dimanche 25 février 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

30 juin, la fin?

Le 30 mai 1968, après un mois de crise en France, le général de Gaulle annonce que l’Assemblée nationale élue seulement un an plus tôt sera dissoute. Même si une partie de la gauche politique crie à la « dictature », les partis politiques ne peuvent pas refuser de participer aux élections. En juin, De Gaulle et le pouvoir reprennent le contrôle de la société.

Cette affiche est le symbole de l’esprit du pouvoir contre Mai 68: il a « la peur du rouge ». On voit une barricade, comme celle des étudiants au Quartier Latin, avec les drapeaux rouge et noir. Le rouge des communistes et des gauchistes et le noir des anarchistes. « Pas ça! » donc pas de révolution et pas de révolte, «mais la réforme avec De Gaulle».

Manifestations interdites

Le gouvernement français interdit les manifestations pendant tout le mois de juin. Il dissout des organisations d’extrême gauche. Le mouvement gaulliste fait campagne contre le désordre et dénonce l’attitude des partis de gauche. C’est ce que représente cette l’affiche électorale faite par les Comités de défense de la République. Les gaullistes ont d’ailleurs créé un nouveau parti l’Union pour la défense de la République. Tout un symbole.

Reprise du travail

Après plusieurs semaines de grèves et de manifestations, les ouvriers reprennent peu à peu le travail, souvent à contrecoeur. Le plus bel exemple, c’est la reprise du travail chez Wonder. Après avoir occupé leur usine pendant 3 semaines, les travailleuses et travailleurs de l’usine de piles Wonder en Seine-Saint-Denis. votent la reprise du travail (voir notre article Reprise du travail chez Wonder)

Violences policières

Quand les travailleurs ne veulent pas reprendre le travail et qu’ils continuent à occuper leur usine, la police les évacue. Les affrontements sont parfois très violents. Le 10 juin 68, devant l’usine Renault à Flins, Gilles Tautin, lycéen, meurt noyé dans la Seine après avoir été poussé par des CRS. Le 11 juin, devant les usines Peugeot à Sochaux, 2 ouvriers meurent, dont un tué par balle.

Etudiants évacués

Pour les étudiants aussi, c’est, petit à petit la reprise du « travail ». Le 12 juin, les cours reprennent dans les lycées. Et les étudiants qui continuent d’occuper leur école sont évacués par la police. Le 14 juin, à Paris, la police évacue les étudiants qui occupaient le théâtre de l’Odéon. Le 16 juin, la police évacue l’université la Sorbonne. Le 27 juin, l’École des Beaux-Arts est évacuée à son tour.

Elections, piège à cons?

Aux élections du 30 juin, l’Union pour la défense de la République, le parti de De Gaulle, et les autres partis de droite sont les grands vainqueurs: la droite a 394 sièges sur 485 sièges de la nouvelle Assemblée nationale.
Même s’il a perdu les élections, le mouvement de Mai 68 va provoquer de nombreux changements de société dans les années suivantes, en France et dans le monde. Et l’esprit de justice, d’égalité et de liberté de Mai 68 mobilise encore.

Cliquer ici pour voir notre cahier Mai, mai Paris, Mai

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
arton5302
Arno, rocker belge et européen
arton5300
Macron président mal élu?
arton5275
Contre la vie chère
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre