Monseigneur Léonard, la ligne claire ?


 Articles
Le 22 janvier 2010 | |  12 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Lundi 19 janvier, le pape Benoît XVI a nommé Monseigneur Léonard, archevêque de Malines-Bruxelles. L’archevêque de Malines-Bruxelles est le « primat de Belgique ». Autrement dit, il est le premier des évêques du pays. Il peut être considéré comme le « chef » de l’Eglise catholique de Belgique. Mais c’est un « chef » plutôt symbolique, honorifique. Le primat de Belgique ne dirige pas vraiment l’Eglise de Belgique. Et il ne sera « chef » que 5 ans. Monseigneur Léonard a 70 ans. Et un archevêque doit quitter ses fonctions à 75 ans.


Photo : Belga

Pourtant, la nomination de Monseigneur Léonard est très critiquée dans certains milieux politiques, associatifs et catholiques. Monseigneur Léonard succède à Monseigneur Danneels. Les 2 hommes ont des tempéraments très différents. Monseigneur Danneels avait une image d’homme d’Eglise bienveillant, plutôt mesuré. Monseigneur Léonard est catalogué comme un conservateur. Il défend clairement les positions du pape et du Vatican. Il n’hésite donc pas à condamner l’avortement, à être ouvertement très critique sur l’euthanasie euthanasie le fait de permettre une mort douce à un malade condamné , le préservatif, l’homosexualité, la fécondation in vitro. Pour beaucoup, cette nomination est donc un message négatif du Vatican et du pape Benoît XVI.

Selon un sondage du journal Le Soir, 1 catholique sur 5 pense que Monseigneur Léonard doit avoir des positions plus modernes sur la sexualité et l’euthanasie. Pour Gabriel Ringlet, vice-recteur émérite de l’Université catholique de Louvain : « Rome a choisi d’abord la doctrine, la ligne claire, un évêque qui doit répéter le pape. C’est tout à fait Léonard : un chantre moderne de la tradition la plus stricte, qui exprime la pensée du pape mieux que le pape ne pourrait l’exprimer lui-même. » Cette nomination est, en effet, en décalage avec l’évolution de la société et des lois. En Belgique, l’avortement est dépénalisé. Le mariage homosexuel est autorisé. L’euthanasie est permise dans certains cas. Laurette Onkelinx, ministre de la Santé, a déclaré : « Monseigneur Léonard pourrait bien remettre en cause le compromis compromis décision après une discussion où chacun a fait un effort pour trouver un accord belge ». Elle a également rappelé que Monseigneur Léonard avait « remis en cause à plusieurs reprises des décisions du Parlement belge. »

Les relations ne sont pas toujours bonnes entre l’Eglise catholique et l’Etat belge. Rappelons, par exemple, qu’en mars 2009, une majorité de députés belges avait officiellement qualifié « d’inacceptables » des propos du pape Benoît XVI sur le préservatif. Dans l’avion qui l’emmenait au Cameroun, le pape répondait à un journaliste : « Le problème du sida ne peut être vaincu par la distribution de préservatifs... Cela ne fait que l’aggraver. » Le Vatican avait alors réagi en se disant « stupéfait » de la décision des députés belges.

Thierry Verhoeven

Les positions et déclarations de Monseigneur Léonard

Avortement
L’évêque pense « qu’aujourd’hui, 95 % des avortements peuvent être qualifiés de convenance ». Il ne reconnaît donc pas la réelle souffrance des mères qui font une interruption volontaire de grossesse. Même en cas de viol, l’évêque est contre l’avortement : « il existe de nombreuses familles en Belgique qui sont prêtes à adopter du jour au lendemain un enfant qu’une mère ne pourrait pas garder parce qu’elle le ressentirait psychologiquement comme le fruit d’un viol ». Il conteste aussi la loi votée sur la dépénalisation de l’avortement : « Un Parlement (…) n’a pas autorité sur le sens métaphysique et biologique de la sexualité. »

Fécondation in vitro
L’évêque a contesté les recherches de spécialistes de l’Université catholique de Louvain (UCL) sur les cellules souches et la fécondation in vitro. En 2002, il avait encouragé l’UCL à abandonner ces recherches : « Quel geste prophétique si une université authentiquement catholique ou humaniste renonçait à la procréation artificielle et promouvait plutôt la recherche en vue de prévenir la stérilité ! Quel sens du progrès scientifique et moral si une telle université renonçait à l’exploitation des cellules souches embryonnaires et au clonage thérapeutique. »

L’euthanasie
L’évêque a affirmé que les soins palliatifs (soins physiques et psychologiques donnés aux personnes en fin de vie) suffisaient à 95% voire à 100% des personnes malades. Il n’y aurait donc pas besoin d’euthanasie.

L’homosexualité
Dans un livre d’entretiens publié en 2006, l’évêque Monseigneur Léonard a déclaré : « On présente toutes les formes de sexualité comme étant simplement des variantes équivalentes. Or l’homosexualité est une forme de la sexualité humaine qui a mal évolué. Elle est contraire au sens profond de la sexualité, tant sur le plan biologique que sur les plans psychologique et spirituel. » En 2007, le Centre pour l’égalité des chances avait réagi aux déclarations de Monseigneur Léonard parues dans Télémoustique. Le Centre estimait le type de discours de l’évêque sur l’homosexualité « dangereux » car « il peut entretenir l’idée qu’il est légitime de discriminer les personnes homosexuelles ».

L’utilisation des préservatifs
S’il dit que, dans certains cas, le préservatif peut être utile, Monseigneur Léonard, dit aussi que ceux qui utilisent le préservatif « jouent à la roulette russe ». L’évêque met en doute l’efficacité du préservatif. Ces déclarations ont choqué celles et ceux qui luttent contre le sida. 

 


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • Association CHRISTIANISME akbou Bejaia Algérie

    Le 18 février 2011 à 17:35

    Association CHRISTIANISME akbou Bejaia Algérie .
    Mon cher monsieur et chère madame mon excellent ami et collègue
    J’ai l’honneur de vous rappeler par la présente ma lettre du (17/11/2003)
    Association CHRISTIANISME akbou Bejaia Algérie pour
    construction l’église en ville akbou wilaya Bejaia Algérie, donation aumône
    bénéficiaire pour construction un l’église.
    est possible d’investir la majeure partie de sa vie dans les
    futilités. Mais Jésus nous rappelle ce qui est vraiment important.
    Besoin d’un profond besoin d’amour et de tolérance, et le besoin de
    s’épanouir et de participer pleinement à la vie. Avez-vous besoin de
    faire de nouvelles en profondeur l’expérience du pardon de
    Jésus-Christ ? Pensez-vous que vous avez payé pour la réponse à la mort
    de Jésus sur la Croix ?
    Il n’y a qu’un seul qui peut nous donner l’amour idéal, l’amour vrai :
    Dieu. Dieu est amour, nous le disons. Mais comment peut savoir si le A
    travers le Seigneur Jésus et de devenir invisible à l’œil. En Jésus
    Christ, nous trouvons la preuve de l’amour pur. Jésus a dit : « Pas plus
    de l’amour de sa vie pour ses amis. (Jn 15,13)" C’est l’image de la
    pure passion et l’amour de Jésus sur la croix, donnant sa vie pour
    nous.
    Jésus nous a montré que l’amour ne se mesure pas par pure sentiments,
    mais dans le service et de sacrifice. Forgiveness est absolue. Sur la
    croix, Jésus a prié : « Ô Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce
    qu’ils font. (Luc 23 : 34) « Avez-vous jamais demandé pourquoi Jésus a
    résisté à cette souffrance ? Alors, pourquoi souffrir beaucoup ?
    Dieu a le péché au sérieux. Erronée et doit être expié pour le
    paiement en totalité. Jésus est brutalement battu et exécuté, parce
    que c’est le prix du pardon de nos péchés énormes.
    Avec la mort du Christ pour nous, et Dieu nous donne le pardon de la
    perfection, un pardon. Cependant, nous avons besoin de recevoir par la
    foi.
    Nous pouvons profiter de la liberté de l’amnistie.
    Jésus n’a pas fini dans la tombe. Il a passé glorieux, éternel et
    parfait. Live forever. La mort peut ne pas être touchés. Nous pouvons
    rencontrer le même sort. Puis a envoyé pour nous, parce qu’il a
    envoyé.
    Ans après la résurrection de Jésus, et a vu John et son ami : "Quand je
    l’ai vu, et est tombé à ses pieds comme mort. Et puis placé sa main
    droite et m’a dit : n’ayez pas peur. Je suis le premier et le dernier
    des organismes vivants. J’ai été mort, et a laissé entendre, je suis
    toujours en vie, je J’apprécie les clés de la mort et l’enfer.
    (Résurrection 1 : 17-18) "
    Le meilleur espoir de la vie éternelle n’est pas, en ajoutant que ceux
    qui ont trouvé la mort et est ressuscité des morts. Il détient les
    clefs de la mort et n’a pas pu être envoyé à nous et nous aimons aussi
    les morts ! Par Jésus Christ, et nous pourrions être seulement un au
    revoir et à bientôt !
    Nous pouvons éprouver la vie éternelle.
    Jésus frappe à la porte. Il nous invite à ouvrir notre cœur à grande
    échelle. Il veut profiter de son amour pour l’amnistie pure et à une
    vie nouvelle, et l’abondance de l’éternel. Le recours à Dieu seul.
    Nous avons le droit d’exprimer notre confiance dans ce que Jésus a
    fait pour nous ces mots :
    je vous remercie pour tout ce que vous avez fait pour moi. Je pense
    que vous avez envoyé votre Fils unique, Jésus, mourir pour les péchés
    à ma place. Je pense qu’il est passé, pour vivre éternellement, et me
    donner la vie éternelle. Ne pas me pardonner ce que j’ai fait.
    Donnez-moi un cœur nouveau, et son cœur net. Je vous présente ma vie.
    Orientation. Enseigne-moi à faire tout ce que vous voulez et de suivi
    tous les jours de ma vie. Je vous remercie pour la réponse à ma
    prière, Amen.
    De toute évidence, nous sommes à votre disposition à toute information
    qu’il juge utiles.
    Compte : b.a.d.r .dz.al.n° 003-00358-118491201033/26
     : c.c.p.n°:87767 43/15
    Avec tous mes sentiments de gratitude anticipée, veuillez croire cher
    monsieur et chère madame
    Meilleurs sentiments Association DU CHRISTIANISME.

    Répondre à ce message

  • brulmans Chantal

    Le 6 février 2010 à 16:34

    Bravo à Monseigneur Léonard de défendre l’idéal chrétien .Monseigneur ne condamne personne mais met en garde contre les agissements contraires à l’Evangile:N’ayons pas peur de nous remettre en question et de changer nos comportements : Dieu est miséricordieux pour autant que l’on reconnait ses erreurs.

    Répondre à ce message

  • TV

    Le 5 février 2010 à 11:59

    Monseigneur Léonard est, paraît-il, un spécialiste de Hegel. Il doit donc être aussi un pratiquant de la dialectique "mystique".
    Et franchement, peut-on attendre d’un représentant de l’Eglise "qu’il remette sur ses pieds ce qui chez Hegel marche la tête en bas" ?

    Répondre à ce message

  • bea

    Le 4 février 2010 à 21:30

    tout à fait d’accord liliane, j’ai même appris hier que l’on pouvait être débaptisé, je me suis empressée aujourd’hui d’envoyer mon formulaire pour ne plus faire partie de l’église romaine... j’ai éprouver une grande satisfaction de réparer une erreur d’orientation religieuse, faite à ma place à ma naissance par mes parents, et qui m’a beaucoup dérangée jusqu’à présent ! (pour les personnes interessées il suffit de taper "débaptiser" sur google)

    Répondre à ce message

  • lliliane Thys

    Le 3 février 2010 à 21:28

    En tant qu’athée, je trouve excellente la position de Mr MR Mouvement Réformateur  Léonard ainsi que celle du Pape. En effet, chaque fois qu’ils émettent un avis , font un commentaire quelques dizaines de catholiques se désolidarisent de cette religion archaïque. Donc vive Mr Léonard !

    Répondre à ce message

  • F

    Le 3 février 2010 à 21:18

    Il est grand temps de retourner à l’Eglise,on a tout à y gagner,le Seigneur et la religion catholique ne veulent que le Bien de l’homme ! Sinon,dans peu de temps on en fera des mosquées,et là il y a danger !! L’islam est violent,agressif et nuit à autrui !!

    Répondre à ce message

  • F

    Le 3 février 2010 à 21:06

    Etre chrétien,c’est une question de Foi.Ceux qui critiquent ne savent pas ce que c’est !!

    Répondre à ce message

  • FC 142

    Le 3 février 2010 à 20:47

    Le catholicisme, de même que certaines sectes sont aussi dangereuses dans leur enfermement que le fondamentalisme musulman, qu’on le sache et surtout que l’on contrôle !!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • E. Gosse

    Le 3 février 2010 à 20:46

    L’église se doit de vivre avec son siècle et évoluer au même rythme pour éviter le dépassement. Il serait bien que l’église catholique reprenne du poil de la bête pour contrecarrer les desseins intégristes auxquels nous sommes soumis, nous "peuple de civilisation judéo-chrétienne" !!!

    Répondre à ce message

  • F

    Le 3 février 2010 à 20:45

    F DE Brigode et J Montey sont des clowns irrespectueux,grossiers, insidieux et provocateurs qui salissent la profession de journaliste.Leurs interventions n’apportent jamais rien !Il est grand temps de revenir aux valeurs importantes et merci à Monseigneur Léonard d’être là !!

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Le 14 octobre, ce sont les élections communales. Pour vous, les élections, c’est :

Clôture du précédent sondage "Vous pensez que Mai 68", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de