Qui parle le mieux français ? Petite leçon de philosophie


 Cahiers  Autour de la langue
Le 25 novembre 2013 |  Thierry Verhoeven

Discussion entre Djahida, Nicole et Suraphi, trois femmes en formation d’alphabétisation à la FUNOC (un centre de formation de Charleroi).


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Discussion entre Suraphi, belge née en Thaïlande en 1975, arrivée en Belgique en 2007 ; Nicole, belge, née au Congo en 1965, arrivée en Belgique en 1998 et Djahida arrivée en Belgique 1999, 2 enfants, Algérie

Qui parle le mieux français ?

Djahida : Ce sont les profs et les avocats.

Suraphi : Les avocats ce sont des menteurs, ce sont des profiteurs. Les mots sont corrects peut-être. Quand le juge parle, on ne comprend rien. C’est la langue du tribunal.

Nicole : S’il n’y a pas d’avocat, qui va te défendre ?

Suraphi : Ce n’est pas la question.

Djahida : On peut bien utiliser la langue mais cela ne veut pas dire que l’on dit la vérité.

Le français, langue de « luxe »

Suraphi : Je connais le thaï, un peu le chinois mais je préfère le français. Le chinois... Je parlais le chinois avec ma mère. En Thaïlande, le roi et sa famille, ils parlaient français pas l’anglais. Aux Jeux Olympiques, je crois que la langue c’est pas l’anglais, c’est le français. C’est une langue très importante. C’est une langue plus politique par rapport à la langue « business ». J’ai été à Paris, à la tour Eiffel, tout ça... Tout le monde parle anglais, c’est la langue pour les touristes. C’est la langue du business. Le français, c’est compliqué mais c’est autre chose, c’est plus luxe, plus propre, je ne sais pas comment dire... En Thaïlande, on parle thaï oui. Mais dans les grandes villes, on parle français. Et si tu veux montrer que tu es une grande famille, tu parles français.

Nicole : L’anglais, c’est plus facile que le français. Le français, c’est trop compliqué. Il y a un mot mais on peut l’écriture de plusieurs façons. Moi, j’ai eu un mari russe. Je parle russe, le russe c’est moins compliqué : « Da, karacho. » (Rires)

Djahida : L’anglais, c’est aussi une mode. Beaucoup de gens disent que l’anglais, c’est plus facile. Le français, cela fait plus civilisé. Et le néerlandais... je ne comprends pas le néerlandais mais j’aime bien comme ils parlent, j’aime bien le son.

La photo illustrant cet article a été réalisée par Francine D’Hulst dans le cadre de l’exposition itinérante Trajectoires de vie


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Dans les pays d’Europe, on accueille trop de réfugiés ?

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2017 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.

Avec le soutien de