Active avant l’emploi


 Cahiers  Pauvre de nous !
Le 1er mars 2009 | |  1 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Nous avons rencontré Josiane, une femme dynamique qui suit une formation dans un organisme d’insertion socio-professionnelle. L’activation ? Elle y est plutôt favorable. Elle, ça l’encourage. Mais elle sait aussi que ce n’est pas facile pour tout le monde.

Q. : En quelques mots, quel est ton parcours ?

R. : A l’école, je n’ai pas eu de diplôme. Je me suis mariée, j’ai eu trois enfants. Mon mari avait un travail. Moi, je travaillais parfois comme intérimaire. A 30 ans, j’ai divorcé. Je n’avais jamais travaillé assez longtemps pour avoir droit à des allocations de chômage. J’ai donc fait une demande au CPAS CPAS Centre public d’action sociale pour avoir le minimex. Je l’ai eu. Je voulais travailler. Le CPAS m’a proposé un Article 60. J’ai travaillé dans une société de nettoyage. A la fin de mon Article 60, j’ai eu droit au chômage. Le Forem m’a conseillé de suivre une formation de remise à niveau en français et en maths. J’ai suivi les cours pendant cinq mois. La formation me plaisait mais j’ai arrêté après cinq mois. J’ai trouvé du travail, toujours dans le nettoyage.

Tu as travaillé longtemps ?

(Josiane rit). J’ai travaillé cinq jours. Avec la chef, la brigadière comme l’on dit, ça n’allait pas. Elle ne me respectait pas. Il faut dire aussi que je suis volontaire mais j’ai un certain caractère. Je ne me laisse pas marcher sur les pieds. Tous les soirs, je téléphonais à mon ami pendant une heure pour lui expliquer mes problèmes de la journée. Les cinq jours de travail, ils m’ont coûté cher en téléphone… Et puis, je n’arrivais pas à dormir. Après cinq jours, j’ai discuté avec la chef. On était d’accord : le courant ne passerait jamais entre nous. Comme j’étais en période d’essai, on a mis fin à mon contrat. Et j’ai repris une formation.

Que penses-tu de ce que l’on appelle l’activation ?

Je suis contente. Ils ne m’ont jamais « emmerdé ». Il faut dire que j’ai toujours voulu travailler. Et sans l’activation, je n’aurais jamais pensé reprendre une formation. Et la formation, c’est bien. On apprend et on n’est plus isolé. Car quand on est au chômage ou au CPAS, on est assez seul. Maintenant, je sais que pour d’autres, cela ne se passe pas aussi bien. Parfois d’accord, il y en a qui exagèrent. Mais parfois, c’est difficile de « tenir » : sans cesse prouver que l’on recherche du travail, que l’on est toujours motivé et prêt à travailler pour un petit salaire.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • rigmonash

    Le 21 avril 2014 à 01:15

    Toi-meme souhaitez changer ce caracteristique immobilier ? Apprecier votre prestation acide une surtout-value, pendant usage de la epoque de la encan. Prets parmi marge futilite regionaux Decouvrez un paie des original de adjudicateur dont correspond au delicat vieux ou bien pur desquelles toi souhaitez brocanter. Une pret immo assiette schema de des froidure toi elevant aussi proposee. Pronostic des alerte de notaire Cliquez alors où "Mes Credits" (se referer a. ) chez la trait de aviation transversale, apres pendant lequel ce interesse "Simulation de credit immobilier" ou bien fiel face situee chez franche de eventail (cf. ).

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, défendre les droits humains aujourd’hui, c’est

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de