mercredi 19 juin 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Fake news et théories du complot

Un quiz vous est proposé en bas de cet article

Les fake news, c’est quoi exactement ? Fake est un mot anglais qui veut dire faux en français. On parle aussi de fausses nouvelles. Les fake news sont donc des informations fausses, mensongères, non vérifiées. Ces fake news proviennent d’une ou plusieurs personnes qui inventent des informations ou qui ne vérifient pas leurs informations avant de les diffuser.
Avec l’arrivée d’internet et des réseaux sociaux, les fake news se diffusent plus vite et touchent plus de personnes qu’avant. De plus, même si ces fake news sont démenties par la suite, elles continuent à circuler sur internet, sur les blogs, sur Twitter, Facebook… Une fois parties, on ne peut plus les arrêter. Les fake news sont souvent surprenantes et simples. Résultat: elles se diffusent 6 fois plus vite que les vraies informations ! Les mensonges, les émotions et les rumeurs ont donc plus de succès que les faits, que les choses prouvées. Résultat: les informations s’éloignent de la réalité des faits. On dit d’ailleurs que les réseaux sociaux ouvrent l’«ère post-vérité».

Théories du complot

Comme les fake news, les théories du complot sont, elles aussi, fréquentes sur internet et via les réseaux sociaux. Comme les fake news, elles existaient bien avant les réseaux sociaux. Mais depuis la création de Twitter, Facebook et d’autres réseaux, ces théories du complot se propagent plus vite et plus largement. Internet agit comme une caisse de résonnance qui amplifie la portée de ces idées.
Un complot, c’est un projet illégal que l’on prépare en secret. La théorie du complot, c’est une explication des choses par le complot. C’est donc une manière de voir le monde qui se base sur l’idée qu’un groupe de personnes nous cacherait la vérité pour garder ou prendre le pouvoir. Pour parler de cette tendance, on parle de complotisme ou de conspirationnisme. Une théorie complotiste s’appuie souvent sur un mélange de fausses et de vraies informations. Les questions posées sont réelles, compliquées et préoccupantes. Comme par exemple, l’épidémie de coronavirus. Mais les réponses apportées à ces questions sont souvent simples et même simplistes. Alors que souvent, les réponses sont encore à trouver, multiples et souvent très complexes.

Les théories du complot d’hier

Dans l’histoire et dans le monde, il y a eu de nombreuses théories du complot qui remettaient en cause la vérité de certains événements. Souvent, quand il se passe quelque choses d’important dans le monde, une explication complotiste apparaît. Par exemple en 1969, les Américains ont envoyé les premiers hommes sur la Lune. Ils ont ainsi gagné la course à l’espace qui les opposait à l’époque aux Soviétiques. Encore aujourd’hui, malgré les images et les tas de preuves, certains affirment que les Américains n’ont pas réellement marché sur la lune. Ils disent que les images que l’on a vues de la Lune ont été tournées dans des studios de cinéma. Ils disent qu’ils ont des preuves, mais ces preuves sont fantaisistes. Tous les scientifiques qui ont étudié l’événement le disent: les Américains ont bien marché sur la Lune, mais des gens croient toujours que c’est faux. En 2019, 9% des Français et 5% des Américains ne croyaient toujours pas que les Américains avaient marché sur la lune. Souvent, ces mêmes personnes croient que différents groupes de gens au pouvoir dans le monde nous font croire à des choses qui ne sont pas vraies. Elles pensent qu’il y a un grand complot et qu’on nous cache la vérité.

Les raisons du succès

Les complotistes disent qu’ils révèlent des projets secrets, une histoire cachée derrière certains événements. Ils pensent qu’un groupe agit en secret avec l’objectif de faire du mal. Ils accusent les médias et les politiques de participer à un système qui nous ment et qui nous manipule.
Les théories du complot séduisent beaucoup de monde pour plusieurs raisons.
Elles donnent des réponses simples à des questions compliquées, et pour lesquelles on n’a pas toutes les réponses. De plus en plus de personnes ne font plus confiance aux médias et aux institutions. Il y a une perte de confiance générale dans les médias, les scientifiques, les autorités publiques, les experts intellectuels, les systèmes éducatifs. A tout cela, s’ajoute la peur de vivre dans le monde d’aujourd’hui et la peur de l’avenir: les catastrophes écologiques, le terrorisme et maintenant les virus… Les théories du complot ont aussi du succès parce que beaucoup de gens n’ont pas d’esprit critique. Ils croient tout ce qui se dit sans vérifier ou analyser les faits.

L’idée que tout est lié

Toutes les théories du complot fonctionnent selon des règles qui leur sont propres : toujours les mêmes règles. La première règle : l’idée que tout est lié. Les complotistes rapprochent des choses qui n’ont pas de liens entre elles et supposent qu’elles sont liées : par exemple, pour les complotistes, il y a un lien entre le développement de la 5 G et l’épidémie de coronavirus. Pour eux, ce n’est pas par hasard qu’on développe la 5G en pleine pandémie : cela permet de ne pas débattre de ses dangers. C’est la deuxième règle des théories du complot : rien n’arrive par hasard. Troisième règle des théories du complot : les choses ne sont pas ce qu’elles semblent être. Par exemple, le drapeau américain qui semblait flotter sur la lune alors qu’il n’y a pas d’air sur la lune. Sur ce point, les scientifiques ont démontré que l’impression de voir un drapeau qui flotte vient des plis que la drapeau avait pris pendant son voyage. La quatrième règle des théories du complot est de supposer que l’on nous cache des choses. Par exemple que les Américains ont triché pour gagner la course à la Lune qui les opposait aux Soviétiques.

Les dangers des théories du complot

Les théories du complot proposent une relecture de faits historiques et scientifiques qui sont pourtant prouvés, qui sont vrais. Ces théories détournent dangereusement la vérité historique et scientifique. Les théories du complot se basent sur la manipulation des esprits crédules. Elles peuvent avoir une grande influence sur le processus démocratique. Par exemple, Hitler a inventé un complot de juifs, de communistes et de francs-maçons pour pouvoir exterminer les juifs et les opposants au nazisme. Marine Le Pen en France pourrait se faire élire en prétendant que les étrangers sont responsables de tous les problèmes de la société.

Combattre les théories du complot ?

Pour combattre les théories du complot, il faut maîtriser la lecture critique des médias, chercher des données fiables, scientifiques ou historique. Une éducation à la rigueur scientifique, à la discussion, au débat et à l’argumentation sont aussi des armes puissantes contre ces théories.
Harrison Schmitt, astronaute et sénateur américain, a déclaré au New York Times: « Si les gens décident de nier les faits historiques, scientifiques et technologiques, il n’y a pas grand-chose à faire pour eux. Pour la plupart d’entre eux, je suis seulement désolé que nous ayons échoué dans leur éducation. »

Fake est un mot

Les théories du complot

Une nouvelle fausse se diffuse

Un complot, c’est

Les Fake news, ce sont

Les Américains ont envoyé les premiers hommes sur la Lune

En 2019, malgré les preuves

Les théories du complot ont du succès notamment parce que

Pour justifier sa décision d'exterminer les juifs et les opposants au nazisme, Hitler

Faky est

Fake news et théories du complot

Il y a 7327 caractères et 1297 mots dans ce texte

Un quiz vous est proposé en bas de cet article

Les fake news, c’est quoi exactement ? Fake est un mot anglais qui veut dire faux en français. On parle aussi de fausses nouvelles. Les fake news sont donc des informations fausses, mensongères, non vérifiées. Ces fake news proviennent d’une ou plusieurs personnes qui inventent des informations ou qui ne vérifient pas leurs informations avant de les diffuser.
Avec l’arrivée d’internet et des réseaux sociaux, les fake news se diffusent plus vite et touchent plus de personnes qu’avant. De plus, même si ces fake news sont démenties par la suite, elles continuent à circuler sur internet, sur les blogs, sur Twitter, Facebook… Une fois parties, on ne peut plus les arrêter. Les fake news sont souvent surprenantes et simples. Résultat: elles se diffusent 6 fois plus vite que les vraies informations ! Les mensonges, les émotions et les rumeurs ont donc plus de succès que les faits, que les choses prouvées. Résultat: les informations s'éloignent de la réalité des faits. On dit d'ailleurs que les réseaux sociaux ouvrent l’«ère post-vérité».

Théories du complot

Comme les fake news, les théories du complot sont, elles aussi, fréquentes sur internet et via les réseaux sociaux. Comme les fake news, elles existaient bien avant les réseaux sociaux. Mais depuis la création de Twitter, Facebook et d’autres réseaux, ces théories du complot se propagent plus vite et plus largement. Internet agit comme une caisse de résonnance qui amplifie la portée de ces idées.
Un complot, c'est un projet illégal que l'on prépare en secret. La théorie du complot, c’est une explication des choses par le complot. C'est donc une manière de voir le monde qui se base sur l’idée qu’un groupe de personnes nous cacherait la vérité pour garder ou prendre le pouvoir. Pour parler de cette tendance, on parle de complotisme ou de conspirationnisme. Une théorie complotiste s’appuie souvent sur un mélange de fausses et de vraies informations. Les questions posées sont réelles, compliquées et préoccupantes. Comme par exemple, l'épidémie de coronavirus. Mais les réponses apportées à ces questions sont souvent simples et même simplistes. Alors que souvent, les réponses sont encore à trouver, multiples et souvent très complexes.

Les théories du complot d'hier

Dans l'histoire et dans le monde, il y a eu de nombreuses théories du complot qui remettaient en cause la vérité de certains événements. Souvent, quand il se passe quelque choses d'important dans le monde, une explication complotiste apparaît. Par exemple en 1969, les Américains ont envoyé les premiers hommes sur la Lune. Ils ont ainsi gagné la course à l'espace qui les opposait à l'époque aux Soviétiques. Encore aujourd'hui, malgré les images et les tas de preuves, certains affirment que les Américains n'ont pas réellement marché sur la lune. Ils disent que les images que l'on a vues de la Lune ont été tournées dans des studios de cinéma. Ils disent qu'ils ont des preuves, mais ces preuves sont fantaisistes. Tous les scientifiques qui ont étudié l'événement le disent: les Américains ont bien marché sur la Lune, mais des gens croient toujours que c'est faux. En 2019, 9% des Français et 5% des Américains ne croyaient toujours pas que les Américains avaient marché sur la lune. Souvent, ces mêmes personnes croient que différents groupes de gens au pouvoir dans le monde nous font croire à des choses qui ne sont pas vraies. Elles pensent qu'il y a un grand complot et qu'on nous cache la vérité.

Les raisons du succès

Les complotistes disent qu'ils révèlent des projets secrets, une histoire cachée derrière certains événements. Ils pensent qu’un groupe agit en secret avec l'objectif de faire du mal. Ils accusent les médias et les politiques de participer à un système qui nous ment et qui nous manipule.
Les théories du complot séduisent beaucoup de monde pour plusieurs raisons.
Elles donnent des réponses simples à des questions compliquées, et pour lesquelles on n'a pas toutes les réponses. De plus en plus de personnes ne font plus confiance aux médias et aux institutions. Il y a une perte de confiance générale dans les médias, les scientifiques, les autorités publiques, les experts intellectuels, les systèmes éducatifs. A tout cela, s'ajoute la peur de vivre dans le monde d'aujourd'hui et la peur de l'avenir: les catastrophes écologiques, le terrorisme et maintenant les virus... Les théories du complot ont aussi du succès parce que beaucoup de gens n'ont pas d'esprit critique. Ils croient tout ce qui se dit sans vérifier ou analyser les faits.

L'idée que tout est lié

Toutes les théories du complot fonctionnent selon des règles qui leur sont propres : toujours les mêmes règles. La première règle : l’idée que tout est lié. Les complotistes rapprochent des choses qui n’ont pas de liens entre elles et supposent qu’elles sont liées : par exemple, pour les complotistes, il y a un lien entre le développement de la 5 G et l’épidémie de coronavirus. Pour eux, ce n’est pas par hasard qu’on développe la 5G en pleine pandémie : cela permet de ne pas débattre de ses dangers. C'est la deuxième règle des théories du complot : rien n’arrive par hasard. Troisième règle des théories du complot : les choses ne sont pas ce qu’elles semblent être. Par exemple, le drapeau américain qui semblait flotter sur la lune alors qu’il n’y a pas d’air sur la lune. Sur ce point, les scientifiques ont démontré que l'impression de voir un drapeau qui flotte vient des plis que la drapeau avait pris pendant son voyage. La quatrième règle des théories du complot est de supposer que l’on nous cache des choses. Par exemple que les Américains ont triché pour gagner la course à la Lune qui les opposait aux Soviétiques.

Les dangers des théories du complot

Les théories du complot proposent une relecture de faits historiques et scientifiques qui sont pourtant prouvés, qui sont vrais. Ces théories détournent dangereusement la vérité historique et scientifique. Les théories du complot se basent sur la manipulation des esprits crédules. Elles peuvent avoir une grande influence sur le processus démocratique. Par exemple, Hitler a inventé un complot de juifs, de communistes et de francs-maçons pour pouvoir exterminer les juifs et les opposants au nazisme. Marine Le Pen en France pourrait se faire élire en prétendant que les étrangers sont responsables de tous les problèmes de la société.

Combattre les théories du complot ?

Pour combattre les théories du complot, il faut maîtriser la lecture critique des médias, chercher des données fiables, scientifiques ou historique. Une éducation à la rigueur scientifique, à la discussion, au débat et à l’argumentation sont aussi des armes puissantes contre ces théories.
Harrison Schmitt, astronaute et sénateur américain, a déclaré au New York Times: "Si les gens décident de nier les faits historiques, scientifiques et technologiques, il n’y a pas grand-chose à faire pour eux. Pour la plupart d’entre eux, je suis seulement désolé que nous ayons échoué dans leur éducation."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
image-5-10
Victoire de la N-VA, oui, mais...
2024-06-09T202459Z_2054971225_MT1HNSLCS000I55JYK_RTRMADP_3_HANS-LUCAS (1)
Contre l'extrême droite, Macron joue son va-tout
parlementfederalcamembert
Elections, barre à droite et division Nord/Sud
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre