Marchand de sommeil et bailleurs de misère


Le 1er novembre 2008 | |  12 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir


Les marchands de sommeil, ce sont des propriétaires qui louent à prix fort des logements insalubres à des locataires qui n’ont pas beaucoup de moyens. Ces propriétaires profitent de la misère de leur locataire.

Il y a des marchands de sommeil depuis la nuit des temps. Mais dans les périodes de crise, ils sont plus nombreux.

Les logements qu’ils louent sont le plus souvent insalubres : petits, humides, sans confort, parfois sans eau et sans électricité ou infestés de rats et de cafards.
Qui accepte de louer ces logements ? Des familles fragiles, des sans-papiers, ou des gens qui n’ont pas le choix. En clair, des gens qui ont du mal à décrocher un contrat de location régulier parce qu’ils ne peuvent pas donner aux propriétaires des garanties suffisantes (salaire, caution…) pour les rassurer.

Dans ces maisons ou ces appartements, s’entassent souvent des familles entières dans des conditions qui ne respectent pas la dignité dignité Respect pour un être humain humaine.
Les marchands de sommeil sont souvent des gens sans scrupules qui profitent de la détresse des autres. Ils se justifient en disant qu’ils rendent service à ces personnes : elles ne trouveraient pas à se loger autrement.

Des lois interdisent de telles pratiques. Les marchands de sommeil risquent une peine de prison de 3 mois à 6 ans et une amende de 25000 euros par victime.

Mais même si des lois existent, elles sont rarement appliquées.

Le problème est compliqué. S’il est facile de mettre les scellés sur un logement insalubre, il reste une difficulté majeure. Où et comment reloger ces personnes ensuite ?


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • brabra

    Le 23 octobre 2009 à 11:18

    j’occupe des lieux insalubre peinture aux plomb éccaillié les mur s’éfrites je balaye tous les jours de la poudre eparpillier de partout les sanitaire n’ont pas de chasse les mur tienne par le haut donc en bas c vraiment ouvert sur toute les longueur de mur infiltration des souris cafard ect...Pas de chauffage ;réseaux electrique hors norme interupteure en fer des année twist plomberie défailliente remonter d’odeur siphon en fuite préssion de l’eau extra faible.fil electrique apparent a l’entré.et une porte frapé refrappé et l’air passe entre tout le cadre de la porte insecuritée total...les fenetre de la porte d’entrée de l’immeuble sont cassée donc courant d’air violent dans l’immeuble. je suit sur marseille et le proprio me dit que ces pas son problème.aucun état des lieux n’a été fait voilas trois qui sont passé et toujours rien a bouger nous somment dépourvue je pense que l’amiente est présente.Donc si vous pouvé me donner un numéro d’urgence (intervention rapide)
    Merci cordialement.

    Répondre à ce message

  • olivier c.

    Le 18 juillet 2009 à 21:28

    bonjour.et bien vous cherchez une solution ??stop,ne cherchez plus,je l ai !faisons comme avec les cosovars qui arrivent dans notre "bienvenu" pays.logeons les provisoirement et gratuitement dans les hotels,et aux frais du contribuable,pour une fois nous payerons pour des gens bien de chez nous.et pendant ce temps la,rafistolons les logements insalubre en attendant de les y reloger.en plus,cela créera bcp d emploi !alors,elle est pas simple la vie ?

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Le succès des écologistes aux élections, c’est une vraie prise de conscience pour l’environnement :

Clôture du précédent sondage "Sondage ", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2019 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de