L’affaire des Pussy Riot


 Cahiers  Le retour de la Grande Russie ?
Le 10 décembre 2013 | Mise en ligne : Lydia Magnoni
|  1 messages

Les Pussy Riot sont un groupe punk contestataire et féministe. Les Pussy Riot font dans la provocation. Pussy Riot veut dire « émeute de chattes », en anglais. Ce groupe de punk-rock a été formé en 2011. Il se bat pour les droits des femmes en Russie.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

En 2012, les Pussy Riot s’opposent à Vladimir Poutine, alors Premier ministre et candidat à la présidence. Trois de ses membres sont envoyées pour deux ans dans un camp de travail. Pourquoi ? Parce que, le 21 février 2012, elles ont chanté une prière punk contre Vladimir Poutine dans la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou.

Les paroles de la chanson sont entre autres « Sainte Marie mère de Dieu, deviens féministe », « merde, merde, merde du Seigneur », « la Gay Pride est envoyée en Sibérie » et « chasse Poutine ».

Les Pussy Riot sont devenues depuis un symbole symbole Personne ou chose qui représente bien un sentiment, une idée, qui sert d’exemple de la protestation contre le régime de Vladimir Poutine,
La justice russe les a condamnées pour vandalisme et incitation à la haine religieuse et a estimé qu’elles ont profané l’autel de la cathédrale.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • Roberto

    Le 12 février 2014 à 13:56

    Quel cran, quelle énergie !!!! Ces filles, je les admire. Il faut du courage et un peu d’inconscience aussi pour faire ce qu’elles ont fait. Mais elles ont payé le prix fort. C’est le moins que l’on puisse dire. Et après ça Poutine voudrait faire croire au monde qu’il est un démocrate...

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, défendre les droits humains aujourd’hui, c’est

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de