mercredi 29 mai 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Un petit schéma pour mieux comprendre

les-societes-offshore_1_730_405.jpg

1. Le détenteur de fonds
C’est la personne qui a de l’argent et veut ne pas payer d’impôt sans que l’on connaisse son nom.

2. Avocat fiscaliste
Le détenteur de fonds va voir l’avocat fiscaliste qui fait appel à un cabinet d’avocats situé dans un paradis fiscal.

3. Le cabinet spécialisé
Il propose un pays selon le désir du client. Par exemple, un pays où il y a le plus de sécurité ou un pays où les frais sont les moins élevés, etc.

4. La société offshore et les « nominees »
Le cabinet d’avocat s’occupe de tout, il crée la société et fournit les « nominees ». Ce sont des prête-noms, c’est-à-dire des gens qui signent les documents de la société. La société n’existe que sur papier. Il y a ainsi des gens qui sont des prête-noms pour des centaines de sociétés.

5. L’achat et la vente
La société peut acheter et vendre avec la signature des prête-noms. C’est le détenteur de fonds qui en profite, mais on ne voit son nom nulle part. Le détenteur de fonds a aussi une carte de crédit au nom de la société offshore. Il peut profiter de son argent sans payer d’impôt.

6. Une protection en plus
Le cabinet d’avocats peut aussi créer plusieurs autres sociétés-écrans pour qu’il soit tout à fait impossible de retrouver le détenteur de fonds fraudeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
438231813_276328412207264_2100691291322586033_n
Palestinien, une identité à la carte
image-7
Femme avec enfant? La pauvre...
Alamy Live News
Flandre, l'extrême droite n°1
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre