Des voleurs d’énergie dans la maison


 Cahiers  Energie ? Pas par les fenêtres !
Le 1er février 2012 |

On ne le répètera jamais assez : la seule énergie qui ne pollue pas et qui ne coûte rien est l’énergie que l’on ne consomme pas. C’est sûr, nous avons besoin d’énergie pour beaucoup de nos activités : pour cuisiner, pour communiquer, pour nous chauffer, pour laver le linge... Mais comme l’énergie coûte de plus en plus cher, chacun cherche à l’économiser par tous les moyens.
C’est ce que l’on appelle l’utilisation rationnelle de l’énergie…


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir


Utiliser intelligemment l’énergie, c’est parfois simplement changer ses habitudes. Un exemple ? Eteindre nos appareils électriques plutôt que de les laisser en mode veille.
Dans la plupart des logements, il y a une télévision, un lecteur de dvd, un ordinateur connecté à internet, une imprimante, une lessiveuse, un sèche-linge, un lave-vaisselle, une brosse à dent électrique, un gsm, une cafetière électrique, un four…

Tous ces appareils électriques ont en commun un mode veille. Quand ces appareils ne fonctionnent pas, on les laisse souvent en mode veille ou en stand by. Ils ne sont pas tout à fait éteints. Ils continuent malgré tout à consommer de l’électricité.

Pour reconnaître les appareils munis d’un mode veille, c’est simple : ils ont une horloge, une télécommande ou un chargeur. Souvent, Une petite lumière rouge indique qu’ils sont encore sous tension. On peut souvent éviter facilement ces consommations d’énergie tout à fait inutiles.

C’est une façon de faire des économies sans douleur.

Quelles économies ?

Pourquoi ne pas prendre l’habitude d’éteindre tout à fait la télévision et son décodeur, ou encore le lecteur DVD avant de quitter la maison ou de se mettre au lit ?
Ou encore d’éteindre tout à fait l’imprimante plutôt que de la laisser en veille quand on ne l’utilise pas ? C’est vrai, la plupart des appareils consomment très peu d’électricité en mode veille (de 0,5 à 25 watts). Mais de plus en plus d’appareils sont équipés d’un mode veille. Et certains consomment finalement, au cours de leur vie, davantage en mode veille qu’en fonctionnement,.

Ainsi, les lecteurs DVD, les imprimantes sont plus souvent en mode veille qu’en fonctionnement. 92% de l’électricité que consomme une imprimante est utilisée quand elle ne fonctionne pas et qu’elle est en mode veille.

De plus, certains appareils consomment beaucoup en mode veille. Rien qu’en éteignant le décodeur de Belgacom TV, au lieu de le laisser en mode veille, on peut économiser plus de 306 kWh soit 80 euros chaque année. Même un simple chargeur de batterie consomme 10 kWh soit 2,65 euros en mode veille.
D’après une étude du CRIOC, le Centre de recherche et d’information des organisations de consommateurs, une famille qui a plusieurs appareils courants : un ordinateur, une télévision, un four, un sèche-linge, une machine à laver, une console de jeu... peut économiser 1 582 kWh par an soit près de 420 euros par an, rien qu’en éteignant ces appareils plutôt que de les laisser en veille. Dans une famille ordinaire, entre 5 à 10 % de l’électricité consommée alimente des appareils ménagers et électroniques en mode veille.

Un mode veille surveillé de près

Selon les experts, 7 milliards d’euros seraient dépensés chaque année en Europe par le mode veille. Soit entre 10% et 15% de la consommation électrique européenne. En juillet 2008, les États membres de l’Union ont approuvé un règlement de la Commission européenne pour réduire la consommation d’électricité en mode veille des appareils électroménagers et des équipements de bureau. La consommation en mode veille de tous les appareils électriques utilisés à la maison et au bureau devra diminuer de 75 %, d’ici à 2020.
Sont visés les télévisions, les ordinateurs, les fours à micro-ondes, etc. Suivant les fonctionnalités du produit, la consommation maximale autorisée en mode veille est limitée à 1 ou 2 Watts d’ici à 2010. À compter de 2013, le niveau de consommation électrique admissible sera abaissé à 0,5 Watt ou 1 Watt, un seuil proche des niveaux réalisables avec les meilleures techniques disponibles.

Aujourd’hui il est possible de réduire très fort la consommation d’un appareil quand on le crée ? C’est pourquoi les règles de la Commission européenne sont importantes. Mais dernièrement, la Commission européenne a accepté que les industriels fixent eux-mêmes les règles de conception   d’un décodeur numérique.

De nouvelles habitudes

C’est sûr, ce n’est pas très pratique d’éteindre le boîtier de connection à internet, l’ordinateur. Et certains appareils doivent absolument rester en mode veille. Mais il est possible de limiter les consommations inutiles en prenant quelques bonnes habitudes.

  • Débranchez les chargeurs de batteries dès que l’appareil est chargé.
  • Débranchez aussi le chargeur si vous ne l’utilisez pas. Un chargeur de batteries continue de consommer de l’électricité même quand l’appareil qu’il charge a été retiré.
  • Si vous utilisez régulièrement plusieurs chargeurs de batteries pour des outils électriques, des GSM ou des ordinateurs, branchez-les sur une seule multiprise avec une lampe témoin. Vous pourrez ainsi mieux surveiller leur charge et les éteindre dès qu’ils sont chargés.
  • Éteignez l’ordinateur quand vous ne l’utilisez pas. Les ordinateurs gaspillent souvent de l’électricité car ils restent en marche toute la nuit, les fins de semaines ou pour de longues périodes d’inactivité pendant la journée.
  • Branchez votre ordinateur, vos haut-parleurs, votre imprimante sur une multiprise qui pourra être éteint facilement quand vous ne les utilisez pas. En plus d’économiser de l’électricité et de l’argent, vous prolongerez la durée de vie de vos appareils.
  • Lorsque vous avez fini de regarder un film ou de jouer à un jeu vidéo, éteignez le lecteur de DVD, le décodeur numérique ou la console de jeux, ainsi que la télévision.
  • Lorsque vous achetez un nouvel appareil électrique, demandez-vous si toutes les options offertes sont nécessaires. Utiliserez-vous vraiment la minuterie de la nouvelle cafetière, par exemple, ou la télécommande d’un ventilateur ?
  • Pour les appareils qui doivent rester en veille (un fax, par exemple) achetez celui qui consomme le moins.
    Lydia Magnoni

Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Dans les pays d’Europe, on accueille trop de réfugiés ?

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2017 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de