Les mots des « Panama Papers »

T.V.

 Cahiers  Puissants ou misérables
Le 12 avril 2016 | Mise en ligne : Lydia Magnoni


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

« Panama papers »

En français Panama Papers signifie : les documents du Panama. Ce sont des millions de fichiers avec les noms des personnes et des entreprises qui ont créé des sociétés pour ne pas payer d’impôt. Ces fichiers appartiennent à un cabinet d’avocats du Panama et devaient en principe rester secrets. Un personne anonyme a détourné les fichiers et les a donnés à un journal allemand. Suite à cela, des journalistes du monde entier ont enquêté et ont publié les noms. C’est ce que l’on appelle le scandale des « Panama Papers ».

Lanceur d’alerte

Un lanceur d’alerte est une personne qui avertit le public d’un danger pour la société, pour l’humanité, pour l’environnement, etc. Il vole des documents secrets pour dénoncer quelque chose d’illégal ou d’anormal en démocratie. C’est un lanceur d’alerte qui a donné aux journalistes les fichiers avec les noms des fraudeurs. En général, le lanceur d’alerte essaie de rester anonyme.

Impôt

Un impôt, c’est l’argent que l’on doit verser à l’État sur base de ses revenus. Cet argent sert à payer les services d’utilité générale : route, transports en commun, hôpitaux, école, police, justice, etc. Il y a deux grands types d’impôts : l’impôt sur le revenu pour les personnes physiques et l’impôt des sociétés pour les entreprises.

Fraude fiscale

La fraude fiscale, c’est quand on utilise des moyens illégaux pour ne pas payer ses impôts. Créer des sociétés-écrans et y mettre son argent sans en avertir l’État est une fraude fiscale.

Blanchiment d’argent

Le blanchiment d’argent, c’est le fait de recycler de l’argent qui vient d’activités criminelles (trafics de drogue, d’armes, prostitution, etc.) ou de fraude fiscale. Cet argent « sale » est souvent blanchi grâce aux sociétés offshore. L’argent illégal devient ainsi légal.

Société offshore

Offshore est un mot anglais qu’on peut traduire par : en dehors du territoire. C’est une société qui est une simple boîte aux lettres pour une personne ou une autre société. Une société offshore est souvent située dans un paradis fiscal pour ne pas payer ou presque pas payer d’impôts et garder le secret sur ses activités.

Mossack Fonseca

Mossack Fonseca est le nom du cabinet d’avocats du Panama spécialisé dans la création de sociétés offshore et d’où est partie la fuite.

Société générale et Dexia

La Société générale et Dexia sont deux grandes banques qui ont aidé leurs client à créer des sociétés offshore pour qu’ils ne paient pas d’impôt. D’autres banques l’ont fait aussi. Et malheureusement, elles le font sans doute encore.

Paradis fiscal

Un paradis fiscal est un pays où il n’y a pas d’impôt ou presque pas et où les noms de ceux qui y ont un compte en banque sont gardés secrets.

Panama
Le Panama est un petit pays d’Amérique centrale (75 000 km²) qui est un paradis fiscal.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Dans la même rubrique

Les animaux malades de la peste
Les animaux malades de la peste
Le 9 juillet 2016
Téléchargez des explications et le vocabulaire de la fable en bas d’article Un mal qui répand la...
Pouvoir d’achat en baisse, inégalités en hausse
Pouvoir d’achat en baisse, inégalités en hausse
Le 30 septembre 2016
A Bruxelles, le 29 septembre, 70 000 personnes ont manifesté contre les mesures antisociales du...

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


En Belgique, les femmes subissent plus de violences que les hommes

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de