Question de vocabulaire

T.V.

 Cahiers  Venus d’ailleurs...
Le 7 janvier 2015 | Mise en ligne : Lydia Magnoni


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

A la radio, à la télé, sur le net, on appelle souvent « clandestins » tout court, les personnes qui essaient d’entrer ou qui sont entrés illégalement dans l’Union européenne. Rappelons que « clandestin » est un adjectif, pas un nom. Donc nous essayons, nous, de ne pas utiliser « clandestin » comme nom mais comme adjectif. Ainsi dans nos articles, on peut lire, par exemple, « passager clandestin ». Ce n’est pas un détail. Il ne faut pas oublier que l’on parle d’êtres humains. Des êtres humains qui fuient leur région, leur pays parce qu’il y a la guerre, des violences, la misère. On ne peut pas les appeler des « réfugiés » parce qu’ils n’ont malheureusement pas encore trouvé refuge. Et « réfugié » renvoie à un statut légal de protection. On ne peut pas les appeler « candidat- réfugié » car c’est un statut juridique aussi qui ne correspond pas à la situation.
Nous préférons appeler ces personnes, des « migrants ». Des personnes donc en cours de migration, de déplacement. Mais le nom « migrant » n’est pas tout à fait satisfaisant non plus car on peut être migrant simplement parce que l’on a envie de changer de pays. Tandis qu’ici, rappelons-le, il s’agit d’êtres humains qui fuient leur région, leur pays, parce qu’il y a la guerre, des violences, la misère. Malheureusement, cette phrase est trop longue pour être intégrée, à chaque fois, dans un article. Mais il ne faut pas oublier que ce sont ces souffrances vécues par des êtres humains qui sont derrière le mot de « clandestin » ou de « migrant ». Comme disait l’écrivain Albert Camus : « Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde. »


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Vous pensez que Mai 68

Clôture du précédent sondage "Sondage du cahier Le pouvoir des mots", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de