samedi 20 juillet 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Les 4 stades d’une épidémie


Le stade 1

On parle de stade 1, quand il n’y a pas encore de foyer épidémique dans le pays. A ce stade, le gouvernement prend des mesures pour empêcher le virus d’entrer dans le pays le plus longtemps possible. On va, par exemple, faire un contrôle sanitaire aux frontières pour détecter les premiers cas qui arrivent sur le territoire. On met en quarantaine les premiers cas et leurs contacts. La Belgique est restée en stade 1 jusqu‘au 4 février.

Le stade 2

On parle de stade 2 quand le virus est présent dans certaines zones du pays. A ce stade, les gouvernements vont prendre des mesures pour empêcher que le virus se propage à tout le pays. On surveille toutes les personnes avec lesquelles les malades ont eu des contacts : famille, collègues, autres voyageurs. Ces personnes sont testées ou mises en quarantaine.
A ce stade, on essaie de ralentir la propagation du virus pour éviter de surcharger les hôpitaux. On prend aussi des mesures-barrières : écoles fermées, rassemblements annulés, visites interdites dans les homes et les prisons.

Le stade 3

On parle de stade 3 de l’épidémie quand le virus circule largement sur l’ensemble du pays. A ce stade les malades sont tellement nombreux que la surveillance individuelle n’est plus possible. On prend alors des mesures pour offrir les meilleurs soins aux personnes infectées et limiter autant que possible les décès. Dans ce cas, essayer de freiner la propagation n’a plus de sens maos on essaie d’atténuer les effets de l’épidémie.

Le stade 4
On parle de stade 4 quand l’épidémie se termine. On repasse en dessous du seuil épidémique. On revient à une situation normale. C’est le moment des bilans. C’est aussi le moment où on tirera les leçons de la façon dont l’épidémie a été gérée pour se préparer à une autre épidémie.

La Belgique en phase 2

La Belgique était en phase 2 renforcée, ou phase fédérale depuis le 12 mars. Depuis ce jour-là , les écoles, les universités étaient fermées. Comme les cafés, les snacks, les restaurants sauf pour des plats à emporter ou à livrer. Les commerces non essentiels étaient fermés le weekend. Mais à partir de ce mercredi 18 mars, ces mesures se renforcent: la Belgique entre en confinement jusqu’au 5 avril. ( voir aussi notre article: La Belgique confinée.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
Alamy Live News
Les droits des femmes, le bla, bla, bla de Bardella
image-4
Elections, 2 petits tours et puis s'en vont?
image-5-10
Victoire de la N-VA, oui, mais...
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre