Extrême droite, droite et centre


 Cahiers  Une, deux, trois... élections
Le 15 mai 2014 | Mise en ligne : Lydia Magnoni

Voici les principaux partis francophones d’extrême droite, de droite et de centre droit.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

L’extrême droite

Dans l’histoire, l’extrême droite ce sont les nazis de Hitler dans les années 1930 en Allemagne. Ce sont aussi les fascistes de Mussolini dans les années 1920 en Italie. Aujourd’hui, l’extrême droite n’est plus ouvertement nazie ou fasciste. Mais elle reste raciste même si elle ne le dit pas. Elle est pour le repli sur soi, pour la fermeture des frontières. Elle accuse les étrangers d’être responsables de la crise économique et de l’insécurité. L’extrême droite déclare être pour « les Belges d’abord ». En réalité, l’extrême droite est contre les droits sociaux en général. Par exemple, elle veut limiter les allocations de chômage dans le temps. Elle veut laisser faire les patrons et le marché. Elle est contre le droit de grève.
Pour l’extrême droite flamande, le Vlaams Belang Vlaams Belang nouveau nom du Vlaams Blok, parti d’extrême droite flamand , ce sont les étrangers mais aussi les Wallons qui sont responsables de la crise. L’extrême droite flamande est d’ailleurs pour l’indépendance de la Flandre.
En Belgique francophone, il y a plusieurs listes d’extrême droite : FN, Debout les belges, P+, Wallonie d’abord, la Droite, Démocratie nationale …
Le Parti populaire n’est pas tout à fait d’extrême droite mais il partage certaines idées avec elle.

Les libéraux du MR MR Mouvement Réformateur

Dans l’histoire de Belgique, c’est le premier parti qui a été créé en 1947. A l’époque, c’était en réaction au pouvoir des catholiques. Avant la création du POB en 1885, le parti libéral dominait la vie politique avec les catholiques.
Aujourd’hui, les libéraux défendent la libre entreprise et le marché. Ils sont pour une diminution du « coût du travail » donc des salaires. Ils sont pour une intervention minimum de l’Etat. Pour eux, ce sont les entreprises privées qui créent la richesse, il faut donc les laisser faire sans trop réglementer. Ils sont aussi pour des assurances privées à la place de certains secteurs de la sécurité sociale. Ils se veulent aussi proches des indépendants.
Aujourd’hui, le parti libéral s’appelle le Mouvement réformateur (MR).

Les fédéralistes du FDF

Le FDF, ce sont les Fédéralistes démocrates francophones. Ce parti est plutôt à droite. Il faisait d’ailleurs partie du MR jusqu’en 2011. Le FDF existe depuis 1964. Il a été créé pour défendre les droits des francophones de Bruxelles. Le FDF a quitté le MR parce que, pour lui, le MR ne défend plus assez les francophones de Bruxelles.

Les centristes chrétiens du CDh CDh Centre démocrate humaniste, anciennement Parti social chrétien (PSC)

Jusqu’en 2002, le CDh s’appelait le Parti social-chrétien (PSC). Le PSC vient du parti catholique. Le parti catholique créé en 1867 était très à droite et très conservateur. Mais comme le nom l’indique, au PSC, il y a eu des gens plus « sociaux » et plus progressistes.
Le Centre Démocrate humaniste (CDh) comme le nom l’indique se veut au centre. Pour le CDh, la gauche et la droite, c’est dépassé. Le CDh veut être une sorte de « tampon » entre les socialistes et les libéraux. Mais en réalité, disons qu’aujourd’hui, ils sont plutôt au centre droit. Pour le CDh, il n’y a pas de « classes sociales », il essaie donc de « contenter tout le monde ». Leurs électeurs sont surtout des indépendants, des habitants des campagnes. Mais certains membres du CDh sont proches du syndicat chrétien CSC CSC Confédération des Syndicats Chrétiens, plutôt chrétien. Sa couleur : le vert. . L’ancien dirigeant de la CSC, Claude Rollin, est d’ailleurs tête de liste CDh aux élections européennes. Le CDh a abandonné l’étiquette chrétienne mais en garde les valeurs (sur la famille, par exemple).

Les images sont tirées d’une brochure réalisée par Cultures et Santé http://www.cultures-sante.be/nos-outils/education-permanente/2013/les-couleurs-politiques-en-belgique.html


Cultures et Santé propose une brochure avec une description plus complète des partis politiques et toute une série d’animations très intéressantes. Elle peut être utilisée aussi après les élections.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Selon vous, les inégalités entre les pays du Nord et du Sud de la planète viennent surtout de :

Clôture du précédent sondage "Pour vous, défendre les droits humains aujourd’hui, c’est", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de