Scandaleusement chiche


 Cahiers  Une chance pour l’égalité
Le 1er mai 2007 | |  1 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

J’ai beau me dire que la Loterie nationale redistribue généreusement ses gains au profit de nobles causes, j’ai toujours eu un peu de mal avec ses campagnes de pub.

La dame au ciné qui essuie ses larmes avec un billet de 50 euros, le tout accompagné du slogan slogan phrase courte et frappante pour défendre une idée, une opinion. « devenez scandaleusement riche ». C’est sans doute bien trouvé mais quand on réfléchit un peu au message, on rit tout de suite moins.

Sans vous faire mon Zola, je me demande comment c’est reçu dans les maisons où l’on se retrouve avec 50 euros pour terminer le mois quand le loyer et le mazout sont payés.

Pour soulager votre conscience on vous dira que gagner le gros lot, c’est à la portée de tout le monde, y compris des plus pauvres.
Autrement dit, s’il y a bien un moyen de réussir à faire fortune devant lequel nous sommes tous égaux, c’est bien les jeux de hasard. C’est vrai quoi, on a jamais vu personne déposer plainte au Centre pour l’Egalité des chances parce qu’il perd toujours au Lotto ou à l’Euromillions.

A la réflexion pourtant, cette égalité n’est que théorique. Car évidemment, pour gagner, il faut jouer.

Et pour jouer, il faut des sous. Je veux dire assez d’argent pour ne pas avoir à choisir entre un bulletin de Lotto et un steak chez le boucher.

Et comme plus on joue et plus on augmente ses chances de gagner, il faut pouvoir consacrer un petit budget pour espérer peut-être devenir un jour comme ce Monsieur en short et en chemise à fleurs qui est « resté simple » malgré son château, sa rolls et son hélico.
« Jouez et devenez scandaleusement riche ». Bien sûr, le clin d’œil et la dérision n’échappent à personne mais il y aussi dans cette invitation, une bonne dose de tentation.

Quand on vit avec le revenu d’intégration, ou quand on est à la rue et qu’on n’est pas en très bonne santé, comment résister à l’envie d’acheter ce billet qui va peut-être du jour au lendemain vous faire passer de l’enfer au paradis ?

Quelques euros sacrifiés pour jouer, pour rêver. Puis vient le jour du tirage avec ces chiffres qui ne sortent pas et ce budget du mois toujours aussi… scandaleusement chiche !

Roger


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • rosalie

    Le 23 avril 2012 à 07:59

    Une personne me disait l’autre jour sur des gens de gauche que j’aime bien :"Ils ont une maison ,un appartement à la côte d’azur et un à la montagne !!!
    Ils sont scandaleusement riches pour être honnêtement communistes.
    Ah !oui lui ai je répondu,vous qui votez sarkosy,seriez vous contre ceux qui ont beaucoup plus travaillé ou jaloux de ne pas avoir eu ce courage.
    Depuis elle m’évite !!!!Elle est peut être aller jouer au lotto.
    Perso,je ne joue pas,mon mari joue et çà m’enerve un peu car si il avait mis tous ces sous dépensés dans un cochon tirelire,j’aurais de belles économies.
    Je rêve d’autres choses.....comme par exemple que l’extrême droite diminue en Europe pour faire place à une Europe intelligente et prospère.

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, défendre les droits humains aujourd’hui, c’est

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de