Des soldes durables ?



Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Depuis le 2 janvier, ce sont les soldes d’hiver. C’est l’occasion de « rhabiller » les enfants, de s’acheter le « beau vêtement » à 50%. Et cette année, les commerçants sont optimistes. Ils attendent beaucoup de clients. C’est la tendance des dernières années. En Belgique, le Crioc* a fait une enquête sur les soldes. Selon cette enquête, de plus en plus de consommateurs font les soldes : 4 consommateurs sur 10. 


Photo : Belga

Qu’achète-t-on aux soldes ? Sans surprise, on achète surtout des vêtements et des chaussures. Et qui achète ? Les soldes d’hiver de 2009 ont surtout attiré des femmes de 30 à 39 ans qui ont des enfants et... qui ont un certain pouvoir d’achat. Puisque selon le Crioc, ces femmes sont dans les « groupes sociaux supérieurs ». Après le sommet de Copenhague sur le climat, on peut aussi « s’amuser » à voir les soldes sous l’angle du développement durable. Et, selon les points de vue, à repérer les éléments positifs et négatifs des soldes.

Soldes : les plus…

Soldes : les moins…

Les soldes sont souvent des « invendus » : les soldes évitent un certain gaspillage. Les soldes montrent vraiment que notre système économique produit trop, que l’on nous pousse à surconsommer.
Aux soldes, on peut acheter des choses de meilleure qualité et, en principe, plus durables. Aux soldes, on nous pousse à acheter des choses dont on n’a pas vraiment besoin : la 36e paire de chaussures, le nième pull noir
Aux soldes, on peut acheter un écran plat ou des appareils électroménagers moins consommateurs d’énergie.

Aux soldes, on se déplace en voiture : il y a des embouteillages. Les magasins ouvrent le dimanche. Donc on consommation énormément d’énergie à cause des soldes.

Aux soldes, comme beaucoup de produits sont moins chers, on peut être attentif attentif qui veille, qui protège aux étiquettes « écolabel », aux produits plus équitables, au lieu où le produit est fabriqué Aux soldes, la frénésie d’achat l’emporte sur le fait d’être un citoyen socialement et écologiquement responsable.

Thierry Verhoeven

* Etude du CRIOC (Centre de recherche et d’information des organisations de consommateurs) http://www.oivo-crioc.org/files/fr/4605fr.pdf

 


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, défendre les droits humains aujourd’hui, c’est

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de