mardi 27 février 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Palestiniens, l’asile maintenant!

Depuis des années, la population palestinienne vit dans des conditions dramatiques. Il n’est pas étonnant que des Palestiniens se réfugient dans d’autres pays. Depuis plus d’un mois, la situation est plus grave encore. L’armée israélienne bombarde le territoire palestinien de Gaza. Et pendant ce temps-là en Belgique, on bloque l’examen des dossiers des candidats réfugiés palestiniens depuis le 7 octobre et on les bloquera jusqu’au 19 décembre! C’est difficile à comprendre… Des associations qui défendent les droits des demandeurs d’asile et des réfugiés tirent la sonnette d’alarme.

Lire la carte blanche des associations de défenses des droits des réfugiés : Carte blanche

Chaque année, la Belgique reçoit des demandes d’asile de réfugiés palestiniens. Et ce, depuis bien avant la guerre en ce moment dans la bande de Gaza. Les réfugiés palestiniens arrivent souvent seuls sur le territoire belge, ils sont donc repris comme « hommes seuls ». Et depuis 2021, la Belgique n’accueille plus les hommes seuls dans les centres d’accueil. Les Palestiniens sont alors souvent condamnés à dormir dans la rue, comme les autres candidats réfugiés qui arrivent seuls. Cette politique de « non-accueil » des réfugiés est une discrimination. Elle est contraire au droit belge et international. Mais dans le cas des Palestiniens, c’est encore plus inquiétant car les Palestiniens bénéficient d’un statut de réfugiés particulier. Il y a plus grave encore.

Lire aussi Palestiniens, réfugiés pas comme les autres.

Guerre à Gaza

Pour comprendre la situation, il faut se rappeler que le 7 octobre 2023, le mouvement palestinien Hamas a attaqué des Israéliens avec une extrême violence et a tué plus de 1 200 personnes dont beaucoup d’innocents. En réponse à l’attaque, l’armée israélienne bombarde Gaza jour et nuit. On est en situation de vraie guerre. Quand il y a un changement important dans le pays d’origine des demandeurs d’asile, le CGRA évalue la situation. Le CGRA est une administration qui décide d’accorder ou de ne pas accorder de protection aux demandeurs d’asile.

Blocage en Belgique

Depuis le 7 octobre 2023, le CGRA ne traite plus les demandes d’asile des Palestiniens. Et le CGRA va bloquer les dossiers jusqu’au 19 décembre 2023! Pour le CGRA, il y a un « manque d’informations objectives suffisantes pour évaluer avec précision la situation en matière de sécurité sur les Territoires palestiniens. » Cela veut dire que, pour le CGRA, la guerre et l’occupation des territoires palestiniens par Israël ne sont pas des informations suffisantes! Cela est quand même incroyable. En plus, le blocage des dossiers provoque des retards dans les décisions et a des conséquences graves pour les demandeurs d’asile.

Lire aussi La Belgique, un pays hors-la-loi 

Pas d’avenir

Le traitement d’un dossier de demande d’asile ou de protection devrait prendre 6 mois dans le meilleur des cas. C’est loin d’être le cas en temps normal et encore moins dans cette situation. Les personnes vivent pendant tout ce temps une situation instable et incertaine, ces hommes ne savent pas ce qui va leur arriver et ne peuvent pas penser à un avenir ici ou ailleurs. Ca retarde l’accès à leurs droits. Cela retarde aussi le moment où ils pourront faire venir leur famille pour les mettre en sécurité.

Seuls ici

Comme ils ne sont plus acceptés en tant qu’ « hommes seuls » dans les centres d’accueil, ils se débrouillent au jour le jour pour trouver un endroit où dormir: un centre d’hébergement d’urgence ou une tente dans la rue. Leur santé physique et mentale devient de plus en plus fragile. Comme tous les autres demandeurs d’asile dans leur situation, ils souffrent énormément.

Familles là-bas

C’est une période très difficile pour les Palestiniens. Là-bas, chez eux, il y a une guerre d’une extrême violence. Les Palestiniens d’ici ont des proches et de la famille qui sont toujours là-bas. Ils sont inquiets, et c’est normal. Ils sont ici et ne peuvent rien faire ni pour aider, ni pour sauver leur famille. Beaucoup d’entre eux ont besoin de soutien pour traverser ces épreuves.

Lire ici l’analyse complète du CIRE mise à jour en janvier 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
Affiche_rouge
Une affiche rouge contre les Nazis
essenart
Missak, Mélinée et Olga
palestineespoir
Palestine, l'espoir malgré tout
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre