Il n’a pas changé de thèmes


 Cahiers >  L’Essentiel, un pied dans la trentaine >  Non, non, il n’a pas changé Le 22 novembre 2022 | Mise en ligne : Lydia Magnoni


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

A la naissance de L’Essentiel en 1990, on pouvait lire sous son titre, le sous-titre : « l’actualité simple comme bonjour » Ce titre et ce sous-titre annonçaient la couleur : on y trouverait des contenus accessibles, liés à l’actualité et donc, forcément, plusieurs thèmes différents).
A ses débuts, L’Essentiel proposait surtout des articles liés à l’actualité du mois. Il abordait tous les thèmes de l’actualité dans ses rubriques : international, national, société, culture, sports, actualité insolite et même une rubrique jeux : l’essentiel de l’actualité du mois, dans tous les domaines, en quelque sorte.

L’Essentiel paraissait alors tous les mois. Une périodicité peu courante dans le monde de la presse qui propose soit des quotidiens, soit des hebdomadaires. A cause de cette périodicité particulière, des formateurs, des animateurs ont du mal par manque de temps, à aborder certains contenus avec leurs groupes. L’actualité va vite et même si L’Essentiel propose ses contenus avec leurs contextes historiques, géographiques et sociopolitiques, il est parfois difficile d’aborder avec des stagiaires une problématique d’actualité, alors qu’elle n’est déjà plus à la Une des journaux.
D’autant que, pour travailler l’actualité avec les groupes, il ne suffit pas de lire les articles. Il faut bien comprendre les contextes et prévoir une exploitation pédagogique des articles. Or, ces étapes, en amont et en aval des articles, manquent pour faire le lien entre les contenus de L’Essentiel et leur utilisation dans des groupes en formation.

Des formateurs et des animateurs font part de leurs difficultés à l’équipe de , L’Essentiel . En réponse à ces demandes, , L’Essentiel décide d’approfondir et d’étoffer certaines problématiques liées à l’actualité. Et à côté de ses articles d’actualité, l’équipe de L’Essentiel commence à proposer, au sein de ses pages des « dossiers », des ensembles de plusieurs articles consacrés à un même thème d’actualité. Le premier de ces dossiers, consacré au conflit israélo-palestinien date de 1990 et était intitulé : Histoire d’une terre promise. , L’Essentiel y consacrait deux pages. Cette façon de faire avait le mérite d’élargir encore la connaissance du contexte contexte Les circonstances, les conditions, les explications d’un événement, d’un fait, d’une action et de proposer plusieurs points de vue.

Des dossiers parus dans le journal papier, il y en a eu d’autres : consacrés à la sécurité sociale, à la colonisation, aux changements climatiques...
Quelques années plus tard, , L’Essentiel a publié de temps en temps des numéros entièrement consacrés à une thématique. Citons le premier en janvier 1995, le numéro « Il y a de la place pour tout le monde ». Un numéro centré sur le thème des discriminations.
Ce numéro thématique sera le premier, mais pas le dernier. Car les numéros thématiques sont bien accueillis par les formateurs et les lecteurs : leurs articles restent utilisables plus longtemps. De plus, L’Essentiel propose, autour de ces numéros thématiques, des fiches pédagogiques, imprimées et expédiées en même temps que les numéros. Des fiches qui constituent parfois un vrai « dossier » pédagogique. Par exemple, le numéro spécial consacré au 175e anniversaire de la Belgique et à ses
25 ans de fédéralisme, s’accompagnait d’un dossier d’une centaine de pages.
Au fil du temps, au fur et à mesure que , L’Essentiel s’est recentré sur sa publication numérique, ses contenus thématiques ont pris de plus en plus de place. Aujourd’hui, sous le titre du site de , L’Essentiel , le sous-titre est « l’information simple comme bonjour ».
Aujourd’hui , sur le site de , L’Essentiel , il y a 115 cahiers thématiques. Il est impossible de les énumérer tous sans lasser. Dans ce chapitre, nous avons choisi de présenter six thématiques
souvent abordées par L’Essentiel. Mais il y en a plein d’autres : citons les cahiers autour d’évènements et de personnages historiques, Devoir de mémoire , Mai,mai, Paris mai, Adieu Madiba, ou encore les cahiers liés à la pandémie pandémie une grande épidémie qui touche beaucoup de pays et une partie importante de la population mondiale. Petit virus, grande pagaille et Vivre en pandémie, le cahier En noir et blanc, qui aborde le racisme que subissent les Afro-américains le cahier Charlie, le Prophète et la liberté, qui parle d’humour et de caricatures...


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Il faut bloquer le prix des loyers

Clôture du précédent sondage "Pour vous, la Belgique, c’est avant tout", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2022 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de