Le prix de l’immobilier en Belgique


 Cahiers  Une brique dans le ventre
Le 1er novembre 2008 | |  2 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Maisons, villas, appartements et terrains sont moins chers en Région wallonne qu’en Région flamande. Le prix de l’immobilier en Wallonie est en dessous de la moyenne nationale. C’est dans la Région de Bruxelles-Capitale que les prix sont les plus élevés. Mais dans chaque Région, il peut y avoir de fortes différences de prix selon l’endroit et selon le type d’habitation.

En Région flamande, c’est en Flandre occidentale que les maisons sont les moins chères. Par contre, c’est là que les appartements coûtent le plus cher. Les fameux « appartements à la mer » font la différence. Les prix sont très élevés en Brabant flamand, la province de Bruxelles.

En Région wallonne, les maisons du Hainaut et de Liège sont les moins chères. C’est dans le Brabant wallon que les prix sont les plus élevés.

Dans la Région Bruxelles-Capitale, les prix sont très élevés parce que c’est… la capitale. Il y a donc beaucoup de bureaux occupés par des sociétés privées, par « l’Europe » et d’autres organisations internationales, des commerces, etc. Cela fait évidemment monter les prix.

En 2007, le prix moyen de l’immobilier en Belgique pour
• une maison d’habitation ordinaire est de 163 000 euros
• un appartement est de 167 000 euros
• une villa est de 307 500 euros
• un terrain à bâtir est de 81 euros par m2
C’est une moyenne pour tout le pays. Si on regarde la moyenne dans les 3 Régions du pays, on voit de grandes différences.

Le logement est un marché. Beaucoup de choses influencent le prix d’un logement. En Flandre, par exemple, les logements sont, en moyenne, en meilleur état qu’en Wallonie à cause d’une histoire économique et sociale différente. Le logement dépend de beaucoup de choses différentes. Ainsi, les personnes préfèrent aussi habiter près de leur lieu de travail ou près d’une autoroute qui les relie à leur lieu de travail.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • gauthier de crayencourt

    Le 17 décembre 2015 à 15:33

    j’aime beaucoup votre site Joëlle. Cet article un peu vieux maintenant mais toujours intéressant. Depuis 2007, malgré la crise les prix de l’immobilier ont relativement peu évolués. On voit des pays comme l’irelande avec une méchante correction alors que chez nous rien ne se passe et pourtant nous avons aussi un surendettement immobilier.

    par ailleurs, on constate un exode des citoyens de la capitale vers les provinces, ce qui est le début d’une pression trop forte sur les prix dans les grandes villes.

    Pensez-vous faire une mise à jour de cet article prochainement ?

    merci pour votre travail en tout cas
    vincent

    Répondre à ce message

  • koppigkemp@gmail.com

    Le 20 avril 2011 à 09:21

    Quoi qu’il en soit les prix sont surfaits. Mais tant que des cons seront d’accords de payer 100 000 euros ce qui en vaut à peine 40 000 les prix ne descendront pas, évidemment ! À Charleroi la majorité des maisons d’occasion sont bonnes à abattre, cependant certains couples mettent 255 000 euros pour ce genre de ruines, puis 6 mois à un an plus tard ces couples explosent, normal ! On est plus dans la bêtise là, on est dans l’inconscience pathologique. Alors certes que l’immobilier ne descend pas. Mais gare à la contre, elle est toute proche..., 2 008 c’était l’amuse-gueule.
    En quoi ça me regarde ? En cela même que chaque euro emprunté par qui que ce soit est réparti à charge de toute la société qui PAYE L’IMPÔT. Chacun paye pour les dettes d’autrui dans notre "système" économique. Le saviez vous, saviez-vous que vous payez les voyages en avion de vos voisins, leur crédit bagnole, leur crédit baraque, les primes qu’ils reçoivent de la Région wallonne ? C’est qui la Région wallonne à votre avis ? Etc. Et ainsi de suite pour tous les crédits à 0 % soi-disant.
    Et vous qui râlez, vous vous conduisez plus intelligement que les autres ? Si oui, c’est parfait et merci pour mon porte-monnaie et mes descendants.
    Tiens ! ce qui m’étonne aussi c’est que cette espace de parole critique soit si peu utilisé par les "souffrants"...

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Vous pensez que Mai 68

Clôture du précédent sondage "Sondage du cahier Le pouvoir des mots", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de