mercredi 22 mai 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Pour parcourir le cahier « Lire, vivre cent vies »

L’Alpha, le B.A-BA
Deux articles sur l’alphabétisation puisque c’est le commencement : apprendre la langue et la lecture se fait aussi par le livre, avec le livre, pour le livre. Quand on dit B.A-BA, c’est une façon de dire que c’est le premier apprentissage, l’apprentissage de bas. Poursuoi ? Parce que l’on apprend que les deux lettres B et A qui se suivent se lisent BA, les 2 lettres font une syllabe. Et ce sont les 2 premières lettres de l’alphabet.

Mieux lire l’alpha
Le monde de l’alphabétisation, le monde de l’alpha pour l’écrire en abrégé, c’est toutes les personnes et les associations qui travaillent à l’alphabétisation des adultes. Le monde de l’alpha, c’est d’abord et avant tout des adultes en difficulté avec la lecture et l’écriture : 1 personne sur 10 en Belgique.

L’alpha sort de la forêt… des idées
Lire et Ecrire, une des associations qui organise des cours d’alphabétisation en Belgique francophone, des cours oui, mais pas seulement…

Des hommes et des femmes « ordinaires » montrent que ce sont aussi des personnes extraordinaires grâce au livre, à la lecture, à l’écriture.

Des passeurs de mots à la bibliothèque
Une phrase de Marguerite Duras résume bien ce qu’est l’écriture  » Alors, comme je ne pouvais pas crier, j’ai écrit ». Pouvoir jeter des mots sur le papier, c’est pouvoir lancer au monde son cri intime.

Rencontre avec des passeurs de mots
L’Essentiel a participé aux travaux du groupe « Passeurs de mots ». C’était un atelier d’écriture, organisé à la Bibliothèque Langlois. Reportage en images et invitation aux voyages…

Denis, la rue, l’humain et la poésie
« J’appartiens à la rue », un livre de Denis Uvier et Marcel Leroy. Il n’y a peut-être qu’à Charleroi qu’on peut sortir un livre comme ça. Un livre qui raconte une histoire simple, une histoire pleine d’humanité, une histoire pleine de poésie. C’est l’histoire de Denis, ex sans-abri devenu éducateur de rue.

Lucien, métallo un peu, artiste beaucoup !
« Quand j’étais jeune, je me disais : la littérature ou la peinture ce n’est pas pour moi, c’est une affaire de bourgeois… » dit Lucien Stoppele, fils d’immigré, ouvrier sidérurgiste. Et pourtant, il finit par devenir artiste peintre et parle de poésie. Un livre raconte son histoire.

Un libraire indépendant aujourd’hui
Bernard Saintes a ouvert L’Ecrivain Public, sa librairie il y a 35 ans, à La Louvière. Son métier de libraire a bien changé depuis… Il doit faire face à de gros concurrents et s’adapter aux nouvelles façons de consommer le livre aujourd’hui. Interview d’un libraire passionné.

Où sont les livres ?
Vive le livre
On est dans le temps du numérique, de l’écran et de l’image. Ce n’est pas une raison pour se priver du plaisir du livre papier et de la lecture. Librairies, bibliothèques, boîtes à livres sont là pour ça.

Le livre ? Une arme pour une femme

Quand un livre interdit d’autres livres
Gabriel Matzneff est un écrivain qui a raconté dans ses livres ses aventures sexuelles avec des garçons et des filles mineurs. La célèbre maison d’édition Gallimard a publié les livres de Matzneff. Une ancienne victime de Matzneff, Vanessa Springora raconte dans un livre comment celui qu’elle appelle G.M. l’a séduite à 13 ans et violée à 14. En réponse, Gallimard retire de la vente des livres de Gabriel Matzneff.

Le livre ? Quel est le livre le plus écolo?

Livre, l’effet de serre
Le poids du livre

De leur fabrication à leur destruction, les livres ont des effets négatifs sur l’environnement. On ne va pas pour autant arrêter de lire. On peut « consommer autrement » le livre.

Le livre, c’est du papier
Le circuit de la production d’un livre papier. Il n’est pas tenu compte ici de l’encre.

Un livre et un exercice

Oasis
Katia Lanero Zamora est une jeune écrivaine belge. Elle a abordé le drame des réfugiés dans une petite nouvelle très touchante : Oasis.

Quand le livre et la langue sont à l’honneur
La langue française en fête 2020

Du 14 au 22 mars, la langue française sera en fête en Fédération Wallonie-Bruxelles. Mais aussi dans toute la francophonie. Chaque année depuis 1995, le mois de mars est un peu le « printemps du français ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
image
Voyager dans le cahier "De Palestine"
GPSillu
Voyager dans le cahier "Les femmes qui font non, non, non, non, non"
GPSillu
Voyager dans "Désastre à Gaza"
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre