1886, une révolte ouvrière


 Cahiers  Lutter pour une vie plus juste
Le 7 mai 2018 | Mise en ligne : Lydia Magnoni
Auteur : Thierry Verhoeven

Dans l’histoire du mouvement ouvrier, il y a eu beaucoup de grèves et de manifestations. En Belgique, dans les régions industrielles de Wallonie, les révoltes de 1886 sont devenues un symbole symbole Personne ou chose qui représente bien un sentiment, une idée, qui sert d’exemple de la lutte ouvrière.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

En 1886, en Wallonie, c’est la crise économique. Des usines ferment. Il y a beaucoup de chômeurs. Les patrons baissent les salaires. Pour beaucoup d’ouvriers, même pour ceux qui ont un travail, c’est la misère. Un hiver très froid rend la vie plus dure encore. En mars 1886, à Liège, des ouvriers se révoltent. Ils font la grève, ils manifestent. Le mouvement s’élargit aux autres régions industrielles de Wallonie.

Ouvriers tués

Le gouvernement envoie la gendarmerie et l’armée pour empêcher les manifestations et rétablir l’ordre. Des ouvriers pillent et brûlent quelques châteaux de patrons d’industrie. A Roux, près de Charleroi, c’est le drame : les soldats tuent une vingtaine d’ouvriers : des mineurs, des sidérurgistes, des chômeurs.
De plus, deux dirigeants syndicaux sont condamnés à 20 ans de travaux forcés pour avoir appelé à la grève.

Symbole symbole Personne ou chose qui représente bien un sentiment, une idée, qui sert d’exemple de lutte

En 1886, le mouvement ouvrier n’était pas encore très organisé. les syndicats existaient depuis peu et n’étaient pas reconnus par le pouvoir. Ce pouvoir envoyait soldats et gendarmes contre les ouvriers qui menaçaient la société des riches, des bourgeois. Le drame de 1886 a quand même servi à quelque chose : le gouvernement belge annonce une enquête sur les conditions de travail des ouvriers pour améliorer leur vie. Le drame de 1886 est aussi devenu le symbole des luttes ouvrières. Ces luttes qui permettent de gagner des droits sociaux et de faire avancer la démocratie. A Roux, il y a un monument en l’honneur des ouvriers tués en 1886. Des partis politiques et des syndicats commémorent, chaque année, la révolte de Roux, la révolte des « Damnés de la Terre ».


Auteur : Thierry Verhoeven
Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Dans la même rubrique

Pauvreté, encore et toujours...
Pauvreté, encore et toujours...
Le 16 octobre 2017
Le 17 octobre, c’est la Journée mondiale du refus de la misère. Comme chaque année, lors de cette...
« Demain, il fera jour, Camarades ! »
« Demain, il fera jour, Camarades ! »
Le 9 mai 2018
En commémorant une révolte ouvrière de 1886, le Front commun syndical carolo a voulu montrer les...
Avant la manif’, le tour du monde en 80 minutes
Avant la manif’, le tour du monde en 80 minutes
Le 23 novembre 2017
Le 21 novembre, les deux grands syndicats de Belgique appelaient leurs militantes et militants...
Pour la santé, faites du bruit !
Pour la santé, faites du bruit !
Le 6 février 2018
En Belgique, des dizaines d’associations lancent un grand débat sur les soins de santé. Pendant...

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


En Belgique, les femmes subissent plus de violences que les hommes

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de