mardi 23 avril 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Le 8 mars? Plus de cent ans déjà …

Chaque année, le 8 mars est une journée internationale pour les droits des femmes. L’histoire de cette journée internationale montre que la lutte pour les droits des femmes et pour l’égalité est un long combat.

En 1910, 100 femmes

Dessin qui représente Clara Zetkin devant une assemblée de femmes, elle est à l’origine d’une journée des droits des femmes

On peut dire que l’idée d’une journée internationale des femmes est née, il y a plus de 110 ans. En 1909, il y a eu une première journée nationale de la femme aux Etats-Unis à l’appel du Parti socialiste du pays. En 1910, Clara Zedkin propose à l’Internationale socialiste réunie au Danemark de lancer une journée de manifestation internationale pour le droit de vote des femmes, l’égalité entre les sexes, et le socialisme. Clara Zedkin est une des dirigeantes du mouvement socialiste allemand. Elle est responsable d’un journal : L’Egalité. Elle sera plus tard une membre importante du parti communiste allemand et du mouvement communiste international.

La proposition de Clara Zedkin est approuvée par les 100 femmes déléguées à cette conférence. Ces femmes étaient originaires de 17 pays différents. Parmi elles, il y avait les 3 premières femmes élues au parlement de Finlande. L’Internationale socialiste des femmes célèbre en mars 1911 la première « Journée internationale des femmes » et réclame le droit de vote pour les femmes, le droit au travail et la fin des discriminations au travail. 

En 1917, un 8 mars soviétique

Affiche soviétique de 1932 (écrite en russe) pour célébrer le 8 mars

Le 8 mars 1917, des ouvrières de Saint-Pétersbourg, une grande ville de Russie, manifestent pour « du pain et pour la paix ». Cette manifestation a joué un rôle important dans la révolution russe de 1917. En 1921, le dirigeant communiste Lénine fait d’ailleurs du 8 mars la journée pour les droits des femmes en Russie (qui deviendra l’URSS en 1922).

Un 8 mars vraiment féministe

Le symbole du genre féminin avec un poing et le mot « feminist » (féministe en anglais)

Avec le temps, le 8 mars est peu à peu devenu un jour symbolique pour toutes les luttes des femmes soviétiques ou non, communistes ou non. Dès le début des années 1970, les mouvements féministes des pays d’Europe de l’Ouest choisissent le 8 mars comme journée particulière de lutte. Le 8 mars devient un moment fort pour réclamer l’égalité des droits, des salaires, l’égalité dans la société ou encore la légalisation de l’avortement.

En 1977, un 8 mars des Nations Unies aussi

L’affiche des Nations Unies pour la journée du 8 mars 2021, « generation equality » en anglais, « génération égalité » en français

En 1977, l’Organisation des Nations Unies déclare le 8 mars comme « journée internationale pour le droit des femmes et pour la paix. » L’ONU voulait associer le droit des femmes et la paix pour rappeler que, dans l’histoire, les femmes avaient associé la lutte pour leurs droits et la lutte pour la paix. Très vite dans le langage courant, la journée internationale pour le droit des femmes et pour la paix internationale est devenue simplement la journée des femmes et même de la femme. Très vite aussi, les magasins en ont profité pour faire, le 8 mars, des publicités pour les parfums et d’autres produits dits féminins. Vue ainsi, la journée du 8 mars renvoyait à l’image traditionnelle de la femme : séduisante, bonne mère, bonne compagne, bonne femme au foyer, mais pas une citoyenne avec les mêmes droits que les hommes. La journée de la femme risquait de devenir le contraire de la lutte pour les droits des femmes et pour l’égalité. Heureusement, les associations féministes ont continué et continuent le combat.

Le combat continue

Jeu de mots à partir du nom d’un groupe de rock anglais « Rage against the machine » devenu ici « rage again the machism » (rage contre le machisme)

Pour l’ONU, la « journée internationale pour le droit des femmes et pour la paix»  est devenue la « journée internationale des femmes ». Les associations de défense des droits des femmes appellent, elles, le 8 mars : la journée pour les droits des femmes ou journée de lutte pour les droits des femmes. Cela rappelle le sens du combat pour l’égalité homme-femme dans tous les domaines. Les différences de salaire homme-femme, les violences faites aux femmes et le mouvement #Metoo rappellent, entre autres, que ce combat pour l’égalité n’est pas gagné.

Répondre aux questions sur le texte

1. 
La 1ère journée pour les droits des femmes a eu lieu

2. 
La 1ère journée pour les droits des femmes a eu lieu

3. 
Clara Zetkin est

4. 
Clara Zetkin propose une journée de manifestation internationale pour le droit de vote des femmes et pour l’égalité

5. 
Lénine, dirigeant soviétique instaure la journée pour les droit des femmes en Russie

6. 
Dans les années 1970, le 8 mars commence à devenir une journée pour les droits des femmes pour

7. 
En 1977, le 8 mars est devenu une journée

8. 
L'ONU veut dire

9. 
Le machisme, c'est (question facile)

10. 
Dans l'histoire, la lutte des femmes pour leur droits est associée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
2016. Exact date unknown
Les lapins blancs des partis politiques
image-23
Gaza sous les bombes et aussi dans un Nuage
Leila Khaled graffiti on the Israeli West Bank barrier near Bethlehem
Le keffieh, l'autre foulard
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre