samedi 2 mars 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

L’extrême droite en Belgique

Dans l’histoire, l’extrême droite ce sont les Nazis de Hitler dans les années 1930 en Allemagne. Ce sont aussi les fascistes de Mussolini dans les années 1920 en Italie. Aujourd’hui, l’extrême droite n’ose pas le se réclamer du nazisme ou du fascisme. Elle reste raciste, mais elle ne le dit pas ouvertement, clairement. Elle est pour le repli sur soi, pour la fermeture des frontières. Elle accuse les étrangers d’être responsables de la crise économique et de l’insécurité. L’extrême droite déclare être pour « les Belges d’abord ». En réalité, l’extrême droite est contre les droits sociaux en général. Par exemple, elle veut limiter les allocations de chômage dans le temps. Elle est contre le droit de grève.

Pour l’extrême droite flamande, le Vlaams Belang, qui s’appelait Vlaams Blok jusqu’en 2004, ce sont les étrangers mais aussi les Wallons qui sont responsables de la crise. L’extrême droite flamande est d’ailleurs pour l’indépendance de la Flandre. Le Vlaams Belang a fait un très beau score aux élections fédérales de mai 2019. Il est devenu le 2e parti en Flandre derrière la N-VA.

En Belgique francophone, il y a aussi plusieurs listes d’extrême droite qui se présentent aux élections, mais ils n’ont jamais fait beaucoup de voix.

Une réponse

  1. L’extrême droite en Belgique
    Le probleme de la situation actuelle de la belgique remonte aux anneess 70
    Le gouvernement de l epoque a adopte une politique d imigration totalement incontrole ainsi qu une ouverture toute grande des portes de la Belgique
    En Effet durant la periode d apres querre et ce jusqu a la mi 60
    Le manque d ouvrier et surtout de mineur pour la region de Charleroi ainsi que les usine de siderurgie
    Jusque la aucuns problemes car une tres bonne adaptation des etranger dans notre systeme social culturel
    Ensuite, les annees fin 60 les Belges ne voulant plus faire les sales metiers
    Notre gouvernement de l epoque dans sa grande sagesse a ouvert les portes aux imigrants venu des pays tel que La Tunise Maroc Algerie Malheureusement cette sagesse de notre gouvernement s est arretee la

    regles pour les candidats a l imigration en Belgique

    celibataire, de moins de 30 an sans enfant sans femme desireux de signer un contrat de travail pour une duree de 3 an renouvelable si le besoin de la Belgique s en fait sentir Sinon retour dans votre pays
    Le droit aux benefices sociaux tant et aussi longtemp que la personne travaille Si personne n est pas employees pour une periode de plus de trois mois elle retourne automatiquement dans son pays d origine sans espoir de pouvoir revenir Prise de photos empreinte la re application est rejetees
    Malheureusement tel n a pas ete le cas et des familles entieres ont mis pieds en Belgique et il faut le dire on sucer le systeme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
image-2
"Je parle, mais je ne vous entends pas"
godrechelogo
Judith Godrèche, l'enfant kidnappée
Affiche_rouge
Une affiche rouge contre les Nazis
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre