A savoir


 Cahiers  Lumière sur Internet
Le 1er mars 2007 |


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Des précautions à prendre
Sur Internet, il y a aussi pas mal de sites pornographiques, pédophiles ou encore violents. Il faut donc être particulièrement attentif attentif qui veille, qui protège à ce qui arrive à l’écran. Quand les enfants sont sur Internet, comme d’ailleurs quand ils sont devant la télévision, il est prudent de les accompagner. Les enfants peuvent, en effet, être très choqués par des images trop crues ou violentes. On peut aussi installer sur l’ordinateur un programme qui bloque l’accès à tous les sites qui peuvent être mauvais pour les enfants. Ce logiciel bloque l’accès aux sites pornographiques et violents.

Adresses de sites ou adresses e-mail ?
Chaque ordinateur relié à Internet porte un numéro de 4 nombres séparés par un point. (Exemple : « 202.71.200.253 »). C’est donc le cas aussi de tous les sites Internet. Pour un cerveau humain, c’est impossible de se souvenir de tous ces numéros. Pour que ce soit plus facile, on a transformé ce numéro en une adresse plus facile à retenir. C’est l’adresse du site Internet ou url. Dans ces adresses, il n’y a pas de majuscule, pas d’accent sur les lettres et pas d’espace entre les caractères.
Cela donne par exemple : http://www.journalessentiel.be
« http://www » est le début de la grande majorité d’adresses de sites Internet. Ensuite, il y a le nom de l’association, de l’entreprise, d’un journal, d’un Etat ou d’une organisation internationale. Dans notre exemple, le nom du journal L’Essentiel : journalessentiel. Enfin, 2 ou 3 lettres séparées du nom par un point. Ces lettres sont des abréviations en anglais. Elles précisent parfois l’activité du site. Il y a par exemple des adresses qui se terminent par
.com : ce sont des sites de commerce.
.org : des sites d’organisations dont le but n’est pas commercial.
Ces lettres peuvent aussi situer le site géographiquement
.eu : zone de l’Union européenne
.be : Belgique
.fr : France
Sur Internet, il y a plus de 50 millions d’adresses « .com ». Environ, 500 000 sites « .org » ; 500 000 « .fr »
L’autre grand service d’Internet, c’est la messagerie électronique. L’adresse de messagerie, ou adresse mail est différente d’une adresse de site.
Pour envoyer un message par Internet, à une personne, une organisation, une entreprise, vous devez évidemment connaître l’adresse de sa boîte aux lettres électronique. On dit aussi « mél », e-mail en anglais, ou courriel en français . Ce sont des abréviations pour courrier électronique.
Ainsi, la boîte aux lettres du journal L’Essentiel, son mél, e-mail, ou courriel est journalessentiel@journalessentiel.be.
Une adresse de messagerie se compose du nom ou du peudonyme du destinataire : ici « journalessentiel ». @ signale que la boîte au lettres électronique est à l’endroit « journalessentiel.be »
Toutes les adresses mail comprennent ce signe, que l’on prononce « arobase » ou « at »
Les deux dernières lettres situent l’adresse dans le monde. Ici en Belgique.

Fractures
Quand on parle d’Internet, on parle aussi souvent de fracture numérique. Il y a la fracture entre pays occidentaux Occidentaux Etats-Unis, Canada et pays d’Europe de l’Ouest et pays en voie de développement. Mais la fracture numérique existe aussi chez nous : tout le monde n’a en effet pas accès à un ordinateur, à Internet... Pour une question d’argent ou d’éducation. Tout le monde n’a pas les moyens d’avoir un ordinateur et Internet. Tout le monde ne trouve pas simple d’utiliser un ordinateur et Internet. Et enfin, tout le monde n’en a pas envie.
Les hommes politiques veulent réduire la fracture numérique. Mais pour cela, il ne faut pas seulement favoriser l’accès à Internet. Il faut aussi apprendre à utiliser l’ordinateur et le réseau Internet. Il est aussi particulièrement important d’apprendre à avoir un regard critique sur les informations qu’on trouve sur Internet. Ces nombreuses informations, il faut apprendre à les trier, les utiliser, les organiser.
Et puis, comme toutes les nouvelles technologies, Internet n’est qu’un outil. Il ne faut en attendre que ce qu’il peut permettre. En rêvant un peu, mais pas trop. Chaque nouveau moyen de communication a fait naître des rêves. Par exemple, quand les premiers câbles de communication sous-marins ont été posés, au 19e siècle, l’écrivain Victor Hugo pensait qu’ils permettraient de réconcilier « la grande famille humaine ».

Moteur de recherche
Vous pouvez naviguer sur Internet en tapant l’adresse de vos sites favoris. Mais souvent, vous cherchez une information et vous ne savez pas où la trouver. Pas de panique, les moteurs de recherche peuvent vous aider. Un moteur de recherche est un robot qui visite les milliards de pages d’informations que l’on trouve sur Internet. Ensuite, le robot fait une liste de ces pages. Ces pages, vous les retrouvez en allant sur le site du moteur de recherche. Les moteurs de recherche les plus connus ? Les sociétés américaines Google et Yahoo. Google, par exemple, a listé plus de 8 milliards de pages de sites Internet et plus d’1 milliard d’images...
Vous avez mal à l’épaule et voulez avoir une idée de la maladie qui vous touche ? Vous voulez faire une recette de ragoût de mouton ? Votre fille doit faire un travail sur la vie de berger ? Une seule réponse : un moteur de recherche sur Internet.
Le plus difficile, ce sera de trouver votre bonheur dans les nombreuses pages que le moteur de recherche aura sélectionnées. Eh, non, il ne fera pas tout le travail à votre place. Il est seulement capable de vous apporter la documentation. Ce n’est déjà pas si mal.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Le 14 octobre, ce sont les élections communales. Pour vous, les élections, c’est :

Clôture du précédent sondage "Vous pensez que Mai 68", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de