Le juge avertit les créanciers, le conjoint et les autres débiteurs qu’un règlement collectif prend cours.

Les créanciers ont alors un mois pour remettre leur déclaration de créances au médiateur. A partir de ce moment, le médiateur reçoit l’argent de la personne surendettée. Le médiateur paie lui-même les créanciers. La procédure peut se poursuivre par plan amiable ou judiciaire. Dans le plan amiable, tous les créanciers se mettent d’accord. S’ils n’y parviennent pas, il y a le plan de règlement judiciaire.

C’est le médiateur qui assure le contrôle et le suivi du plan. Il peut être supprimé si le débiteur triche.

Dans un plan judiciaire, le juge peut abaisser le taux taux pourcentage, partie d’un ensemble d’intérêt au taux fixé par la loi (7 %). Il peut même supprimer les intérêts de la dette en tout ou en partie. Il peut aussi effacer en partie le capital capital ensemble des moyens financiers des entreprises et des actionnaires emprunté. Bien sûr, il y a des conditions très strictes pour obtenir l’effacement de sa dette. Trois catégories de dettes ne peuvent jamais être effacées : les dettes alimentaires, les dettes qui réparent un préjudice corporel, et les dettes d’une faillite d’entreprise.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • aurelie

    Le 17 mai 2017 à 18:55

    bonjour je suis en mediateion de dette j ai mon mediateur qui me laisse sans rien pendant des semaine est ce que je doit faire merci

    Répondre à ce message

  • Patrick

    Le 8 avril 2017 à 12:01

    Bon matin,

    Vous êtes à Beaumont,beauport,au Québec,à Laval, jonquière , Montréal , Trois-Rivière ou autres , Vous êtes un particulier et vous êtes dans le besoin d’argent urgent pour vous remettre sur pieds et subvenir à vos besoins OK plus de soucis.Je suis un particulier en accord avec une banque québécoise de la place qui offre des prêts de 2.000,00$ à 2.000.000,00$ ou en euros à toute personne capable de le rembourser avec intérêt et selon votre durée de remboursement .Pour toute personne intéressée, m’écrire.Contactez-moi dès aujourd’hui et faites-moi connaître le montant d’argent que vous voulez prêter et la durée de remboursement.

    E-mail : henrypatrick933(at)gmail.com

    Répondre à ce message

  • Patrick

    Le 8 avril 2017 à 12:01

    Bon matin,

    Vous êtes à Beaumont,beauport,au Québec,à Laval, jonquière , Montréal , Trois-Rivière ou autres , Vous êtes un particulier et vous êtes dans le besoin d’argent urgent pour vous remettre sur pieds et subvenir à vos besoins OK plus de soucis.Je suis un particulier en accord avec une banque québécoise de la place qui offre des prêts de 2.000,00$ à 2.000.000,00$ ou en euros à toute personne capable de le rembourser avec intérêt et selon votre durée de remboursement .Pour toute personne intéressée, m’écrire.Contactez-moi dès aujourd’hui et faites-moi connaître le montant d’argent que vous voulez prêter et la durée de remboursement.

    E-mail : henrypatrick933@gmail.com

    Répondre à ce message

  • jean

    Le 26 mars 2017 à 09:54

    bonjour

    une question pour laquelle j’espère avoir une réponse vu l’urgence.
    En effet, mon ex compagne est en médiation de dette.
    Sa médiatrice de dette, lui verse l’argent nécessaire au paiement de la pension alimentaire des enfants.
    depuis maintenant trois mois, mon ex ne paie que la moitié de la pension alimentaire ordonnée par un jugement, alors que sa médiatrice lui verse bien la somme a me payer.
    que puis je faire ?
    la médiatrice ne doit elle pas normalement, m’envoyer elle meme le paiement ?
    vu que mon ex ne respecte pas son plan de médiation, suis je en droit de demander l’annulation de cette médiation ? si oui, à qui pour faire au plus vite ?

    Répondre à ce message

  • CINDY

    Le 24 janvier 2017 à 15:51

    BONJOUR J AI SIX ENFANTS ET JE SUIS EN MEDIATIONS DE DETTES JE N AI PAS DE PENSION ALIMENTAIRE EST CE QUE LE MEDIATEUR A LE DROIT DE PRENDRE LES CONTRIBUTIONS SANS MON ACCORT POUR PAYER LES CREANCIERS OU PRENDRE AUSSI LES ALLOCATIONS FAMILLIALES ?JE SUIS INSOLVABLE LE CREANCIER M AS DIT QUE JE N AVAIS RIEN A REMBOURSER CAR JE VIS AVEC LE CPAS CPAS Centre public d’action sociale J AI TRES DURE J AIMERAIS SAVOIR CE QUE DIT LA LOI POUR LES ALLOCATIONS FAMILIALES ET LES CONTRIBUTIONS MERCI BEAUCOUP J ATTEND IMPATIEMENT VOTRE REPONSE MERCI POUR VOTRE AIDE

    Répondre à ce message

  • aurelie

    Le 10 octobre 2016 à 15:59

    Bonjour
    J’ai une petite question d’importance
    Je suis divorcé depuis 2010 de mon ex-mari nous avons 2enfants en commun un dernier jugement a été prononcée en 2012 il doit payer une pensions alimentaires de 250 € pour les deux enfants. en octobre 2014 il est rentré en règlement collectif de dette À partir de mai 2015 il n’a plus payer les pensions alimentaires Il ne prend plus contact avec les enfants et A mon grand étonnement il n’a pas déclaré les pensions alimentaires pour ça RCD puis-je demande une révocation au juge ? Merci

    Répondre à ce message

  • timmermans

    Le 16 septembre 2016 à 13:17

    bonjour j aimerais savoir comment ca ce passe quand on veux liquider ca dette chez son mediateur

    Répondre à ce message

  • Paty

    Le 5 juillet 2016 à 23:28

    bonjour mon compagnon es en mediation mais es diminuer de ses revenu moi je suis au chomage on es tout deux cohabitant ...voila j aimerais le prendre a ma charge car on ne sent sort pas (900) pour nous deux +qq heure en ale pour moi ...ce n es pas lui qui me prend a sa charge car je ne pourrais plus faire l ale ..et j en ai besoin et en plus un contrat de travail es peut etre pour mois dans qq temp

    donc si je le prend il a plus de revenu du tout ..que se passerais t il ?? risque ton de nous saisir ou autre (je precise que des que j ai un contrat de travail il redeviendras cohabitant et reprendras la rcd

    Répondre à ce message

  • cindy

    Le 18 avril 2016 à 20:29

    bonjour,je viens d’introduire une demande en reglement collectif de dettes.je suis propriétaire depuis 4 ans et 2 enfants.risque t on de vendre ma maison ?

    Répondre à ce message

  • maryline

    Le 29 octobre 2015 à 23:58

    Je suis en regroupement collectif de dettes, j ai entamé une procédure pour récupérer des arrières de pension alimentaire, je voudrais savoir si le mediateur a le droit de garder les arrières ?

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Le 14 octobre, ce sont les élections communales. Pour vous, les élections, c’est :

Clôture du précédent sondage "Vous pensez que Mai 68", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de