En choeur avec des femmes citoyennes

Nicole Thibault, chanteuse-citoyenne des Motivés

 Cahiers  La moitié du ciel ?
Le 9 mars 2017 |  Lydia Magnoni

Le 8 mars, c’est la journée internationale des droits des femmes. A cette occasion, un peu partout dans le monde, des femmes font des activités pour s’affirmer et défendre leurs droits. A Charleroi, en Belgique, des chanteuses et des chanteurs de la chorale Les Motivés ont participé à un spectacle réalisé par d’anciennes SDF, désormais sorties de la rue. Une belle expérience de collaboration entre citoyennes et citoyens.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

La chorale des Motivés est une chorale citoyenne parce qu’elle rassemble des gens très différents : différents par leur histoire, leur âge ou même leurs talents musicaux. Il y a des enseignants, des vendeuses, des chômeurs, des retraités, ... Certains savent lire une partition et participent à d’autres chorales, d’autres non. Cette chorale est citoyenne aussi parce que, à travers ses chants, elle s’ oppose au racisme, aux discriminations, aux injustices. Les Motivés rêvent d’une société solidaire, tolérante, où l’argent ne serait pas roi…

Lutte et Fraternité

Le répertoire des Motivés est fait de chansons de lutte, de résistance, comme par exemple, Bella Ciao, ou the Partisan (Léonard Cohen), ou encore le Temps des cerises, que chantaient les communards, des révolutionnaires parisiens du 19e siècle. Leurs chansons parlent aussi de la différence : Lily ( Pierre Perret), Né quelque part (Maxime Leforestier). Ou dénoncent la société de consommation : Les choses ( Jean-Jacques Goldman ). D’autres chansons parlent de la situation des travailleurs, de la tolérance, de la paix...

Une histoire citoyenne

Depuis leur création en 2011 pour le Festival de la Chanson ouvrière, les Motivés ont chanté en diverses occasions pour exprimer leur idéal de liberté et de fraternité. Par exemple, en 2014, pour les 20 ans de l’ASBL Horizon 2000, une association qui lutte pour les personnes handicapées. En 2015, ils ont donné un concert au Bois du Cazier lors du Festival de chant choral "Au choeur du Pays de Charleroy", et lors de la "Journée de la Tolérance ".
En 2016, ils ont chanté à Fedasil, un centre pour réfugiés situé à Jumet. À la suite de ce concert, quelques Motivés ont monté une petite chorale avec les enfants réfugiés de Fedasil et pour la fête de la musique, ils ont emmené les enfants avec eux pour chanter en public. Entre-temps, ils avaient participé à Mai’tallurgie, un festival qui célèbre l’industrie sidérurgique de Charleroi. Enfin, ils ont donné un concert au Festival des Fraternités à Bruxelles. Les Motivés ont aussi créé une chorale d’animation : un groupe d’une vingtaine de personnes qui se rend dans les maisons de retraite pour offrir un concert aux pensionnaires.

Les Fleurs du Bien

Et pour la journée des droits des femmes, Les Motivés sont fiers de collaborer avec les femmes d’un groupe appelé Les Fleurs du Bien. Un groupe de femmes, anciennes SDF, désormais sorties de la rue. Avec Olivier Bilquin, leur chef de choeur depuis le premier jour, les Motivés ont chanté dans un spectacle réalisé par ces femmes au Quai 10 à Charleroi. Grâce à l’association Babel de Marchienne, le metteur en scène Michel Vanloo, Colette Wilmotte pour l’écriture et Olivier Bilquin pour les arrangements musicaux ont collaboré, avec l’aide de Martine Brébion, pour créer ce spectacle ensemble avec les femmes des Fleurs du bien. Une vingtaine de choristes ont interprété à cette occasion 3 chansons, pendant une représentation qui met en scène le parcours de femmes que les difficultés de la vie ont amenées à tout perdre , à devenir "sans abri" . Les femmes qui jouent dans le spectacle ont connu ce parcours, elles ont vécu dans la rue.

Des femmes en choeur

Le courage de ces femmes, avec la solidarité d’autres femmes, leur a permis de se remettre debout, de retrouver une vie... Elles racontent leurs souffrances, et leur renaissance, dans le spectacle. Le décor du spectacle est fait de voilage blanc. Les femmes des Fleurs du Bien ont des vêtements de couleur. Le choeur des Motivés, habillé de noir, illustre la mise en scène. Il donne une résonance particulière à ce beau spectacle. L’une des chansons est née d’un atelier d’écriture inspiré de l’histoire des comédiennes. Olivier Bilquin l’a mise en musique avec tout son coeur et son talent.
Nous aussi, les Motivés, nous y avons mis tout notre coeur… Tout notre Choeur.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Dans la même rubrique

Un accord pour mieux protéger les femmes
Un accord pour mieux protéger les femmes
Le 8 juin 2017
Les dirigeants des 28 pays membres de l’Union européenne ont signé un accord pour mieux lutter...
L’émission qui harcèle ?
L’émission qui harcèle ?
Le 20 juin 2017
On sait que dans nos sociétés, les femmes ne sont pas à égalité avec les hommes. Parce qu’elles sont...
Des violences toujours à combattre
Des violences toujours à combattre
Le 8 juin 2017
Dans l’Union européenne, on parle beaucoup de diminuer les violences faites aux femmes parce...
Louise
Louise
Le 23 juin 2017
Les droits des femmes, c’est un combat toujours à mener. Droit de vote, droit à la contraception,...

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Dans les pays d’Europe, on accueille trop de réfugiés ?

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2017 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.

Avec le soutien de