Le gouvernement aura aussi des problèmes de budget


 Articles
Le 15 septembre 2008 |


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Le Bureau du Plan a sorti un bulletin de santé de notre économie vendredi dernier. Les résultats pour cette année ne seront pas brillants. Il devrait y avoir un léger mieux en 2009 mais ce n’est pas pour autant très réjouissant. C’est aussi le moment où le gouvernement prévoit, lui, le budget du pays pour l’année prochaine.
Le Bureau du Plan fait des études et des prévisions sur la politique économique, sociale, etc. de notre pays. Vendredi dernier, il a sorti le bulletin de santé pour 2008 de notre économie. Résultat : faible croissance, forte inflation et chômage en hausse, …

Moins de croissance

En 2008, la croissance économique   ne serait que de 1,6%. Et en 2009, elle tomberait à 1,2%. C’est moins qu’en 2006 et 2007où elle a été de 2,8%. Les raisons de cette baisse de croissance : la Belgique exporte   moins. C’est-à-dire qu’on vend moins de produits fabriqués en Belgique à l’étranger. Les autres pays de l’Union européenne vendent eux aussi, moins à l’étranger. Car la croissance économique mondiale a, elle aussi, ralenti. Et comme l’euro est fort, les produits fabriqués dans la zone euro coûtent cher aux autres pays. On consomme moins aussi à l’intérieur de la Belgique. Normal. Vu la hausse des prix, on investit moins dans les logements, les entreprises. Et puis surtout, les ménages consomment évidemment moins.

L’inflation

Ce n’est plus un secret, il y a eu en 2008 une augmentation générale des prix. Et plus particulièrement, des prix de l’énergie et des produits alimentaires. En 2009, il y aura encore inflation. Pourtant, le Bureau du Plan annonce qu’elle sera moins forte : 4,7% d’inflation en 2008 et 2,7% en 2009.

Le chômage

Pour le chômage, les prévisions ne sont pas bonnes non plus, dit le Bureau du Plan.
En 2009, 27 900 emplois seront créés. Il y a eu 68 500 emplois créés en 2008.
Toutes ces nouvelles ne sont pas bonnes pour le gouvernement. Celui-ci doit faire le budget de l’Etat pour l’année prochaine. Comme le pays est en mauvaise santé économique, il y a moins de rentrées dans les caisses de l’Etat : moins d’impôts et de taxes. En plus, à cause de l’indexation des salaires (même si c’est sur base de l’indice santé) les dépenses augmentent. L’Etat paie l’index   des fonctionnaires   et des allocataires sociaux. Le Premier ministre, Yves Leterme, a réagi à ces mauvaises prévisions. Pour lui, « en ce qui concerne les dépenses, le budget est sous contrôle ». Par contre, au niveau des recettes, Leterme reconnaît qu’ « en raison de la baisse des rentrées, le gouvernement va examiner quelques mesures pour que le budget se rapproche au maximum de l’équilibre. » Mais le Premier ministre a affirmé « qu’il n’est pas question de toucher au pouvoir d’achat ni d’alourdir les charges sociales et patronales, le travail coûtant déjà cher en Belgique. »


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


En Belgique, un adulte sur dix ne maitrise pas ou mal la langue :

Clôture du précédent sondage "Dans les pays d’Europe, on accueille trop de réfugiés ?", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de